Nous sommes actuellement le 23/11/2020 21:07

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 22/03/2011 09:07 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
Image

De Manhattan à Pékin, de la grande forêt amazonienne aux confins de la Mongolie s'engage une course contre la mort.
La journaliste Rebecca Volconte et son alter ego, Darwin Lee, sur la piste d'un trafic d'êtres humains, sont bientôt pris dans un engrenage infernal, entre chasses à l'homme et sinistres réseaux gouvernementaux.
A New York, Rebecca rencontre Joseph Farkas, maître de l'art contemporain de renommée internationale.
Son oeuvre provocante et morbide génère la polémique mais séduit des milliers d'adeptes.
Au fil de l'enquête se profile l'ombre d'un tueur en série d'un genre inédit, un psychopathe aussi brillant qu'impitoyable.
Les Ecorchés.
Un univers qui pourrait n'être pas si éloigné de notre réalité.

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/03/2011 09:10 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
Un bilan mitigé pour ce livre dont la couverture et le quatrième de couverture m’avaient vraiment attirée.

Véronique Chalmet s’est inspirée de l’exposition Body Words de l’artiste Gunther Von Hagens (qui a été interdite à Paris) pour servir de base à son roman.

On suit d’une part les aventures de Rebecca Volconte, journaliste, sur les traces de l’artiste-gourou Joseph Farkas.
Et d’autre part, on suit, sous forme de road-movie, un journaliste américain d’origine asiatique, Darwin Lee aidé sur place en Asie par un chauffeur de taxi débrouillard.

J’attendais beaucoup justement de la partie sur Joseph Farkas, lui-même, artiste psychopathe, fascinant ses fans et adeptes au point que certains lui lèguent leur corps pour parvenir à l’immortalité sous forme d’œuvres d’art.
J’ai eu du mal à m’immerger totalement dans son histoire car les chapitres sont trop brefs, le récit trop haché (75 chapitres pour un livre de 368 pages, c’est trop !!). L’histoire est aussi « parasitée » par une vengeance d’un proche d’une victime de Farkas. Même si cette partie au final sert l’intrigue, elle prend toutefois trop de place dans le livre à mon goût.
J’ai trouvé la journaliste peu convaincante et pas super professionnelle

Finalement c’est la partie road-movie en Asie qui m’a le plus plu car les deux personnages sont plus sympathiques, même si tout ça a un goût de déjà-vu (les arrestations et assassinats sommaires en Chine pour alimenter le trafic d’organes et de plus, ici, les besoins en « matériaux » de l’artiste)

Un livre qui a au moins le mérite de poser la question des limites de l’art et de notre attrait pour la morbidité…

Bref, un beau sujet qui, par certains côtés selon moi, n’a été que survolé

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB