Nous sommes actuellement le 05/12/2020 22:05

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 17/04/2013 09:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14011
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
"Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ?

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France.
Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage.
Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre.
Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ?
Et si c’était un jeu ?
Mais très vite, l’hexagone ne leur suffit plus :
l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre.

De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine."


Sortie le 2 mai ! :grin:
Décidément le mois de mai s'annonce très thriller !!!!! :cool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17/04/2013 10:23 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2623
Localisation : près de lille
c'est exactement ce que je me disais hier...

et que mai allait être fatal pour le porte-monnaie et la PAL ! :schock:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17/04/2013 10:35 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13521
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Pfff encore un qui va venir s'ajouter à ma PAL !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17/04/2013 10:49 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9314
Localisation : Normandie
M'en parler pas....

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18/04/2013 10:15 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
bah moi il me tente aussi évidemment mais j'attendrai... je sais être raisonnable parfois !!! :p :p

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2013 07:22 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9314
Localisation : Normandie
La section de recherche de Paris est aux prises avec plusieurs meurtres atroces : même avec toute la technologie et les avancées scientifiques aux services de l'investigation, l'enquête piétine car il n'y a aucun indice ni aucune piste.
Les enquêteurs demandent de l'aide à un éminent criminologue afin d'avoir un oeil neuf et peut être ouvrir une voie vers une piste si infime soit elle. Malheureusement, les morts s'accumulent et il semble que l'hémorragie s'étend à l'Europe telle des ricochets sur une flaque d'eau.
Le début est très lent mais également très dense. Il y a beaucoup d'informations à assimiler, beaucoup de détails sur les corps, les circonstances de leurs découvertes. On n'a pas l'impression d'avancer beaucoup et voire même qu'il ne se passe pas grand chose. Mais l'auteur nous livre les indices au compte goutte et on est frustrés au même titre que les enquêteurs, on suit leur cheminement et sans qu'on s'y attende, l'auteur nous met un coup derrière la tête.
Comme à ses débuts, l'auteur étudie l'homme dans ce qu'il a de plus mauvais en lui, dans ce que nous avons tous en nous. Cette violence, cette bestialité que l'homme a su domestiquer, canaliser au fil des millénaires mais qu'une éducation, un mode de vie peut faire ressurgir en pleine puissance.
Les personnages sont attachants, cette enquête va leur faire mal au moral, aux tripes, à leur vision du monde et de l'homme. Il y a un personnage que je n'ai pas saisi c'est Richard Mikelis, on ne sait rien de lui sauf que le mal, il connait, comment, pourquoi, il a cette aura de mystère autour de lui.
Les lieux ont aussi beaucoup d'importance et donnent une impression encore plus oppressante s'il en est.
Maxime Chattam signe un roman très fouillé, très documenté qui n'est pas sans rappelé l'âme du mal et des petits clins d'oeil à sa bibliographie sont disséminés au fil des pages. C'est à la fois fascinant d'imaginer ce que l'homme est capable de faire (en même temps entre fiction et réalité, il n'y a qu'un pas). Thomas Hobbes disait :"l'homme est un loup pour l'homme". Il ne pouvait pas mieux dire.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2013 08:13 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14011
:smile: :smile: :smile:

J'ai prévu d'aller faire des courses dans la journée et je ne sais pas pourquoi mais je sens que je vais me faire attaquer par ce livre.... :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2013 09:12 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2623
Localisation : près de lille
Je vais (essayer de) patienter jusqu'au 5 juin car Maxime sera en dédicace à Lille ce jour là et Auryn sera là aussi, donc on ira bras dessus bras dessous :rire:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2013 13:19 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6726
Localisation : 42
sofihm a écrit :
Je vais (essayer de) patienter jusqu'au 5 juin car Maxime sera en dédicace à Lille ce jour là et Auryn sera là aussi, donc on ira bras dessus bras dessous :rire:


Oh que oui !! :cool:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/05/2013 14:59 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Après son thriller historique en forme de diptyque consacré au temps, Maxime Chattam est de retour dans les étales des librairies avec un thriller qui aborde l'un de ses sujets de prédilections (si ce n'est son sujet quand il écrit du thriller) : l'âme du mal au cœur de notre société.

Dès les premières pages, je suis conquis par l'équipe de gendarmes que l'on nous présente. L'enquête les mets face à des scènes de crimes assez inhabituelles et le rythme va en s’accélérant. Que ce soit le rythme des crimes ou celui de la lecture du roman. Il devient difficile de reposer le livre, tant l'auteur veille à faire en sorte que l'on soit tenter de croquer encore un chapitre avant de le reposer... Et c'est le début d'un cercle infernale !

Pendant ce temps-là, l'auteur a encore une fois tendance à souvent soliloquer via des discours déjà abordés précédemment (par exemple dans son diptyque du temps, Guy de Timée a du transmettre son obsession à sa descendance). Des passages ronflants qui ralentissent inutilement l'intrigue.

La grosse scène d'autopsie semble carrément superflue et je suis étonné de retrouver dans la team des tueur un remake de celui de l'immonde nouvelle du Fracas de la viande chaude, publiée par l'auteur dans le recueil l'Empreinte sanglante aux éditions du Fleuve Noir.
Étonné car cela appui encore un peu plus le côté fixette de l'auteur (même si dans la Conjuration, l'auteur nous épargne le fait de nous faire rentrer dans la tête de son tueur). Et que cette utilisation peut égarer le lecteur sur une fausse piste.

Malgré une scène de coucherie ampoulée à mort, on se retrouve propulsé vers une seconde partie qui va particulièrement sonner le lecteur. Difficile d'en dire plus mais c'est un tournant très efficace dans le roman.

Un peu plus loin, c'est un changement de narrateur nous faisant prendre le point de vue d'un des tueurs qui tombe comme un cheveux sur la soupe. Pourquoi ce changement à ce moment là qui casse la dynamique de l'ensemble ? Pourquoi seulement avec ce personnage et pas un autre ?

La conjuration primitive est un roman bourré de bonnes idées mais qui en contient également de moins bonnes. Les bonnes me semblent l'emporter même si elles ne sont pas toutes inédites dans l’œuvre de l'auteur et de ses frères de plume (difficile de ne pas penser au Syndrome E et Gataca de Franck Thilliez, et aussi au roman de JC Grangé tel que les Rivières Pourpres). Si vous parvenez à faire abstraction de ces petites faiblesses, vous allez être littéralement aspiré par cette intrigue riche en rebondissements. Et accrochez-vous bien parce qu'il y en a un particulièrement osé...

À noter un hasard du calendrier qui fait que les sorties de cette conjuration et du Festin du serpent de Ghislain Gilberti coïncident avec la fin (en mai) de la diffusion aux USA de la première saison de la série TV The Following. Le show met en scène une équipe du FBI à la poursuite d'un tueur en série à la tête d'un groupe de psychopathes. Si G. Gilberti aborde brièvement le sujet dans son premier roman, il y a fort à parier qu'il reviendra dessus lors de son prochain roman qui prolongera les enquêtes de son héroïne.

http://www.4decouv.com/2013/05/chroniqu ... itive.html

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15/05/2013 14:39 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14011
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu un thriller signé Maxime Chattam étant donné que je n'ai pas encore lu le diptyque composé de Léviatemps et Le Requiem des abysses qui sont pourtant dans ma PAL depuis leur sortie... :twisted:

Le roman commence doucement, on fait connaissance avec l'équipe de gendarmes qui est confrontée à des meurtres particulièrement sanglants. Une équipe bien sympathique que l'on prend plaisir à suivre. Pendant un bon moment, on a presque l'impression qu'il ne se passe rien tellement l'enquête piétine, pourtant les meurtres continuent et sont de plus en plus nombreux. Et puis, à un moment, sans presque qu'on ne se rende compte, le rythme s'accélère et on s'aperçoit qu'on est totalement pris dans les filets de l'intrigue. Difficile alors de reposer le roman.

Comme à son habitude, Maxime Chattam ne fait pas dans la dentelle quand il s'agit de décrire les atrocités commises sur les victimes.
Les gendarmes sont aidés dans leur enquête par Mikelis, un profiler qu'ils ont sorti de sa retraite pour les aider. C'est effectivement l'occasion pour l'auteur, à travers ce personnage, de nous parler du mal à l'état pur....

Le récit est divisé en 3 parties, les deux premières étant les plus longues. Pour la première : "IL", c'est Alexis, le gendarme qui va être notre narrateur, puis changement de narrateur pour la deuxième avec "ELLE" et Ludivine, la collègue d'Alexis. Quand la 3ème et dernière partie arrive "EUX", on s'attend à un nouveau changement de narrateur mais non. Cette 3ème partie constitue le dénouement du roman, avec un dernier rebondissement, peut-être, un peu facile, quoique...

Bref, au final, un roman que l'on lit avec beaucoup de plaisir et d'avidité même si je regrette que tous les passages sur la violence contenue en chaque individu, cette sorte d'étude du mal qui revient régulièrement dans les romans de Chattam, m'ait donné une impression de déjà-lu.


P.S. Petite réflexion générale (indépendante du Chattam) : plus le temps passe et plus j'ai l'impression d'être de moins en moins réceptive aux descriptions de crimes atroces, soit j'en ai trop lu à moins que ce ne soit les auteurs qui en font plus à chaque fois, ou encore que mes goûts changent peu à peu... Bref, affaire à suivre....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20/06/2013 06:05 
Hors-ligne
Bibliothéquaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 1954
Localisation : Belgique- BW
un grand polar de Maxime. J'ai retrouvé les frissons que j'ai eus avec la trilogie du mal.
Par contre, c'est p-ê moi qui deviens bizarre à force de lire des thrillers mais j'aurais bien aimé en savoir plus à certains moments. Sur Mikelis notamment (que j'imagine très bien revenir dans un autre livre car ce type cache une histoire selon moi) mais aussi
Spoiler: Afficher
sur ce qui est arrivé à la petite fille détenue en France. Je ne parle pas des horreurs sexuelles mais plutôt de ce qu'ils ont essayé de lui inculquer. Idem avec le village canadien. Maxime dit qu'il est bien pire que le village français mais en quoi, au-delà de sa taille? Jusqu'où ont été les expériences au Canada? Et comment traitent-ils les femmes et les enfants?


Enfin je verrais bien une 'suite' qui reprendrait certains éléments de cet opus. :love2:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25/07/2013 13:33 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2623
Localisation : près de lille
Hormis le dyptique précédent, ça faisait un moment que je n'avais pas ressenti autant de plaisir à la lecture d' un thriller de Maxime Chattam depuis La trilogie du mal. On retrouve dans La conjuration primitive une certaine trame et une galerie de personnages qui m'avaient tant plu dans L'âme du mal par exemple.
C'est violent, des scènes sont à la limite du supportable, et les rebondissements nombreux. Quelques petites choses m'ont un peu agacée
Spoiler: Afficher
L'arrivée quelque peu inopinée de Joshua Brolin par exemple ou encore la part d'ombre non exploitée de Mikelis

mais au final je l'ai dévoré et j'aurais volontiers prolongé la lecture.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25/07/2013 17:33 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9314
Localisation : Normandie
Spoiler: Afficher
Moi aussi je trouve que Mikelis n'est pas assez exploité, ceci étant j'espère que l'on retrouvera ce personnage. c'est peut être bien voulu. ;)

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26/08/2013 16:53 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6726
Localisation : 42
Avec la Conjuration Primitive, Maxime Chattam renoue avec le style qui a fait son succès.

Il nous entraine ici au coeur du mal, sur un réseau de sérial killer. Les meurtres s'intensifient et se répandent à travers le monde.
L'équipe de gendarmerie chargée de l'enquête aura fort à faire pour débusquer les tueurs, comprendre leur mobile mais surtout pouvoir les arrêter à temps.

Les chapitres courts donnent un rythme haletant au récit. Les personnages sont des plus attachants (certains plus que d'autres) et on vit vraiment avec eux les avancées de l'enquête.
Le récit est divisé en trois parties : l'enquête menée par Alexis Timée, responsable de la brigade, puis celle menée par Ludivine son adjointe et enfin l'enquête vue par les meurtriers.
Tout au long de la lecture on passe par tout un éventail d'émotions : le rire, la peur, le dégoût ou encore la stupéfaction (à plusieurs reprises je me suis dit "oh non pas ça"," il a pas osé faire ça !"...)

Vous l'aurez compris, Maxime Chattam aime jouer avec ses personnages mais aussi avec ses lecteurs.
J'ai beaucoup aimé les petits clin d'oeil disséminés par ci par là dans le récit, ainsi que le personnage surprise de la fin.
Des petites choses qui apportent un peu de légèreté à l'intrigue basée sur un thème très dur. Et le dernier chapitre nous amène à réfléchir sur la violence et son origine.

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB