Nous sommes actuellement le 19/08/2022 01:40

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Si c'est un homme - Primo Levi
Message Publié : 27/03/2022 15:03 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
Image
Citer :
On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant.
Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce. C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l'état du malheur. Peu l'on prouvé aussi bien que Levi, qui a l'air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27/03/2022 15:04 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
Primo Levi, italien juif, est déporté dans un bloc d'Auschwitz.
Il livre sans détour son histoire, son vécu, dans un camp de concentration.

Voici le témoignage de Primo Levi.
Il a été déporté en 1944 au camp d'Auschwitz, et plus particulièrement, dans le bloc de Monowitz-Buna. Car je l'ignorais, mais le camp d'Auschwitz était composé de plusieurs camps. Et Monowitz-Buna est l'un de ses sous-camps.
Primo nous livre son histoire, de son arrestation à sa libération, entre février 1944 et janvier 1945.
Il explique la perte de repères subie lors des diverses techniques mises en place par les allemands. Par exemple, la perte d'identité lorsque le numéro est tatoué sur le bras, l'isolement dû à la barrière de langue, etc...
Il nous parle également du fonctionnement des camps, des trafics divers qui se créent au sein du camp, que ce soient entre les déportés, mais également entre certains déportés et les gardes.
Un témoignage poignant, sans haine, sans envie de vengeance, mais essentiel.
Et ayant lu la Divine Comédie, j'ai abordé le chapitre XI d'une toute autre façon.
Ce fut une lecture difficile mais extrêmement intéressante, et je ne peux que vous conseiller de le lire si vous aimez les témoignages ancrés pendant la seconde guerre mondiale.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB