Nous sommes actuellement le 21/10/2020 20:36

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Cadres noirs de Pierre Lemaitre
Message Publié : 25/10/2009 17:49 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Après Travail Soigné et Robe de Marié, voici le nouveau roman de Pierre Lemaitre à paraitre en Février prochain aux éditions Calmann-Lévy.

Image

Quand le jeu de rôle tourne au jeu de massacre…

Alain Delambre est un cadre de 57 ans littéralement lessivé par quatre années de chômage. Ses espoirs d’une retraite suffisante s’éloignent. Il craint de devoir quitter l’appartement qu’il ne pourra bientôt plus payer. Certain de perdre peu à peu l’estime de sa femme, de ses deux filles, à la limite de la faillite, profondément déprimé, Alain continue pourtant de se battre. À près de 60 ans, cet ancien DRH enchaîne les petits jobs ingrats. Récemment son contremaître turc s’est même offert le luxe de lui botter le cul… Puis un jour, divine surprise, un employeur accepte sa candidature à un poste de cadre. Et le miracle se confirme : Alain Delambre réussit une à une toutes les épreuves conduisant au recrutement. Ce job, il le veut. Farouchement. Il est prêt à tout, à emprunter de nouveau, à mentir, à s’humilier, à se disqualifier aux yeux de sa femme, de ses filles et même à participer à l’ultime épreuve de recrutement imposée par le cabinet de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages. Alain Delambre fera tout ce qu’on attend de lui pour remporter cette lutte vitale, la dernière lutte de sa vie. Il n’ose même pas imaginer l’échec. Parce que si, malgré ses efforts, son travail, son engagement, ses dettes, sa solitude, il perdait cette bataille…

Alors, sa colère n’aurait plus aucune limite.


Le site de l'éditeur : www.editions-calmann-levy.com

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/01/2011 09:15 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13975
Le moins que l'on puisse dire c'est que Pierre Lemaitre a l'art et la manière de nous scotcher à son livre très rapidement. En effet, une fois commencé, difficile de s'en détacher, avec une situation somme toute "banale" de nos jours, un cadre au chômage, l'auteur installe beaucoup de suspense, de celui qui nous fait dire, allez encore une petit chapitre, puis encore un, etc...
D'ailleurs son roman Robe de marié m'avait fait le même effet.
Le roman est construit en 3 parties, avant, pendant, après, avec un changement de narrateur pour le "pendant" qui surprend au premier abord, mais au final très bien vu. Même si j'aurais apprécié également de vivre le "pendant" du côté Alain.
J'avoue que la toute dernière partie m'a un peu moins emballée
[spoiler]quand Nicole est prise en otage et qu'Alain part pour la Normandie, un sacré risque qui m'a paru un peu too much.[/spoiler]Mais sinon j'ai vraiment passé un très très bon moment avec ce roman.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/03/2011 14:13 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02/11/2007 11:48
Message(s) : 1189
Localisation : Ramonville loin du Québec
:grin: j,ai termine ce tres bon roman avant hier. La narration est bonne, beaucoup de suspense. L'auteur cache bien son jeu et nous reserve des moments de surprise tout le long du roman. Il y a une belle partie de poker menteur entre le personnage principal, Alain delambre et son superieur, jai oublie son nom.

Le mot humiliation revient souvent et cest sans doute ce que veut nous faires ressentir le romancier. Il cerne bien l'ambition de petit quidam, qui des qu,il ont un petite responsabilite, se croit investi d'une mission divine. je vous assure que jai vu ce type de comportement en usine.

Par contre, je n'ai aucune empathie pour son personnage, Delambre. Il se plaint dêtre en chomage depuis quatre ans. Il a une femme qui l'aime et deux filles, jeunes femmes, qui sont entraines dans sa decheance. Il nest quand même pas a la rue.

Dans nos societes, certaines personnes sont encore plus mal en point et ne vont pas aussi loin dans leurs desespoir.

_________________
Il y a trop de livres à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01/04/2011 08:36 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
Il s’agit du premier roman de Pierre Lemaître que je lis et, sincèrement, il y a de très grandes chances… que ce ne soit pas le dernier !!

D’un sujet assez banal et d’actualité (la difficulté voire impossibilité d’un homme de cinquante-sept ans à retrouver un emploi) Pierre Lemaître nous livre un thriller à la fois psychologique et d’action qui pointe le doigt là où ça fait mal : à l’ère de l’ « homo laborens » qui s’épanouit dans sa boite, comment espérer garder sa dignité quand on ne travaille plus ?? Cela va virer à l'obsession pour cet homme qui se dit qu'il n'a plus à rien perdre .... sauf les pédales, peut-être, et c'est ce qui va se passer : il va disjoncter, franchir la ligne rouge

Le découpage en trois parties est assez bien vu car il permet de bien suivre l’évolution de Delambre, ce quinqua chômeur de longue durée qui croit voir le bout du tunnel.
Le changement de narrateur en deuxième partie m’a un peu déroutée au début mais il trouve sa justification et sa saveur lorsqu’on commence à comprendre les tenants et aboutissants du propos dans la troisième partie.

Je trouve que parfois Pierre Lemaître fait preuve de beaucoup de cynisme mais j’adore car il s’agit d’un cynisme avisé lorsque, par exemple, il place ces mots dans la bouche de son personnage « le management sert à maintenir opérationnel des cadres qui n’en peuvent plus » : bien vu !!
Des passages assez jubilatoires même si, quand même, je trouve son héros totalement amoral dans sa démarche.

J’ai trouvé la fin un tout petit peu laborieuse mais elle est à l’image de son héros qui une fois qu’il va avoir mis un doigt dans l’engrenage, va avoir un mal fou à gérer tous les paramètres pour tenter de se sortir de cette spirale infernale, dans laquelle il n'hésite pas à entraîner femme et filles

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB