Nous sommes actuellement le 21/09/2020 23:38

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 11/12/2007 21:39 
Hors-ligne
Modérateur

Inscription : 27/06/2006 17:46
Message(s) : 574
Localisation : Là où se trouve la Divine Connexion.
5150, rue des Ormes de Patrick Senecal

Image

Résumé de l'éditeur :
"Il s'appelle Yannick Bérubé, il a vingt-trois ans, il est séquestré au 5150, rue des Ormes, dans la ville de Montcharles, et c'est pourquoi il a décidé d'écrire son histoire.

Or, si son récit débute par une banale chute à bicyclette, la suite bascule rapidement dans l'horreur, car la famille qui le retient prisonnier est loin d'être normale : Jacques Beaulieu, le père, est un psychopathe qui ne jure que par le jeu d'échecs et qui se prend pour le dernier des Justes ; Michelle, l'adolescente, semble encore plus dangereuse que son père ; Maude, l'épouse et la mère, est obsédée par le Seigneur et elle obéit aveuglément à son mari. Quant à la petite Anne, elle est muette et ses grands yeux immobiles ressemblent à des puits de néant...

Pour Yannick Bérubé, l'enjeu est simple : il doit s'évader à tout prix de cette maison de fous, sinon il va y laisser sa peau... ou sa raison !

Anecdote sur le choix de ce livre :

J'ai pris ce livre par curioisté, puisque j'entendais un peu à droite et à gauche le nom de P. Senecal. Quand j'ai rencontré l'auteur au hasard de ma promenade au salon de Montigny, Raven m'a dit avec toute la douceur et le tact qui la caractérise : "Il faut que tu en prennes au moins un" ... je faisais face à l'auteur (imaginez ma gêne :oops: )et je me suis dit "pourquoi pas".

Mon avis :

Je ne vais pas m'amuser à vous résumer une nouvelle fois l'histoire.
P. Senecal entraine le héros de ce roman (même si on a pitié de ce personnage, ce héros est plus le personnage principale du livre qu'un héros à la Indiana Jones car personne ne l'envierait) dans une maison où la folie la plus terrifiante règne. Le caractère de chacun des personnages a sa place dans ce drame. L'auteur arrive à faire dépasser le statut de Yannick de victime à celui d'un prisonnier "consentant" de façon intelligente, il décrit ses états d'âme et nous avançons et découvrons en même temps que lui l'origine de cette folie.
Même si l'histoire est pour ma part bien menée, je dirai que par goût, je n'ai pourtant pas aimé ce livre. L'atmosphère est oppressante et la fin laisse un sentiment de .... d'inachevé. La source même de cette folie est l'envie de justice (il y a de quoi rire) et c'est pourtrant ce qui manque à la fin de cette histoire. Ce qui ne m'a pas empêché de le finir en 3 jours.

_________________
"La souffrance n'est pas un mal, c'est la conséquence et presque toujours le remède du mal."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12/12/2007 06:43 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
J'ai reproduis ton avis dans le sujet approrpié Deel :wink:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB