Nous sommes actuellement le 17/07/2018 06:37

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Odile Bouhier
Message Publié : 26/03/2012 13:36 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13132
Image

Citer :
Lyon, mai 1920. Une enquête est ouverte à la suite de la découverte du cadavre putréfié d'une vieille femme. Pour ne pas ternir la réputation de sa ville, rivale de Paris et ses Brigades du Tigre, le procureur confie l'affaire au tout nouveau laboratoire de la police scientifique de Lyon, le premier au monde, dirigé par deux experts : l'éminent professeur Hugo Salacan, et le commissaire Victor Kolvair, rescapé des tranchées. L'autopsie du corps révèle d'étranges sévices... Cette enquête criminelle dévoile deux visions de la police et de la science, dans une France en pleine mutation...
Le Sang des bistanclaques est une formidable reconstitution du monde des soyeux et celui de la police, une plongée dans la société lyonnaise des Années folles. C'est aussi le parcours d'une folie individuelle, le portrait d'un enfant de la Croix-Rousse devenu tueur en série.


Dernière édition par Montse le 26/03/2012 13:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/03/2012 13:54 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13132
Un roman qui met l'accent sur les débuts de la police scientifique française dans les années 20 dans la ville de Lyon.
Un tueur sévit dans la ville et s'en prend à des femmes âgées... On va suivre cette enquête grâce au professeur Salacan et au commissaire Kolvair. Deux personnages qui se dévoilent au fur et à mesure que le récit avance.
L'auteure en a profité pour glisser tout plein de détails historiques, notamment sur la ville de Lyon, mais aussi sur la création des brigades du tigre, le monde des soyeux, etc...
Ces détails se révèlent intéressants mais j'ai trouvé qu'ils coupaient énormément le rythme du récit. Peut-être y-en-t-il un peu trop, je ne sais pas, mais ce qui est sûr c'est qu'ils m'ont gênée.
On découvre l'identité du tueur assez facilement, mais qu'importe, on continue à lire ce livre avec intérêt, notamment concernant le parcours de ce tueur hors norme.

Pour information, si comme moi, vous ignorez ce qu'est un bistanclaque, voici l'explication : c'est le nom donné aux métiers à tisser par les canuts et qui vient des sons produits par la machine en fonctionnement.

A noter qu'Odile Bouhier sera présente aux Quais du Polar 2012.


Dernière édition par Montse le 26/03/2012 14:00, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/03/2012 13:56 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13132
A noter qu'un deuxième roman d'Odile Bouhier mettant en scène ses personnages de Kolvair et Salacan vient de paraître, il s'agit de : De mal à personne.

Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Deuxième opus des aventures du duo d'experts lyonnais : le commissaire Kolvair et le professeur Salacan allient leur savoir et leur science du crime pour résoudre une affaire qui les confronte à la délinquance des mineurs et à la peine de mort.
Installés dans les combles du palais de justice de Lyon, le commissaire Kolvair et le professeur Salacan sont, dans les années 1920, les premiers experts. L'un est unijambiste, mélomane, rescapé des tranchées. Le second est marié, père de famille, dévoué à la criminologie.
Initiateurs de la police scientifique, ils sont chargés d'élucider la mort de Firmin Dutard, riche industriel tuéà l'arme blanche.
Les premières conclusions révèlent que le meurtrier mesure 1mètre vingt-huit : la taille du fils de la victime, celle de nombreux enfants... Parricide ? Crime crapuleux ?
A une époque ou les colonies pénitentiaires pour mineurs délinquants sont des bagnes pour enfants qui n'avouent pas leur nom, à une époque ou la science n'a pas les moyens de ses intuitions, le commissaire devra remettre en question ses rares certitudes pour faire la vérité sur cette affaire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Odile Bouhier
Message Publié : 28/02/2013 06:51 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13104
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Le sang des bistanclaque vient de paraitre chez 10/18
Image
Citer :
Bis-tan-clac, les machines des soyeux lyonnais bourdonnent. À l'aube d'une journée radieuse du mois de mai 1920, le corps d'une vieille femme est retrouvé dans un sac de jute. Pour décrypter les secrets de ce cadavre putréfié, le commissaire Kolvair aura besoin de l'expertise du professeur Hugo Salacan, directeur du premier laboratoire de la police scientifique de Lyon. L'occasion de prouver aux Brigades du Tigre que leurs méthodes passéistes sont bel et bien révolues...


L'occasion de lire le 1er volet de cette série.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Odile Bouhier
Message Publié : 28/02/2013 07:18 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8611
Localisation : Normandie
Je note. Merci :thup:

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Odile Bouhier
Message Publié : 28/02/2013 09:00 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2447
Localisation : près de lille
Tout à fait le genre de livre à craquage pfff !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Odile Bouhier
Message Publié : 24/09/2017 15:46 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2447
Localisation : près de lille
Je viens de terminer Le sang des bistanclaques et je rejoins un peu Montse sur le fait que les détails sur la vie à Lyon dans les années 20 sont intéressants mais coupent parfois c'est vrai la fluidité du récit. J'ai cependant appris beaucoup de choses sur les canuts, les traboules et les débuts des fameux hommes du Tigre.
On suit les différents personnages à la fois dans leur vie professionnelle avec les moyens de l'époque, mais aussi dans leur vie personnelle qui est également bien présente.
L'intrigue est assez passionnante car on assiste à la formation d'un tueur en puissance.
J'ai tellement aimé que j'ai hâte de retrouver Kolvair, Salacan et les autres. Je lirai prochainement leurs aventures puisque j'ai acheté les 2 suivants.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB