Nous sommes actuellement le 28/01/2021 08:36

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 03/07/2006 10:19 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Image

Présentation de l'éditeur
Héros de la guerre d'Amérique mais banni par Louis XVI, Joachim Valencey d'Adana et ses amis sont rappelés de leur exil par la Révolution aux abois attaquée sur toutes les frontières. Il sait qu'en France se trouve Victoire, celle dont il partageait l'amour. Dans un Paris méconnaissable voué à la Révolution, Robespierre, qu'il a jadis sauvé, l'envoie en Vendée avec ses 714 compagnons. La Vendée où, justement, le comte de Blacfort, qui a tué son père et décimé presque tous ceux qu'il aimait, est devenu général royaliste. Il s'y déroule la plus horrible des guerres civiles. On se crucifie sur les portes d'églises, on achève les blessés, on torture, on mutile. Valencey d'Adana essaie de ne pas trahir son esprit chevaleresque et tient tête aux royalistes. Il ignore que Victoire, tour à tour captive et chef de bande, tente, au milieu de mille dangers, de traverser les lignes des deux armées pour le rejoindre. Entre Valencey d'Adana et Blacfort, la lutte est d'autant plus vive qu'ils furent amis d'enfance. L'un se réclame de la liberté et des Lumières, l'autre est un féodal, cruel et cynique. Et pourtant, ils se cherchent... L'auteur des Foulards rouges met en scène des héros plus romanesques que jamais, qui font merveille dans une guerre de bocage, de brouillards, de chemins creux, daubes incertaines. Avec F. H. Fajardie, le roman d'aventures historique a encore de beaux jours devant lui.

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/07/2006 10:28 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Ce roman est la suite de la tour des demoiselles (commenté sur Plume Libre)

Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Alors que Joachim Valencey d'Adana a été obligé de quitter la France en éxil à la fin du premier, il revient ici pour combattre sous la bannière de la République et de Robespierre contre les vendéens.
Les intrigues fictives et personnelles se joignent aux historiques. Les personnages inventés e toutes pièces croisent les réels. Et le lecteur suit le tout avec un plaisir grandissant. Cette saga est en deux tomes. un troisième ne sortira pas!
Pour ceux qui aiment les romans historiques, il ne faut pas hésiter à découvrir cette incursion dans le roman historique d'un auteurs français de polars les plus prolixes!

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/07/2006 13:28 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
de cet auteur je conseil "la nuit des chats beauté" un polar noir anarchiste court de grande qualité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/09/2006 13:21 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14055
Ces 2 romans font partie de mes livres en attente de lecture, je ne pourrais donc rien en dire pour l'instant.
Cependant du même auteur, il y a "Les foulards rouges'' et la suite "Le voleur de vent''.

Ci-dessous le 4ème de couv. des foulards rouges :
En ces temps de grands troubles, le futur roi, Louis XIV, humilié, fuit la fronde et l'ambition des princes sur les mauvaises routes du royaume de France.
Au Palais Royal, un homme surgit, sauvant la vie du Cardinal de Mazarin. Il est comte, général d'artillerie, et s'appelle Loup de Pomonne, seigneur de Nissac. Nul ne l'a vaincu à l'épée, aucune armée ne l'a jamais défait. A la demande de Mazarin, Nissac monte une petite troupe, les "foulards rouges", curieux mélange d'aristocrates et de galériens.
Sabotages, missions secrètes, duels au clair de lune guets-apens, tombes profanées, espions, rendez-vous galants, trahisons, poursuites dans les égouts, enlèvements, trésors exhumés, rien n'y manque, pas même la lutte acharnée entre deux femmes éblouissantes de beauté pour gagner le coeur de Nissac.
En cette époque étrangement moderne où les dames montent à cheval, l'épée au côté et se battent en duel, où deux très grands écivains français - le cardinal de Retz et la Rochefoucauld - luttent pour la fronde, un autre péril menace... Le visage caché par un masque d'argent, un homme appelé l'Ecorcheur terrorise villes et campagnes et va croiser la route de Nissac.
D'une plume très élégante, Frédéric H. Fajardie signe une formidable épopée, entre thriller historique et roman de cape et d'épée, avec l'ambition déclarée de chasser jusqu'au souvenir du mot "ennui", nous faire trembler, rire, pleurer, rêver... et passer quelques nuits blanches avec un livre romantique et captivant.

Je confirme le dernier paragraphe, c'est un roman vraiment captivant que l'on a du mal à lâcher tant que le mot fin n'arrive pas. La suite "Le voleur de vent" est de la même veine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/09/2006 13:57 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Image

Je l'ai lu celui-ci. J'ai beaucoup aimé. Epique. Les personnages sont attachants, et les aventures crédibles historiquement! Je conseille ces romans historiques de Fajardie!
Ils sont très bons! Un grand moment de lecture! :D

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11/06/2007 17:30 
Hors-ligne
Schum'haddock
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 14:47
Message(s) : 951
Localisation : Rueil Malmaison
D'accord avec vous ! J'ai lu les deux collections ( Loup Pomone de Nissac ainsi que Valencey d'Adana ) et j'ai vraiment adoré. Les intriques sont bien faites et sont très accrocheuses qui donnent envie de lire les livres jusqu'au bout.

Le dernier ( Le conseil des troubles ) est dans ma PAL....Trop de choses à lire ! :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24/03/2008 12:04 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14055
Image
1780...
Il est beau, romantique, courageux et de haute noblesse : Joachim Valencey d'Adana. Sur sa mythique frégate qui terrorise les Anglais, il combat aux cotés des Américains en lutte pour leur indépendance. Depuis l'enfance, il partage un amour hélas platonique avec Victoire, émouvante jeune femme qui habite le château voisin. Bref, il a tout... mais tous sont contre lui ! Le roi d'Angleterre mais aussi Louis XVI, jaloux de sa gloire, la Royal Navy au grand complet, des tueurs, des traîtres et des espions, une soif d'absolu qui le paralyse face à celle qu'il aime, sans oublier un être monstrueux mi-homme mi-sanglier qui tue tous ceux qu'il aime.
Mais son principal ennemi n'est-il pas lui-même ?


Je l'ai terminé ce matin et j'ai vraiment passé un bon moment avec le prince d'Adana, tellement bien que j'enchaine direct avec la suite La lanterne des morts.
Frédéric H. Fajardie a vraiment une écriture très agréable à lire. Je garde d'ailleurs un excellent souvenir de "Les foulards rouges" et "Les voleurs de vent".
Dans "La tour des demoiselles" le début peut paraitre un peu lent mais Fajardie prend tout simplement son temps pour mettre en place ses personnages et l'époque des prémices de la révolution.
J'aime beaucoup ! :cool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/03/2008 07:00 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14055
J'ai fini La lanterne des morts et je suis fan des romans d'aventures historiques de Monsieur Fajardie.
De belles batailles navales sur la frégate "Le Terpischore", des batailles sur terre, de l'amour, de l'amitié, des intrigues, des méchants, des gentils, bref un excellent cocktail à consommer sans modération ! :cool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/03/2008 07:31 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
Monsieur Fajardie est aussi un des grand auteur de polars anarchistes des années 70 à découvrir absolument comme La nuit des chats bottés ou plus récent Tu ressembles à ma mort


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/03/2008 07:34 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14055
je pense que je me laisserai tenter un de ce jours ! :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/05/2008 17:02 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
Citer :
Fajardie ressemble à sa mort
Décès. Il a incarné le néopolar français.
B.I.
QUOTIDIEN : mardi 6 mai 2008
3 réactions

Avec un attachement sans faille à la cause du peuple, Frédéric H. Fajardie a poussé l’élégance jusqu’à mourir un 1er mai. Ultime pirouette de cet écrivain prolixe, pilier du néopolar français des années 1970 et 1980 et, comme il aimait à se définir, le «dernier vrai mao de France». A ce propos, il jubilait en servant à ses invités de la purée de pommes de terre dans une assiette dont le fond laissait apparaître le portrait du Grand Timonier au fur et à mesure de la disparition de la nourriture.

Né à Paris en 1948, Ronald Moreau, de son vrai nom, quitte l’école en seconde pour donner un coup de main à la librairie paternelle. Il reprend ses études plus tard, après son engagement à la Gauche prolétarienne et un Mai 68 très agité, bien que hors des sphères estudiantines. Son premier roman, Tueurs de flics, paraît en 1974, et célèbre l’apparition de son alter ego romanesque, le commissaire Padovani, lancé à la poursuite de trois sanguinaires qui déciment les rangs de la police française avec un bel appétit. Plus tard, ce sera la Nuit des chats bottés, chronique pétaradante d’un groupe de fous furieux plastiqueurs, puis, dans le désordre, Sniper, Polichinelle mouillé, la Théorie du 1 % et autres romans au style sec, imbibés d’une colère juvénile qui n’a jamais rien perdu de sa virulence.

Dans les années 1980, il passe à la «blanche» sans quiter tout à fait la littérature noire via son impressionnante collection de nouvelles. Il s’adonne au roman de cape et d’épée, aux pièces radiophoniques et commence enfin à gagner quelque argent grâce à l’écriture de scénarios pour la télévision (David Lansky avec Johnny Hallyday, c’est lui) et le cinéma (pour José Pinhero et Robert Enrico notamment). C’est l’époque où les auteurs de polar hexagonaux sont à la mode. Il s’en foutait comme d’une guigne et continuait à écrire chaque jour, dans le bureau de sa maison près de la place Monge. Son dernier roman, Tu ressembles à ma mort, est paru en mars 2007 aux éditions des Equateurs. Comme tous ses autres romans, il était dédicacé à Francine, l’amour de sa vie.





:cry: :cry:

Replongez vous ou découvrez son roman culte La nuit des chats bottés
Un polar anarchiste


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/05/2008 17:07 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Jamais lu un livre de ce Monsieur...mais vous me tentez tous là!

Alors, par lequel me conseillez-vous de commencer?

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/05/2008 17:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
La nuit des chats bottés tu peux y aller sans problème et Tu ressembles à ma mort


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/05/2008 20:45 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14055
Pour ma part, j'ai adoré "Les foulards rouges", le premier que j'ai lu de lui et qui m'a vraiment embarqué, ainsi que la suite "Le voleur de vent".

Je suis toute :cry: d'apprendre son décès.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/05/2008 05:57 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Moi aussi!
Je suis très triste! Un grand monsieur du paysage du roman français :cry:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB