Nous sommes actuellement le 15/12/2019 05:11

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Black coffee - Sophie Loubière
Message Publié : 28/01/2013 08:24 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Sortie le 14 février

Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien… 2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28/01/2013 08:46 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
J'avais bien aimé Dans l'œil noir du corbeau, c'est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis lancée dans la lecture de ce roman. Il faut dire que le résumé est alléchant sans même parler de la couv que je trouve extrêmement belle.
Je l'ai commencé hier soir, pour le moment c'est pas mal du tout.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28/01/2013 10:34 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2553
Localisation : près de lille
Je le lirai celui-ci c'est certain !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28/01/2013 16:11 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6457
Localisation : 42
Un résumé qui me tente bien ! :grin:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/01/2013 07:23 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
J'adore la couverture !

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/01/2013 07:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
La couv est juste sublime et pour le moment le livre est des toujours aussi bien ... Je me suis réveillée cette nuit pour continuer ma lecture :marteau:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/01/2013 09:49 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9029
Localisation : Normandie
C'est dire : sifflote :

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/01/2013 10:07 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2553
Localisation : près de lille
ouh là ! ça promet ! :rire:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31/01/2013 16:31 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13700
C'est vrai que le résumé est sympa ! :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24/11/2013 18:51 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9029
Localisation : Normandie
Durant plusieurs décennies, un tueur a sévi tout au long de cette route, d'Est en Ouest du pays. Seulement il n'a jamais été mis sous les verrous. D'où une question légitime qui se pose : est-ce une légende urbaine ou le tueur est-il particulièrement prudent ?

Desmond Blur n'aura de cesse durant toute sa vie de faire la lumière sur cette affaire pour la simple et bonne raison qu'il est une victime de ce tueur.

Quarante ans plus tard, une famille française qui s'est lancée dans un beau voyage. Un matin tout bascule, le mari disparait sans laisser de traces.

Sa femme, Lola, va tout faire pour le retrouver. Lola et Desmond étaient destinés à se rencontrer et ensemble, ils vont tenter d'élucider le mystère du tueur de la Route 66.

J'ai trouvé ce roman très visuel de par la description des lieux. Le lecteur peut tout à fait se voir assis dans la salle d'un « dinner » et boire son café en regardant l'immensité devant lui. J'ai beaucoup aimé le personnage de Desmond que l'on rencontre petit garçon et on le suit à différents stades de sa vie. La rencontre avec ce tueur va marquer sa vie à jamais. J'ai trouvé que sa psychologie était travaillée ce qui fait que l'on s'attache très vite à lui.

L'auteur brosse également toute une galerie de personnages secondaires qui mènent le récit soit vers une touche d'humour soit vers le tragique.

Sophie Loubière signe un road book avec des personnages forts et attachants.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12/12/2014 09:37 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13700
J'ai tout simplement adoré ce Black Coffee !
Une superbe ambiance, des paysages et des lieux très bien décrits sans aucune lourdeur, un style impeccable, des personnages forts et attachants et une histoire très bien ficelée qui nous tient en haleine tout au long du roman.
Bref un vrai bonheur !!!!!!!
A lire !!!!!!!!!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB