Nous sommes actuellement le 20/08/2022 03:58

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02/05/2022 15:51 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 463
Blackwater I, La Crue
Image

1919. Une Crue d'une ampleur rarement vu submerge la ville de Perdido, dans le sud de l'Alabama. La famille Caskey, une des trois familles les plus riches du comté, s'emploie à réparer les dégâts lorsque apparaît une mystérieuse femme Elinor Dammert, au passé trouble...
Que ça va être difficile de vous convaincre de lire ce roman feuilleton en 6 volumes et qui a donné envie à Stephen King (rien moins !) d'écrire La ligne verte, à la manière des romanciers du 19ème, en publiant un livre par mois, une gageure !
Blackwater, c'est un roman d'ambiance ou tout est amené par petites touches, mine de rien... jusqu'à ce que le fantastique fasse son apparition, sans pour autant que cela ne dénature la force d'écriture de Mc Dowell, dont je me rappelle avoir lu il y a longtemps Les brumes de Babylone dans la défunte collection Terreur des Presses de la cité. Je n'avais pas saisi à l'époque la profondeur d'écriture du romancier, trouvant le roman assez réussi mais un poil longuet. Ici je me suis régalé, appréciant la façon dont l'écrivain depeint tout ce petit monde, un monde désormais révolu, où les noirs sont encore traités comme du temps de la ségrégation. On suit avec plaisir les machinations de Mary Love la matriarche s'opposant à son fils Oscar, amoureux de la mystérieuse Elinor dont on devine rapidement qu'elle sera la pierre angulaire des romans suivants.
A signaler des couvertures superbes chez cet éditeur Monsieur Toussaint Louverture... Mais que ces livres sont difficiles à trouver !!

4.8/5

Blackwater II, La Digue
Image

Spoiler: Afficher
Tandis que la ville se remet à peine d'une crue dévastatrice, le chantier d'une digue censée la protéger charrie son lot de conséquences : main d'œuvre incontrôlable, courants capricieux, disparitions inquiétantes.
Pendant ce temps, dans le clan Caskey, Mary-Love, la matriarche, voit ses machinations se heurter à celles d'Elinor, son étrange belle-fille, mais la lutte ne fait que commencer.
Manigances, alliances contre-nature, sacrifices, tout est permis. À Perdido, les mutations seront profondes, et les conséquences, irréversibles.


Blackwater III, La Maison
Image

Spoiler: Afficher
1928 à Perdido. Alors que le clan Caskey se déchire dans la guerre intestine et sans merci que se livrent Mary-Love et sa belle-fille, et tandis que d’autres crises – conjugales, économiques, existentielles – aux répercussions défiant l’imagination se profilent, dans les recoins sombres de la maison d’Elinor, la plus grande de la ville, les mauvais souvenirs rôdent et tissent, implacables, leurs toiles mortelles.


Blackwater IV, La Guerre
Image
Spoiler: Afficher
La guerre est finie, vive la guerre ! Une nouvelle ère s’ouvre pour le clan ­Caskey : les années d’acharnement d’Elinor vont enfin porter leurs fruits ; les ennemies d’hier sont sur le point de devenir les amies de demain ; et des changements surviennent là où personne ne les attendait.

Le conflit en Europe a fait affluer du sang neuf jusqu’à Perdido, et désormais les hommes vont et viennent comme des marionnettes sur la propriété des Caskey, sans se douter que, peut-être, leur vie ne tient qu’à un fil.


Blackwater V, La Fortune
Parution 3 juin
Image
Spoiler: Afficher
Le clan Caskey se développe et se transforme. Certaines branches font face à la mort, d’autres ­accueillent la vie. Entre rapprochements inattendus, haines sourdes et séparations inévitables, les relations évoluent. ­Miriam, ­désormais à la tête de la scierie et noyau dur de la famille, continue à faire grandir la richesse. Suite à une découverte surprenante et miraculeuse – excepté pour une personne –, c’est la ville entière qui va bientôt prospérer. Mais la soudaine fortune suffira-t-elle alors que la nature commence à ­réclamer son dû ?


Blackwater VI, Pluie
Parution 17 juin
Image
Spoiler: Afficher
Le poids des années pèse sur le cœur du clan ­Caskey. Pourtant, comme autrefois et comme un leitmotiv cruel, des machinations surgissent et des mots qu’on n’attendait plus sont enfin prononcés. Depuis les hauteurs, le chant inexorable d’une menace dont on pressent les effets dévastateurs ­résonne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2022 21:26 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14282
grip a écrit :
Que ça va être difficile de vous convaincre de lire ce roman feuilleton en 6 volumes et qui a donné envie à Stephen King (rien moins !) d'écrire La ligne verte, à la manière des romanciers du 19ème, en publiant un livre par mois, une gageure !
A signaler des couvertures superbes chez cet éditeur Monsieur Toussaint Louverture... Mais que ces livres sont difficiles à trouver


Non pas difficile du tout de nous les faire lire étant donné qu'on est plusieurs sur le forum à avoir craquer et en cours de lecture du premier pour moi.
Les couvertures y sont pour beaucoup. ;)
J'ai trouvé les deux premiers tomes dans une librairie de ma ville sans aucun problème.
Sinon, sur le site de l'éditeur, ils sont également dispo.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16/05/2022 17:47 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
J'ai succombé à l'appel de Blackwater également !!
J'ai bouffé les trois premiers tomes et je trépigne en attendant le quatrième tome.

J'aime beaucoup, même si pour le moment ce n'est pas un coup de cœur, mais peut-être que la série complète en sera un (à voir, j'attends avec impatience les trois derniers "épisodes" pour donner mon avis final)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23/05/2022 12:23 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 2032
Localisation : Belgique- BW
Y'en a déjà 3?? Faut que je file acheter le 2 et le 3. C'est ma prochaine lecture.
Je regrette juste qu'ils ne les aient pas faits en grand format, dommage avec une si belle couverture.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23/05/2022 21:47 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14282
Nessie a écrit :
Y'en a déjà 3?? Faut que je file acheter le 2 et le 3. C'est ma prochaine lecture.
Je regrette juste qu'ils ne les aient pas faits en grand format, dommage avec une si belle couverture.
Tu pourras prendre le 4 également, il est sorti la semaine dernière ! :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/05/2022 07:24 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 2032
Localisation : Belgique- BW
Je les ai et j'ai attaqué le 1 que j'aime déjà beaucoup :love2:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31/05/2022 10:55 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 2032
Localisation : Belgique- BW
Bon, le 2 est fini, je peux pas lâcher cette série et je me demande pourquoi parce qu'il ne s'est pas passé grand chose jusque là :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/06/2022 14:13 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
Mon avis sur le tome 1 :
La ville de Perdido en Alabama vient de subir une crue exceptionnelle. C'est au milieu de la boue rouge de la rivière que l'étrange Elinor Dammert débarque dans la ville. Tout le monde est sous son charme, sauf Mary-Love Caskey qui se méfie de la jeune femme qui semble vouloir s'immiscer au sein de sa propre famille.

Ahhhhh j'ai succombé lâchement au chant des sirènes du phénomène Blackwater !
Rien que pour le travail éditorial absolument magnifique des éditions Monsieur Toussaint Louverture, ça vaut le coup de se plonger dans les eaux sombres de la rivière Perdido.
Le prologue pose déjà une ambiance assez glauque et mystérieuse qui sera maintenue tout au long de ce premier tome.
On découvre la ville de Perdido et ses habitants qui vivent principalement du travail du bois et doivent reconstruire leur ville suite à l'inondation.
Chaque personnage a son importance au fil des chapitres et même si l'on a l'impression de lire une fresque familiale, les petites pointes de fantastique et d'horreur qui ponctuent ce premier tome vous rappelle que les plus noirs desseins se cachent dans la boue de la rivière.
Le dernier chapitre est haletant et j'ai trop hâte de lire la suite !!!! On frôle le coup de cœur !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/06/2022 14:13 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
Mon avis sur le tome 2 (garanti sans spoiler) :
À peine avais-je terminé le premier tome que j'ai (presque) attaqué le deuxième !
J'ai retrouvé avec plaisir la ville de Perdido et ses habitants. La famille Caskey, Elinor et les nouveaux personnages qui arrivent apportent leur lot d'histoires que l'on aime suivre.
L'ambiance est toujours glauque, la tension monte petit à petit et l'on tourne les pages toutes seules.
Ça se lit comme on regarde une série pour laquelle on attend impatiemment le nouvel épisode chaque semaine.
Sauf que là, on a un nouvel épisode que toutes les deux semaines ! Et c'est une torture !!! Heureusement que j'ai un peu attendu avant d'attaquer la série. Du coup j'ai encore le tome 3 à lire et heureusement !!! Je vais être en manque quand je l'aurai lu je vous l'avoue :marteau:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/06/2022 14:13 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 3080
Localisation : Lyon
Mon avis sur le tome 3 (toujours sans spoiler) :
Le constat est sans appel ! Je suis complètement accroc à la série Blackwater :mrgreen:
J'ai lu ce troisième tome en deux jours. La tension monte d'un cran à chaque épisode et les dernières phrases de chaque tome sont toujours haletantes.
On en apprend toujours plus sur les personnages et sur la ville de Perdido.
Je sais qu'il reste encore trois tomes mais je me demande dans quel état je vais être lorsque j'aurai terminé la série :lol:
Même si ce n'est toujours pas un coup de cœur, je pense sincèrement que la série au complet en sera un.
Je vais savourer les derniers épisodes et essayer de ne pas sauter dessus dès réception. Faire durer le plaisir car lorsque j'aurai tourné la dernière page, ce sera fini !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09/06/2022 06:48 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 2032
Localisation : Belgique- BW
Je suis comme toi pimousse! J'ai lu les 4 premiers en 3 jours, sans pouvoir décrocher.
Et je vais attendre que le dernier sorte pour lire les 2 derniers tomes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10/06/2022 10:12 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 463
Blackwater t2 la digue
Michael McDowell a inventé avec cette série le binge reading :grin:! Cette série est assez étonnante. En effet, contrairement à la Ligne Verte, il ne faut pas s'attendre à des rebondissements à chaque fin de chapitres. Mc Dowell prends son temps et on a même parfois l'impression de lire un roman victorien, avec tout ce que que cela implique: coups bas, bonne éducation et les hommes qui au milieu de tout cela paradent, cigares au bec... Mais le fantastique n'est jamais loin et lorsque qu'il frappe, c'est toujours à bon escient et cela marque les esprits. Quant aux personnages, on commence à mieux les cerner et cela a, je pense, son importance...

4/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13/06/2022 15:17 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 463
Blackwater t3 - La maison

Pour moi, le vrai démarrage de cette série, où les années défilent et où l'événement de la mort de...., va je pense être le déclic qui va nourrir les desseins de Elinor (entre autre le mystérieux achat qu elle veut que son mari fasse à travers l'achat d'une parcelle de terre, pourtant à priori peu intéressante). On sent celle ci prendre la mesure de Mary Love, cette dernière apparaissant comme une enfant devant elle. Et puis il y a tous les autres, tels des astéroïdes gravitant autour de l'astre Elinor, sa fille Frances, si différente de la pimbeche "olsonienne" Miriam, Oscar son mari, s' acharnant à la tâche, James, toujours là pour aider, Queenie et son mari violent, Sister, dont on pense qu'elle a enfin trouvé l'amour avec Early... mais n'est-ce pas pour déchanter dans l'avenir ?
Bref, la saga se développe comme les personnages, avec toujours la mystérieuse "entité" qu'est Elinor, qui semble tisser une toile de plus en plus grande sur Perdido...

4.5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13/07/2022 14:49 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 463
Blackwater t4 - La guerre
La seconde guerre mondiale est l'enjeu de ce volume où les paris d'achat de terre et de diversification de la famille Caskey, vont porter leurs fruits.
En effet, avec l'entrée en guerre des États-Unis, une forte demande en bois, via le gouvernement, est demandée. Les Caskey sont riches et peu à peu, tous les membres se rassemblent, y compris Miriam, qui malgré son caractère indépendant , voit les avantages de retrouver le clan en intégrant la gérance de la scierie avec Oscar. Lucille et Grace vont se rapprocher, suite à un drame, cependant que Miriam va découvrir sa vraie personnalité...
Un tome que j'ai trouvé moins addictif que les précédents, même si le talent d'écriture est toujours présent...

4/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Blackwater vol 5- La fortune
Message Publié : 25/07/2022 17:55 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 463
Quand on lit le résumé au dos, on a l'impression qu'il ne se passe pas grand chose, au final, depuis le vol 1...et c'est finalement assez vrai. Pas de coups fourrés, pas de rebondissements à chaque fin de chapitre, juste une chronique familiale, parsemée ici ou là, de touches de fantastique, plutôt bien amenées d'ailleurs. Cette avant dernière partie conte la montée en puissance du clan Caskey, où l'auteur délaisse ces personnages les plus anciens (Elinor, Oscar, Queenie) au profit de la seconde génération, les Grace, Miriam, Lucille... Et surtout Frances et son mari Billy Bronze. Miriam, surtout, qui de peste passe peu à peu, sous la férule de Elinor, à une redoutable businesswoman ! Il est à noter d'ailleurs que Mc Dowell semble excuser constamment son franc parler, en ajoutant un "bien que", suivi d'un explicatif "cela soit dit sans animosité, aigreur...", comme s'il souhaitait que nous ne la détestions pas. Mais Miriam est juste une femme forte ayant été élevée par une grand mère farouchement protectrice. L' autre personnage important est celui de sa sœur, Frances, qui va donner naissance ici à des jumelles et va par la même occasion, faire découvrir à Elinor un aspect assez triste de sa "malédiction", la scène finale poignante et graphique étant une totale réussite et donne envie de se plonger aussitôt dans l'ultime tome de la saga!

4.5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB