Nous sommes actuellement le 23/01/2018 02:59

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 30/09/2015 10:32 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 12865
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Petit garçon, Dante Torre a survécu à l'enfer de la séquestration. Il enquête désormais sur une vertigineuse affaire d'enlèvements d'enfants. Car son ravisseur sévit toujours...

« Meilleur thriller de l'année 2014 » selon Corriere della Sera, Tu tueras le Père est un véritable best-seller en Italie, vendu dans plus de dix pays et bientôt adapté en série TV.

Sous un soleil de plomb, un homme court, désorienté, le long d'une route qui mène à Rome. Luca, son jeune fils, a disparu lors d'un pique-nique familial dans le Pratoni del Vivaro, un parc naturel à quelques kilomètres de là. Les enquêteurs dépêchés sur place découvrent bientôt la mère dans une clairière, décapitée. Ils pensent que c'est lui, le mari, qui dans les affres d'une dispute conjugale, a tué son fils, puis caché le corps. Mais ou ? Aucune trace de l'enfant, nulle part. Quand Colomba Caselli arrive sur les lieux de la reconstitution, elle comprend immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond...
Colomba a trente-deux ans et des yeux d'un vert changeant. Elle est belle, instinctive, physique, mais elle n'est plus en service. Elle a pris un congé à durée indéterminée après avoir assisté, impuissante, à un événement tragique qu'elle nomme avec pudeur « Le Désastre » et qui l'a laissée très fragile. Cependant, même retirée de la vie policière, elle ne peut cesser d'être un flic et l'un des meilleurs. Le commissaire Rovere, son ex-patron, le sait : il lui demande comme une faveur de mener l'enquête pour lui, en toute discrétion, et d'aller consulter un expert du rapt et de la maltraitance infantile, Dante Torre, surnommé « l'enfant du silo ». Avec son allure de Bowie punk, maigre et toujours vêtu de noir, complètement phobique, dépendant, obsessionnel et paranoïaque, Dante a une approche très personnelle de son travail. Et pour cause : il a été enlevé lorsqu'il était un tout jeune garçon. Pendant onze ans, il a grandi dans l'exiguïté d'un silo à grains avec pour seul contact avec le monde extérieur un mystérieux individu qu'il appelle « Le Père ».
À présent, l'enquête de Colomba le confronte à son pire cauchemar. Car, derrière la disparition du petit Luca, Dante reconnaît très vite la signature de ce « Père » jamais identifié, jamais arrêté. Mais si tel est le cas, pourquoi son geôlier aurait-il décidé de frapper à nouveau ? Et pourquoi tant d'années plus tard ? Colomba s'interroge : peut-elle vraiment se fier à son partenaire ? Ou bien Dante l'entraine-t-il, malgré elle, dans l'enfer d'une chasse aux fantômes ? Entre flashback, machinations et course contre la montre, Sandrone Dazieri construit un magnifique thriller qui plonge le lecteur dans un crescendo constant d'adrénaline.


Sortie le 08 octobre


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/09/2015 13:42 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2375
Localisation : près de lille
J'ai lu pas mal de bonnes critiques à son sujet, je le lirai c'est certain !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14/10/2015 09:59 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 12865
Tu peux y aller Sofihm, il est très bon ! :grin:

Le duo d'enquêteurs est inattendu mais très attachant.
Colomba, une flic en disponibilité suite à un "accident" survenu quelques mois plus tôt et Dante qui est resté enfermé dans un silo à grains pendant 11 ans alors qu'il n'était qu'un enfant. Malgré leurs difficultés respectives, il y a beaucoup d'humour dans leurs dialogues et cela permet d'alléger l'atmosphère étouffante du roman.
Il n'en reste pas moins que ce sont deux personnages totalement cabossés qui vont se retrouver confronter à un kidnappeur d'enfants qui n'est autre, tout du moins pour Dante, que son kidnappeur, le Père, comme il l'appelle.
L'enquête s'annonce difficile mais le suspens ne faiblit pas grâce à de bons rebondissements et surtout elle va partir sur des chemins auxquels on ne s'attend pas forcément en commençant le roman.
Les dernières lignes du roman nous laissent bouche bée et nous donnent l'espoir que, peut-être, nous reverrons un jour ces personnages.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14/10/2015 12:06 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2375
Localisation : près de lille
Il a rejoint ma PAL !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08/01/2016 20:13 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Il est vraiment difficile de parler de ce livre. Il est tout simplement excellent. C'est un roman qu'on a du mal à lâcher.

Les enquêteurs sont hors normes, deux personnes brisées par la vie qui se retrouvent un peu contre leur gré à enquêter sur une histoire de dingue ! Il y a pas mal de personnages dans ce roman mais on ne s'y embrouille jamais et tout le monde trouve sa place et dans l'histoire et dans nos têtes.

C'est dense, c'est prenant. L'auteur commence par nous présenter l'histoire petit à petit, il le fait très bien faisant monter la pression de plus en plus, ça monte en puissance jusqu'à l'explosion finale.

J'ai adoré suivre les enquêteurs, leurs déboires, leurs forces, leurs faiblesses et leur espoir infaillible de découvrir la vérité et de la faire découvrir aux autres.

C'est vrai un petit bonheur de thriller, j'ai adoré du début à la fin, ça ne faiblit jamais, bien au contraire...


A lire impérativement !

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/10/2017 11:00 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 5713
Localisation : 42
Comme les copines, j'ai adoré ce polar.
Un tueur en série insaisissable que la police croit mort depuis longtemps bien que sa principale victime ait toujours dit l'inverse.
J'ai beaucoup aimé les personnages de Colomba et Dante. Chacun doit faire face à ses propres démons ce qui rend leur enquête encore plus difficile. Leurs dialogues sonnent justes et ne font pas de chichis.
La fin est simplement bluffante et franchement, on ne s'attend pas à ça.
Me reste plus qu'à lire le suivant maintenant. : sifflote :

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/10/2017 12:35 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 12865
Ca me fait penser que je n'ai toujours pas lu le suivant...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB