Nous sommes actuellement le 18/08/2019 03:43

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 28/01/2017 15:05 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6342
Localisation : 42
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ?

Persuadé d'avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l'intrigue, l'agent tente d'en savoir plus. Mais l'auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu'à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d'investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d'un maelström de fausses pistes.

Et si la vérité n'était qu'une histoire parmi d'autres ?

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28/01/2017 17:17 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2530
Localisation : près de lille
Intéressant. ..


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28/01/2017 19:37 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6342
Localisation : 42
La chronique arrive bientôt. :wink:
C'est un très bon polar, par contre je n'ai pas compris le "roman évènement" :mefie2:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/01/2017 09:36 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2365
Localisation : Lyon
auryn a écrit :
C'est un très bon polar, par contre je n'ai pas compris le "roman évènement" :mefie2:

Ça sert juste à vendre :mrgreen: :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22/02/2018 16:34 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 376
Peter Katz agent littéraire, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs narrant l'assassinat du professeur Wieder qui, enson temps, avait défrayé la chronique. Hélas, au moment où il pense découvrir le coupable, il s'aperçoit que le manuscrit est incomplet et que son auteur vient de décéder. Qu'à cela ne tienne, Katz décide d'embaucher un ancien journaliste John Keller qui devra trouver la vérité en enquêtant. Mais de souvenirs incomplets (l'affaire ayant plus de vingt ans) en faux semblants, Keller va se trouver pris au piège d'un vrai jeu de pistes...

Jeux de miroirs fait parti de ce type de romans à tiroirs tel Obédience ou La vérité sur l'affaire Harry Quebert où l'on ne sait où l'auteur veut nous faire aller. Très vite on est intrigué par ce manuscrit inachevé rédigé par Richard, amoureux transi de Laura par laquelle il va faire la connaissance du très estimé professeur Wieder qui lui demande d'archiver électroniquement sa bibliothèque. Un soir celui ci est retrouvé mort et Richard accusé. Très vite disculpé, l'affaire sera enterré jusqu'à ce que l'on trouve un coupable (trop) parfait en un tueur qui avait sevi à la même époque. Cependant on a longtemps qu'un seul son de cloche en la personne de Richard. Mais assez vite en suivant l'enquête menée par Keller on se met à suspecter tous ceux qui de près ou de loin ont côtoyé Wieder.
Ce qui est appréciable de ce roman, ce n'est pas que l'auteur ait voulu nous épater par un tour de force littéraire, mais ait préféré avant tout nous faire aimer (ou détester c'est selon) ces personnages. Psychologiquement bien fourni, chacun a des zones d'ombres et j'ai particulièrement apprécié le dernier personnage Roy Freeman le vieux flic abandonné de tous avec l'ombre d'Alzheimer planant au dessus de sa tête. En fait, tous les personnages semblent mélancoliques...et nous avec. Et le final me direz-vous? S'il y a moins de chausse-trappes que dans le bouquin de Dicker (qui est un vrai tour de force) j'ai dévoré celui-ci en deux fois malgré tout et la fin est plutôt bien trouvée !

5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB