Nous sommes actuellement le 29/11/2021 22:46

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La Deuxième Femme - Louise Mey
Message Publié : 25/02/2020 07:26 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13559
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu’il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
Mais ce n'est pas son fils, ce n'est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25/02/2020 07:58 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2907
Localisation : Lyon
Je tiendrais jusqu'aux Quais du Polar pour l'acquérir !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15/03/2021 19:14 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2907
Localisation : Lyon
Ahhh, j'ai tenu ! Longtemps ! Finalement, je l'ai acheté en poche début janvier :lol: (en même temps on a pas eu les Quais hein, donc c'était facile :lol: )

Sandrine ne s'aime pas, ne s'estime pas du tout. Elle se rabaisse continuellement, se cache, tente le plus de possible de passer inaperçue aux yeux des autres.
Jusqu'au jour où elle aperçoit l'homme qui pleure à la télévision lorsque sa femme, la première femme, a disparu. L'homme qui pleure lui fera une place dans sa maison, auprès de son fils, dans sa vie.
Sandrine se fait discrète, tente de se faire une place dans cette famille, dans cette maison où l'absente est toujours là, sans l'être vraiment.
Un jour, la première femme réapparaît...

J'ai mis plusieurs jours pour le lire. La prise en main n'est pas évidente au premier abord.
Car on est dans la tête de Sandrine, du début à la fin. Donc on suit toutes ses divagations, toutes ses pensées. Et Sandrine n'est pas facile à suivre tout le temps. Imaginez un peu quel effet ça ferait de mettre par écrit toutes vos pensées ? Vous savez très bien que vous ne finissez pas toutes vos réflexions.
Vous vous arrêtez en plein réflexion, sans jamais aller au bout (genre : "et si je, si j'apprenais à jouer de la harpe ? Ou plutôt...ah mais en fait...tiens faut que je pense à acheter....mouais en fait je préfèrerais plutôt....et si je faisais un gâteau ?" :schock: Vous aussi ça vous arrive hein ?)
Bah Sandrine elle est un peu comme ça. Donc il faut quelques pages pour s'habituer au style.
Concernant le thème principal du roman, il est décrit magistralement. Il s'insinue, il est mesquin, il arrive de manière insidieuse, et c'est là que Louise Mey fait exploser son art ! C'est tellement bien fait !

J'ai lu les dernières pages la main sur la bouche (pas facile pour tourner les pages), tous les scénarios se bousculent dans la tête. On a peur, on est avec les personnages, on tremble pour eux et on veut entrer dans le livre pour les aider.
J'ai lu très peu de livres sur le sujet, mais je l'ai trouvé vraiment bien fait. Et comme toujours avec Louise Mey, les chiffres à la fin du roman sont édifiants, terrifiants, révoltants.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman. Par contre, soyez de bonne humeur parce qu'il est très dur à lire. Mais rien de dégueulasse, ne vous attendez pas à des descriptions gores. Louise Mey préfère nous faire imaginer, et vous savez à quel point notre cerveau va loiiiiin quand il a le champ libre...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16/03/2021 06:42 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9452
Localisation : Normandie
ouh la la ça donne envie de déterrer ce livre de la PAL

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16/03/2021 06:50 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 450
Celui là me semble particulièrement tentant. Au début de la critique, j'imaginais une énième histoire avec le mari psychopathe qui collectionne les femmes avant de les tuer. Mais apparemment ça semble plus original que ça :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16/03/2021 20:28 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2907
Localisation : Lyon
Grip, on est pas du tout dans un thriller avec serial killer. On ne peut pas faire plus éloigné.
C'est très psychologique, aucun cadavre en vue. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB