Nous sommes actuellement le 12/07/2020 22:33

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 17/05/2009 12:29 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Image

Avec Une ombre plus pâle, Andrea H. Japp nous replonge dans les enquêtes de Diane Silver, profileuse du FBI, que nous avions découverte au fil de Dans la tête, le venin.

Spoiler: Afficher
Diane Silver, alcoolique, fumeuse invétérée et accroc aux neuroleptiques depuis le viol et l’assassinat de sa fille Leonor, s’est associée avec Rupert Teelaney, alias Nathan, l’une des plus grosses fortunes de la planète, pour traquer les serial-killers et les éliminer, afin de protéger leurs futures victimes. Diane souhaite avant tout retrouver la « rabatteuse » qui a conduit sa fille jusqu’à son meurtrier. Elle sait pourtant qu’en s’alliant à Nathan/Rupert, elle a choisi le camp de l’illégalité, de l’extrême solitude. Faire justice elle-même. Il ne s’agit pas de vengeance dans son esprit. Dans un charmant cottage, une fuite de canalisation révèle un charnier. La cave de la maison a été aménagée en cages. Trois cadavres y sont découverts. Enterrées sous les cages, six autres victimes. Diane rassemble les pièces du puzzle et comprend qu’elle a affaire à un couple père-fils qui enlevaient et séquestraient durant des mois ces femmes pour leur satisfaction sexuelle sadique, avant de les laisser mourir de faim et de soif… Mais comment ont-ils réussi à les convaincre de les suivre ? Diane se lance donc sur la piste de ces monstres, alors que Nathan traque la rabatteuse. À Paris, Yves Guégen, qui était jusque-là le seul ami de Diane, tombe sous le charme de Sara Heurtel et de son fils Victor, qu’il a rencontrés au cours de l’enquête sur le meurtre de la fille de Sara, Louise. Mais Nathan veille sur eux, et Yves contrarie ses plans… Dans ce polar mené tambour battant, Andrea H. Japp nous montre une nouvelle fois son talent à nouer des intrigues haletantes.


Parution : Septembre 2009.

Le site de l'éditeur : www.editions-calmann-levy.com

Edit de Montse du 30/05/2011 : Je me suis permise de mettre le résumé de ce deuxième volet consacré à Diane Silver en spoiler car il dévoile de nombreux éléments du 1er tome et même une grande partie de l'intrigue du 2ème tome.

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/05/2009 17:44 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13884
:schock: Elle n'arrête pas Andrea Japp ! :cool:

J'attends la sortie poche de Dans la tête, le venin, le premier tome de cette trilogie, avec impatience... :?


Dernière édition par Montse le 10/11/2011 14:01, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/05/2009 17:58 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30/11/2007 18:23
Message(s) : 2158
Localisation : Giberville
montse a écrit :
:schock: Elle n'arrête pas Andrea Japp ! :cool:

J'attends la sortie poche de Dans la tête, le venin avec impatience... :?


J'ai eu de la chance ma voisine l'avait acheté en se disant que ça me plairait bien aussi et me l'avait donc prété... :cool:

_________________
«Il y a comme ça des jours où on se demande si Dieu ne boit pas.»
Pierre Desproges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/05/2011 12:54 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13884
Image

Deuxième tome de la trilogie consacrée à Diane Silver et encore une fois, séduite, je suis.
Ce roman est presque entièrement centré sur le personnage de Diane, sa façon de travailler, de penser, de vivre, son inlassable quête des tueurs en série, ses relations avec ses collègues, sa hiérarchie, tout y passe.
Un personnage bien développé et très complexe que l'on apprécie et comprend mais qu'on a également envie de rejeter par moments. Et c'est toute la force du récit d'Andrea H. Japp car tout comme son personnage, on est continuellement sur le fil.

J'ai maintenant hâte de lire le dernier volet "La mort simplement", dont la sortie poche est prévue pour le mois d'octobre 2011.

Image
Spoiler: Afficher
À Quantico, la profileuse star du FBI Diane Silver est saisie d’une nouvelle enquête. Quatre doubles meurtres commis à Boston requièrent toute sa ruse et sa dextérité. Des couples de seniors ont été assassinés, et dans chaque cas la femme a été massacrée avec une rare sauvagerie. Se mêlent à cette première enquête des disparitions de très jeunes enfants, toujours à Boston. Les deux affaires seraient-elles liées ?

À la forme d’apaisement que Diane ressent après la mort de cette Susan Brooks – la « rabatteuse » qui a poussé quinze enfants au-devant de l’un des pires bourreaux, dont sa fille Leonor – se mêle le doute.

Qui est au juste Rupert Teelaney, alias Nathan Hunter ? Un justicier ou un redoutable psychopathe, charmant, intelligent, impitoyable, et qui se cherche des excuses pour se livrer à son plus grand plaisir : tuer ? Lorsque Diane apprend le meurtre d’Yves Guéguen à Paris, ses soupçons au sujet de Nathan empirent. Serait-il impliqué ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/09/2011 08:14 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9203
Localisation : Normandie
Diane se lance à corps perdu dans cette enquête, SON enquête. Elle fait son boulot et le fait même bien. En même temps, elle est la meilleure. Pourquoi ? Elle n'a plus d'émotions, elle est vide de l'intérieur, depuis la mort de sa fille.

Comme quoi les gens peuvent réagir différemment face à des actes atroces. Je n'ai pas pu m'empecher de faire le rapprochement entre le personnage de Smocky (la Mort en face et Shadowman de Cody MacFadyen). Smocky a été victime d'un psychopathe et sa famille s'est fait massacrer sous ses yeux. C'est un drame qui peut être rapproché de celui de Diane. Pourtant là où Smocky a décidé de reprendre gout à la vie, Diane vit sans vivre, elle assure la mécanique (manger, dormir) mais le coeur n'y est plus. Dès qu'elle aura rempli sa mission (venger sa fille), qu'adviendra-t-il d'elle?

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/11/2011 13:58 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13884
Le dernier tome de cette trilogie d'Andrea H. Japp est sorti en poche au mois d'octobre.
Image

Comme d'habitude, un vrai plaisir de retrouver la plume d'Andrea H. Japp.
L'enquête dont s'occupe Diane Silver dans ce roman est des plus passionnantes et contrairement au tome précédent elle est vraiment au coeur du roman.
Bien entendu, le personnage de Diane Silver retient de nouveau toute notre attention, mais ses sentiments sont un peu effacés par rapport à Une ombre plus pâle, ce qui n'est pas plus mal car l'auteur nous évite ainsi les répétitions.
Et puis en marge de l'enquête, sa relation avec Rupert/Nathan qui trouve ici son apothéose.
Une fin qui ne m'a pas totalement convaincue, un peu trop rapide voire presque trop simple, mais qu'importe, car j'ai vraiment passé un très très bon moment en compagnie de cette héroïne borderline, grande gueule mais terriblement attachante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/11/2011 16:53 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2612
Localisation : près de lille
qu'est ce que j'ai aimé cette trilogie. j'étais triste de quitter Nathan et Diane à la fin du troisième...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/11/2011 14:32 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13884
Sofihm, je ne sais pas si tu les as déjà lus, mais au cas où, jette un coup d'oeil sur le sujet concernant la série d'Andrea H. Japp avec Gloria Parker-Simmons, qui est vraiment excellente.

Je trouve d'ailleurs que Diane a un petit air de Gloria, dans le sens femme solitaire, meurtrie, qui a du mal à accorder sa confiance, etc...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/11/2011 17:55 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2612
Localisation : près de lille
Oui Montse je les ai lus et adorés. Je trouve aussi que Diane ressemble à Gloria.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB