Nous sommes actuellement le 16/07/2019 21:29

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09/01/2017 07:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13343
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.
Avril 1942. Au sortir d'un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l'Occupation. Pétainiste et antisémite, l'inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d'un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d'intervenir contre les " terroristes ".
Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est d'en faire leur informateur au sein de la préfecture de police... De retour à Paris, il reçoit l'ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d'appartenir à un réseau antinazi.


Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Spoiler: Afficher
Paris, mai 1942 : une bombe explose devant le Palais de justice, dans un café fréquenté par les Brigades spéciales. Peu de temps après, le cadavre d'une inconnue est découvert en banlieue. Crime passionnel ou politique ? Chargé de l'enquête, l'inspecteur Sadorski doit aussi participer à la grande rafle du Vél d'Hiv, confiée par les nazis à la police française. Un destin tragique menace désormais la lycéenne juive qu'il convoite en secret et dont il a fait interner la mère.


Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Spoiler: Afficher
Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.

Paris, mars 1943. Une femme est arrêtée dans un bistrot du 10e arrondissement. Elle aurait franchi la ligne de démarcation munie de faux papiers, pour un trafic de métaux précieux. L'inspecteur principal adjoint Léon Sadorski voit dans cette enquête une parfaite occasion de s'enrichir. Mais il a d'autres soucis, notamment protéger Julie, la lycéenne juive réfugiée chez lui depuis la rafle du Vél'd'Hiv.
C'est alors qu'une affaire de lettre anonyme et d'adultère le conduit sur les plateaux du cinéma français de l'Occupation : parmi les jeunes actrices d'un drame tourné dans un couvent de dominicaines, l'inspecteur va rencontrer son " Ange du péché " et se transformer en criminel...
Une enquête de Léon Sadorski, le sinistre et fascinant inspecteur des renseignements généraux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09/01/2017 07:51 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8897
Localisation : Normandie
Dans ma PAL : sifflote :

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09/01/2017 10:08 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13561
Aussi ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10/01/2017 04:46 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13343
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Franchement n'hésitez pas, c'est vraiment pas mal du tout pour le moment


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25/07/2018 12:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13561
Entièrement d'accord avec ce que dit Delphine dans sa chronique sur le personnage de Léon Sadorski, un vrai salaud !!!!
Il fallait oser en faire un personnage principal et Romain Slocombe l'a très bien fait. C'est qu'on aime le détester ce Léon et on se délecte quant il lui arrive une tuile (et rassurez-vous ça lui arrive) mais bon il s'en sort et est toujours là pour servir les forces d'occupation...
Beaucoup de détails historiques sont insérés dans le récit et servent parfaitement l'intrigue pour une grande reconstitution du Paris de l'époque.

A voir ce que donne la suite L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski sorti il y a un an et le troisième volet (Sadorski et l'ange du pêché) arrive fin août


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19/09/2018 11:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13561
pfffff, toujours aussi "sympathique" ce Léon !!!! :marteau: :marteau:
Dans L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski, il continue sur sa lignée de gros "salaud" mais est toujours aussi efficace pour résoudre les enquêtes...
Les passages, pour moi, les plus marquants dans ce deuxième volume sont ceux concernant la rafle du Vel d'Hiv... Même si on connaît les faits, on s'en prend plein la tête et on n'a qu'une envie c'est de hurler de rage...
Bien entendu, le récit est toujours aussi bien documenté.

Sadorski et l'ange du péché vient d'arriver à la maison donc je vous en reparle bientôt...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19/09/2018 12:36 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8897
Localisation : Normandie
Entièrement d'accord avec toi Montse, Sadorski est un salopard qu'on aime détester.

Le moment fort de ce deuxième opus est la description par le menu de la rafle du Vel d'Hiv, j'avoue que ça m'a remué.

Le troisième est également dans ma PAL

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20/02/2019 11:36 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2359
Localisation : Lyon
Je viens de finir le premier volet de Léon Sadorski, et je dois dire que j'ai bien aimé le détester !
Il m'a fait rire avec son Yvette, et il m'a bien dégoûtée avec ses réflexions et agissements. On est d'ailleurs bien content quand il s'en prend plein la tronche !!
La dernière phrase m'a scotchée et nous montre le lien direct avec le titre du deuxième opus.

Malgré quelques longueurs dans le récit qui m'ont un peu gênée, j'ai "hâte" de retrouver Léon dans la suite de ses "aventures".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25/03/2019 11:02 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2359
Localisation : Lyon
Terminé ce matin "L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski" et cette fois, j'avoue que le Léon je l'aurais bien poussé sous un train.
Encore plus détestable (si c'était possible) que dans le premier opus, il n'a pas son pareil pour manipuler le monde si cela peut lui être profitable.

J'avoue m'être un peu perdue dans les enquêtes, et avoir confondu pas mal de personnages (faut dire qu'il y en a vraiment beaucoup) mais comme ce n'est pas ce qui m'a plu dans le livre, cela ne m'a pas dérangée.

Dans cet opus, c'est vraiment le côté historique qui m'a passionnée et les détails sur la rafle sont vraiment stupéfiants !
Je n'en connaissais que la partie "scolaire" et j'avoue que j'avais oublié pas mal de détails.

Romain Slocombe s'est documenté à fond sur le sujet ! Il n'y a qu'à voir la liste impressionnante des ouvrages qu'il a lus en fin de livre pour se rendre compte du travail que ce livre a représenté.

Je suis admirative de tout ce travail, et comme dans le premier opus, même si quelques longueurs m'ont fait tourner des pages sans les lire, je lirai sans aucun doute le troisième "Sadorski et l'ange du pêché".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19/04/2019 08:49 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13561
Pour ma part, j'ai lu Sadorski et l'ange du péché et effectivement je te rejoins Pimousse quant à la masse d'informations historiques qui, parfois, alourdissent un peu le rythme. Mais, à côté de ça, on ne peut que rester admiratifs devant la somme de recherches que cela représente...

Concernant Sadorski, il est toujours aussi détestable. On a parfois l'impression qu'il ressent quelques sentiments, mais, en fait, non, c'est uniquement quand cela peut lui servir. Bref, égal à lui-même.
Les détails historiques décrits par Romain Slocombe sont toujours aussi intéressants et certains passages font, une fois de plus, froid dans le dos...

La chronique est en ligne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB