Nous sommes actuellement le 28/11/2021 20:24

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 31/01/2021 15:26 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2907
Localisation : Lyon
Image
Citer :
Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l'angoisse de sa vie d'épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s'est inventé, depuis l'enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d'explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C'est alors qu'elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s'avère la 1re étape vers de grands bouleversements.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31/01/2021 15:47 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 2907
Localisation : Lyon
Née en France, de parents aux origines cubaines et espagnoles, Anaïs Nin a grandi entre plusieurs continents et plusieurs langues.
Elle a du mal à trouver sa place dans ce monde et trouve refuge dans l'écriture de ses journaux intimes, dans lesquels elle écrit absolument toute sa vie.
Anaïs Nin est connue pour la parution de ses journaux intimes, qui racontent sa vie sur plusieurs décennies.
Elle y parle de sa vie privée, de ses amants, de l'amour incestueux d'avec son père, etc.


Léonie Bischoff dessine ici une partie de la vie d'Anaïs, qui correspond à son livre/journal "Henry et June".
Elle dessine la vie d'Anaïs, sa vie de femme, auprès de son mari Hugo, qu'elle aime de tout son cœur, mais aussi sa vie d'amante, de ses amours interdits.
Un jour, elle rencontre Henry Miller et Anaïs sent que sa vie va subir un grand bouleversement, qui ne sera que le premier d'une longue liste.

Je ne connaissais Anaïs Nin que de nom. Je n'ai jamais lu ses journaux, qui ont été édités en version non censurée qu'après sa mort et celle de son mari.
J'avais vu énormément tourner ce roman graphique sur les réseaux et j'étais très curieuse de découvrir Anaïs Nin.
Le roman est absolument magnifique. Léonie Bischoff a un trait de crayon merveilleux. Les planches sont vraiment très belles.
L'ensemble est très poétique, plein de douceur, et lorsque l'inceste est abordé, les dessins sont alors totalement différents du reste du roman. Ce décalage est très marqué, ça tranche totalement.
C'est un très bel ouvrage, fait pour nous donner envie de découvrir Anaïs Nin.

Attention : ce roman graphique n'est pas à mettre entre toutes les mains. Je rappelle qu'il aborde l'inceste, sans fard, et sans censure. Si vous êtes sensible, je vous déconseille de le lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB