Nous sommes actuellement le 18/06/2019 09:53

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Prix Goncourt
Message Publié : 09/11/2006 10:31 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Le Prix Goncourt 2006 a été attribué à Jonathan Littell pour Les Bienveillantes (éditions Gallimard), le lundi 6 novembre 2006 par le jury au restaurant Drouant à Paris. Le prix a été attribué au premier tour par 7 voix contre 3. Il a obtenu ce prix après avoir obtenu le Grand Prix du Roman de l'Académie Française le 26 octobre

Image
    En fait, j'aurais tout aussi bien pu ne pas écrire. Après tout, ce n'est pas une obligation. Depuis la guerre, je suis resté un homme discret; grâce à Dieu, je n'ai jamais eu besoin, comme certains de mes anciens collègues, d'écrire mes Mémoires à fin de justification, car je n'ai rien à justifier, ni dans un but lucratif, car je gagne assez bien ma vie comme ça. Je ne regrette rien: j'ai fait mon travail, voilà tout; quant à mes histoires de famille, que je raconterai peut-être aussi, elles ne concernent que moi; et pour le reste, vers la fin, j'ai sans doute forcé la limite, mais là je n'étais plus tout à fait moi-même, je vacillais, le monde entier basculait, je ne fus pas le seul à perdre la tête, reconnaissez-le. Malgré mes travers, et ils ont été nombreux, je suis resté de ceux qui pensent que les seules choses indispensables à la vie humaine sont l'air, le manger, le boire et l'excrétion, et la recherche de la vérité. Le reste est facultatif." Avec cette somme qui s'inscrit aussi bien sous l'égide d'Eschyle que dans la lignée de Vie et destin de Vassili Grossman ou des Damnés de Visconti, Jonathan Littell nous fait revivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale du côté des bourreaux, tout en nous montrant un homme comme rarement on l'avait fait: l'épopée d'un être emporté dans la traversée de lui-même et de l'Histoire.


J'en parle tout simplement parce que l'on m'a conseillé aprement ce livre Et je dois avouer que j'aime bien le personnage de l'auteur qui écrit parce qu'il aime la chose et non pour la gloire Ainsi, il n'est pas allé à la remise du prix Goncourt. Et il disait à une interview radio qu'il ne comprenait pas l'interêt de ces prix!
Tout ça plus l'histoire qui m'a l'air intéressante, je pense que je vais me jeter à l'eau très prochainement! :D

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 10:48 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/06/2006 10:22
Message(s) : 3243
Localisation : Là où mènent les mots
Attention car gros pavé presque mille pages.
Je serais curieux de le lire, pour un Goncourt ;-)

Enfin bon,je reste quand même très sceptique sur ces prix décernés par l'intelligentsia parisienne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 10:49 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
En général moi aussi je dois t'avouer!
Mais là, l'histoire ma plait bien! Alors je me dis que ça vaut peut être le coup d'essayer.
Je vais négocier son achat par les hautes autorités! :mrgreen:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 11:01 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13535
Mon mari l'a acheté il y a déjà quelque temps car le sujet l'intéressait mais ni lui ni moi ne l'avons lu jusqu'à présent.
Moi qui adore les "gros" livres, j'avoue que celui-ci est plutôt impressionnant. Il sera dans mes futures lectures mais pas tout de suite car j'en ai plein en attente qui m'attirent plus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 11:33 
Vous nous donnerez vos impressions après l'avoir lu. Il est cependant dommage que le Prix Goncourt ne soit pas attribué à un auteur Français.
Les traductions ont encore la meilleure place dans les maisons d'éditions. Je pense que ce genre de roman, s'il le mérite, devrait recevoir un prix spécial traduction....s'il s'agit d'une traduction...biens sûr!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 11:39 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
En fait, là, Jonathan Littell a fait véritablement l'effort d'écrire en français.
Et il parle très bien français, et vit en Espagne! :wink:

Mais sur le fond, je suis totalement d'accord avec toi Nicole!

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 13:30 
Alors, je présente mes plus plates et sincères excuses. :oops: :oops: Et je salue sa performance et son art de si bien maîtriser notre langue.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/11/2006 13:50 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31/10/2006 13:35
Message(s) : 427
Localisation : Yvelines
il me semble qu'il est franco-américain
sinon je me suis laissé tenter par le livre, je l'ai acheté la semaine derniere mais en vais pas le lire tout de suite


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/11/2006 06:39 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27/06/2006 16:29
Message(s) : 5420
Localisation : Rédalie du Sud
J'ai jamais lu un Goncourisé de ma vie :oops: Faudra remedier à ca un jour peut-être


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/11/2006 09:22 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
j'en ai lu un une fois......
et je dois avouer que je ne me souviens ni de l'auteur, ni du titre !!! ni même si j'ai terminé ma lecture !

l'histoire était compliquée par le style d'écriture... ça donnait l'impression qu'il n'y avait aucune ponctuation... c'était très embrouillé...
et je me suis demandé comment ce bouquin avait pu recevoir une telle distinction pour finalement me dire que "je" ne devais pas être à la hauteur d'une telle lecture !

du coup, je ne me suis jamais refrottée à un Goncourisé !!!!!

mais comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !!! :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/11/2006 17:32 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Je viens de le recevoir!
C'est le prochain sur la liste! :D
900 pages quand même! :shock:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/11/2006 16:06 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Le Prix Goncourt des Lycéens
Image

    Après la guerre qui a ravagé le Mboasu, cet état imaginaire et ô combien réel d'Afrique, le pays est exsangue. Les parents, incapables de prendre soin de leurs enfants, les chassent loin de chez eux, les accusant d'être la cause de leurs malheurs. Décidée à retrouver sa mère, la jeune Musango traverse un pays frappé de folie. Des rivages du fleuve Tubé aux bas-fonds de Sombé, métropole d'Afrique en proie à l'anarchie, Musango retrouvera-t-elle cette mère, symbole d'une Afrique à la dérive ? Sa rencontre avec le petit Mbalè, marquera-t-elle les prémices d'un jour nouveau pour tout un continent ?

    Camerounaise née à Douala, Léonora Miano a déjà publié un roman, L'Intérieur de la nuit chez Plon en 2005. Classé parmi les meilleurs livres de l'année par le magazine Lire, ce roman a connu un remarquable succès auprès des lecteurs et de la critique. Avec Contours du jour qui vient, elle continue l'oeuvre qu'elle consacre à l'Afrique et montre encore une fois la puissance de son style incisif et envoûtant.

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB