Nous sommes actuellement le 21/11/2019 00:15

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : 19/01/2014 15:57 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 380
Image

Préambule :
En farfouillant dans les annuaires, je voulais voir si quelqu'un avait déjà écrit une critique sur ce livre et à mon grand étonnement, je m'aperçois qu'il n'a jamais été traité. Je ne sais pas s'il reste des personnes qui n'ont pas encore vu -l'excellent- film éponyme de Daranbont dont est tiré ce roman ni même lu ce bouquin, mais que ceux ci sachent une chose: QUELLE CHANCE VOUS AVEZ!! Je vous livre tel quel la critique que j'en avais fait à l'époque (merci de votre indulgence) en espérant qu'elle invite les rares personnes à ne pas avoir lu La ligne Verte à se jeter dessus:
Critique de 1996:
Je n'ai pas lu tous les Stephen King, en parti parce que comme pour Dean Koontz, ils finissent par tous se ressembler et en particulier par la façon qu'a d'écrire Stephen King, tellement reconnaissable qu'elle en devient énervante par ses tics (ps: ce n'est plus le cas aujourd'hui :-) Mais dans tout ce qu'a écrit cet auteur -hormis Le Fléau genre habituel de King et qui reste pour moi son meilleur bouquin dans le genre épouvante - le livre que j'ai préfèré est surement Différentes Saisons et sa nouvelle The Shawshank Redemption par la façon très différente qu'avait King d'écrire cette fois-là, à l'ancienne, à la manière d'un auteur de série noire des années 50. Et bien La Ligne Verte est un Shawshank Redemption puissance 4! L'auteur s'est ici surpassé arrivant à faire passer le fantastique dans un récit pourtant de facture classique, même si sa forme - un feuilleton en six parties- est exceptionnelle pour la période, l'auteur s'en expliquant très bien. Mais quel bonheur de lire ce récit raconté à la première personne et dont on ne peut s'empêcher une fois un chapitre fini de reprendre l'histoire tellement celle-ci est éprouvante pour nos nerfs. En fait, je dois avouer que je ne soupçonnais pas King capable de pouvoir retomber sur ses pieds aussi splendidement avec cette gageure qu'est un feuilleton - entre autre l'obligation de ne pas avoir de temps mort. Il semble bien que King tienne là son chef d'oeuvre, une simple histoire de coeur . Un seul défaut? un énorme: on aurait souhaité que ses mémoires ne se terminent jamais...

Voilà, je dois avouer que ces dernières années le seul auteur qui m'ait embarqué de cette façon est McCammon avec la série - hélas toujours pas traduite en entier dans notre contrée - de son héros Matthew Corbett(cf Le Procès de la Sorcière et Le Visage du Mal)

6/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB