Nous sommes actuellement le 10/12/2018 08:19

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 07:49 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Nicole, as-tu une petite idée de la date de sa sortie ? J'ai hâte de faire découvrir ton univers à mes enfants...

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 08:21 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Ma chère Dup'. :coeur: Je suis surprise et heureuse de constater combien mes lecteurs sont ouverts à mes différents genres. Depuis qu'Auryn a inauguré le questionnaire avec les romans "jeunesse" je reçois quantité de mails me demandant des précisions;

En voici quelques-unes.

Le roman jeunesse" La cave" dont je te livrerai un premier résumé dès que possible, est en lecture
Le second " Les génies décapités" avait été pris d'emblée par les Editions Pietra Liuzzo", un autre plaisir immense puisque, comme tu le sais, c'est ma petite-fille Cléa qui en est l'a principale héroïne, mais un incident de parcours( la maison a annoncé sa fermeture, puis sa réouveture, puis...puis...) j'ai donc récupéré mon texte et il est aussi en lecture
Et je viens de terminer un autre roman, "jeunesse". Celui-là a jailli tout seul, Titre provisoire, qui je l'espère durera" Le pardon de la Dame blanche". L'Ecosse, les manoirs, les revenants...et l'amour bien sûr! :love2: Celui là sera sur fond historique...le XVI siécle viendra flirter avec notre époque.

Trois genres totalement différents, c'est ma volonté première, écrire ce que j'aime...

J'ignore encore chez qui ils sortiront, je vais procéder à plusieurs envois, mais je resterai volontiers dans une des deux maisons. Tout dépendra de beaucoup de choses.
..
Alors je pense désormais aux couvertures, qui je le souhaite, ne seront pas comme celles des romans, j'aimeraia des illustrations dessins...Ce sera la surprise...

Et j'espère , que beaucoup d'ados aimeront aller à la rencontre de tous ces nouveaux personnages et viendront grossir le nombre de mes fidèles lecteurs.
Madly et l'étrange prisonnière de sa cave,...
Cléa et Yanis avec Tep, leur jeune moine Cambodgien...
et surtout Clotilde, qui , victime d'hallucinations, sera confrontée au fantôme de Dame Clothile, amie de la reine Marie Stuart, et au faucon de Sir Trévor...

Beaucoup de belles heures de lecture pour les ados je l'espère.
merci ma Dup' :coeur: :bisou: ...je reviendrais avec les résumés.

Toujours en attente de vos réponses et de nouvelles questions! :cool:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 08/08/2009 06:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 10:04 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6015
Localisation : 42
Coucou Nicole !

La réponse que tu as faites à Dup', avec les petites infos que tu nous donne sur tes romans jeunesses, ça donne vraiment envie de les lire. :grin:

Et je pense qu'il n'y aura pas que des ados qui vont lire ces romans-là. :wink:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 11:22 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Comme tu as raison Auryn! Je découvre presque avec étonnement que les "grands" , et les grandes ici en particulier, n'ont pas perdu leur âme d'enfant ou d'adolescente, même si elles se régalent de Thrillers, de roman Fantastiques ou Historiques..

Je l'ai constaté avec l'assiduité de notre Phooka entre autres qui ne néglige aucun roman jeunesse et qui en fait une critique avisée. Et ça, c'est quelque chose de merveilleux que de redevenir celle qui enfant, rêvait et vivait une aventure extraordinaire par auteur interposé quand la télévision ne fournissait pas le rêve en boite.

Un rêve que l'on reçoit et que l'on ne se fabrique pas. Les héros sont les mêmes pour tous alors que dans le livre, chacun les façonne à sa façon, selon sa sensibilité;

Je remarque aussi que les romans sont choisis en moitié par les ados eux-mêmes ou conseillés par leurs parents qui s'enquièrent de l'ambiance du roman dès la quatrième, et n'hésitent pas à lire quelques pages, et parfois tout entier, pour en apprécier le style.

Mais en fait, écrire de tels romans s'adresse toujours à l'enfant ou l'ado que nous avons été, une période qui passe vite malgré tout et qui nous laisse toujours un petit goût de "trop peu", nostalagie d'une époque de notre vie..

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 11:29 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
Justement Nicole. C'est vrai que j'adore les romans jeunesse (mais pas que ca heureusement) parce que j'y retrouve mon âme d'enfance et que je reve eveillée en les liasnts.
En est il de meme pour les auteurs?
Je vais poser la meme quetsion a JLB:
qu'est ce qui pousse un auteur a écrire un roman "jeunesse", surtout quand on a débuté comme c'est la ca spour toi, avec un autre genre de roman?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/06/2008 12:59 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
:schock: Alors là, il faut que je me concentre car je n'ai pas pensé à ça!...
J'espère que je ne vais pas te décevoir Phooka, car je ne lis pas, ou presque pas , de romans jeunesse, sauf ceux de mes ami(e)s.
Pourquoi?

hé bien c'est un peu comme pour les romans adultes. j'aime bien conserver mon esprit vierge, et je me sentirais mal d'écrire des choses qui auraient l'air d'être empruntées ou recopiées. même si certains assurent qu'on ne peut pas toujours inventer. He bien si, moi j'invente ma façon d'écrire. Et quand on me demande" pourquoi tu n'écris pas comme "unetelle", cela me rend furieuse; Je veux être moi et pas un ersatz d'une autre!

Alors pourquoi écrire des romans Jeunesse quand on a commencé par des romans adultes.
Parce qu'enfin on veut se faire plaisir!
Alors, pourquoi ne l'ai-je pas fait AVANT?.... :schock:

La première idée qui me vient a l'esprit est: parce que pour devenir un "véritable auteur" je voulais réussir à écrire, et faire publier, un roman pour adulte. L'illusion d'écrire "plus sérieux", plus difficile, donc pouvoir convaincre un éditeur était pour moi un gage de "qualité".

ce qui est faux bien entendu., car j'en suis revenue de ce jugement.
C'était, pour employer un mot à la mode, un Challenge" ( gageure serait pas mal, hein? :mrgreen: )

Et peut-être aussi parce qu'à "mon époque" autour de moi, on ne prenait guère au sérieux l'écriture pour ado. De la part des autres auteurs, oui, mais pas de moi. Je me suis donc concentrée sur l'écriture de romans adultes

Même quand j'écris des polars, j'ai toujours une histoire d'enfant au fond du coeur qui rejaillit d'une façon ou d'une autre. J'aime ce monde ou tout est possible, ou l'on a encore des illusions qui font vivre.

Il faut avoir "envie" d'écrire du jeunesse, et non le faire parce que "ça se vend bien". Jai entendu celà très souvent.
Manque de chance, ce n'est pas comme une pâte a crêpe. Ingrédients, farine, 3 oeufs, du lait, du beurre fondu, du sucre...mode d'emploi, on mélange tout n'importe comment, résultat assuré!
ce serait trop beau.

Il faut avoir ça en soi, et j'ai ça en moi depuis peu...
j'en suis d'ailleurs toute étonnée. je crois que l'élément déclenchant a été la naissance de mes petits enfants, le désir d'écrire au lieu de leur lire, des histoires bien à moi pour changer des autres. Belle excuse pour écrire enfin en toute liberté ce qui me passe par la tête

On peut avoir tous les ingrédients d'un bon roman jeunesse, si on ne sait les accommoder, c'est raté. Et j'ai raté plusieurs fois jusqu'au jour où j'ai senti que c'était là. Et alors, j'y suis allée, d'un bon pas.

Et en ce moment, je redécouvre effectivemtnt mon âme d"'enfant quand je me régalais des "Alice" " Club des cinq" " Bob Morane' et tant d'autres que j'ai un peu oubliés...ha si!...les livres "Signe de pistes", avec "Le prince Eric" j'ai adoré...et je les ai encore pour mes petis enfants( s'ils voudront le lire!)
Le "Fantasy" n'existait pas et peu de "Fantastique" il n'y avait que les sorcières, et encore, pas sûre!

Je me fais plaisir, car je me dis que je n'ai plus rien à prouver.
Ecrire des romans "jeunesse c'est assurément redevenir jeune quand on ne l'est (presque) plus :mrgreen: et le rester si on fait partie de la catégorie des "grands enfants" ou des jeunes adultes. Au choix!

Et comme le dit si justement Phooka
C'est continuer à rêver tout éveillé!
[

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/07/2008 10:48 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02/11/2007 11:48
Message(s) : 1189
Localisation : Ramonville loin du Québec
:grin: Voila quelques questions pour toi nicole, va tu venir un jour vers Toulouse et je te demande comme tu fais partie d'une maison d'édition régionale. Y a til des territoires de protection. C'est a dire qu'il diffusse dans une région particulière et pas dans les autres. Je te dit ça parce que je cherchais tes romans comme ceux de Nadine Mousselet et j'ai pas trouvé. J'ai fait une recherche en bibliothèque et rien.

Bon je te laisse la dessus bonne journée. 8)

_________________
Il y a trop de livres à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/07/2008 11:47 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Bonjour Bélougas4ever! :cool:
De très bonnes questions!...

[color=green]Viendrais-je un jour vers Toulouse?[/color]

Si ce n'était que de moi, je ferai de bon coeur un petit tour de France à la rencontre de mes lecteurs, car si écrire est une passion, échanger avec eux est une belle récompense. Donc, si je ne suis pas invitée par un salon, et j'ignore s'il y en a un près de chez toi, je n'ai aucune chance de venir dans ta région.

Il en est de même pour tous les auteurs Et ce, que nous soyons édités dans des maisons régionales ou nationales. Les auteurs les plus populaires ou les plus prestigieux ne se posent jamais ces questions. Ils sont invités d'office s'ils veulent bien se déplacer.

L'organisation d'un salon "coûte" beaucoup, il faut qu'il soit rentable, donc qu'il attire le maximum de monde( et je précise' d'acheteurs)
Et comme on demande souvent une participation financière aux directeurs de maisons d'édition pourla présence leurs auteurs,, le nombre est très restreint

Si les auteurs sont de la région, ils seront plus facilement invités car leur présence n'entraîne aucun frais, juste parfois le repas de midi.

La diffusion des romans de maisons d'édition régionales.

Je parle des petites et moyennes maisons, bien sûr.
C'est la diffusion, et la distribution des romans, qui reviennent le plus cher aux éditeurs. Et je sais que c'est vrai. Cela pèse très lourd dans leur budget. Beaucoup "se débrouillent" comme ils le peuvent. pas toujours très bien. La pupart des auteurs ne sont donc pas présentés dans toutes les librairies, grandes ou petites, régionales ou nationales, et c'est un grand manque pour le lecteur et l'auteur.
Surtout quand il s'agit d'un premier roman, car ensuite, il suffit pour le lecteur de taper le nom de l'auteur dans un moteur de recherche et il peut découvrir la sortie d'un nouveau roman.

D'ou l'importance de Forum comme notre "Plume libre" :love2: qui a choisi, contrairement à beaucoup d'autres, de présenter tous les auteurs dont ils auront connaissance d'une sortie. et non pas que les plus célèbres.

Un grand merci donc à l'équipe de Plume Libre et à tous ceux qui participent à son organisation.
[color=green

Et à ceux qui leur font confiance et s'empressent d'acheter et d'apprécier ces romans.


On ne trouve pas nos romans partout!


C'est hélas vrai. :x :x toujours à cause de ce manque de diffusion. Et quand le roman a réussi à dépasser cette difficulté,, on ne le trouve qu'à 2 ou 3 exemplaires. Et une fois vendus, le libraire ne le réapprovisionne que très rarement. Sauf s'il est commandé.

Il reste donc la seule solution des commandes par Internet, qui , même si elles ne sont pas toujours la panacée, permettent à tout le monde , habitant dans le village le plus reculé, de recevoir le roman de l'auteur qui lui fera passer, j'en suis certaine, :grin: quelques bonnes heures de lecture.
Quant aux responsables de bibliothèques, c'est lors des salons qu'ils découvrent les nouveaux auteurs et prennent parfois la référence des romans pour les acheter. Et parfois aussi, ce sont les lecteurs qui leur signalent un bon roman qu'ils ont lu. Donc tu pourrais te les procurer soit en commandant sur Internet soit les signaler à ta bibliothèque qui procèdera elle-même à l'achat.

En ce qui me concerne, j'ai la chance d'être invitée régulièrement dans des salons en dehors de ma région. Je citerai entre autres : Lens, Autun, Besançon, Orléans, Neuilly Plaisance, Hermillon etc...mais jamais encore dans la moitié sud! . J'y retrouve un lectorat fidèle et c'est un véritable plaisir de se rencontrer. je sais que je suis attendue avec "le petit dernier" et cela me comble de bonheur.
:secret: Le bouche à oreille fonctionne très bien, et d'autres salons s'intéressent alors à vous...et voilà une autre manière de se faire connaître.
Il ne faut pas craindre la fatigue et les quais des gares, c'est le prix à payer mais c'est l'occasion de rencontres et de satisfactions.

Merci Belougas4ever :bisou: de tes questions. j'espère que tu seras satisfaite. Toujours à ta disposition. :grin:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/07/2008 15:31 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02/11/2007 11:48
Message(s) : 1189
Localisation : Ramonville loin du Québec
:grin: merci et bravo pour ces reponses très précises et très bien détaillés.

_________________
Il y a trop de livres à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/07/2008 19:16 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
(puisque tu es de retour j'avais une question).

Pour continuer sur le theme de l'édition...
J'ai remarqué tu avais publié chez des éditeurs différents a chaque fois (ou presque!).
Est ce un choix personnel ou une "obligation"?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11/07/2008 03:51 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
[color=green]Coucou Phooka! [/color]:cool:
Les maisons d'édition..vaste sujet! Hier après-midi encore je prenais le frais juste à côté d'une célèbre maison d'éditions de Montparnasse...jamais en vacances... :mrgreen:

Mes romans sont en effet parus dans des maisons différentes, et ce n'est pas de mon choix. J'aurai préféré rester dans la même, sauf pour l'une d'elle. Je ne me suis pas entendue avec leurs exigences, et leurs conditions de contrat, et malgré l'envie que j'avais de sortir mon roman, j'ai préféré renoncer. C'est un mauvais souvenir, sans plus. On ne peut pas tout accepter pour voir son roman sur les rayons dans une librairie
Mais il est certain qu'un auteur est plus serein quand le souci de la publication du "suivant "ne se pose pas.

Mon style de polar qui mêle nature et sensibilité ne trouve pas sa place dans les "grandes maisons" de polars, Thrillers...et je le regrette, bien sûr, mais tant pis! Je n'aime pas écrire du violent, du tripes à l'air, du sang qui éclabousse pour convenir à une mode. J'écris ce que j'aime, ce que je sens. Donc, je n'entre pas dans leurs critères.

Ce sont mes lecteurs qui devront me suivre dans les maisons qui m'accueilleront! :grin:

En ce qui concerne le polar régional les maisons d'éditions préfèrent des romans qui se déroulent dans leur région C'est plus facile pour en faire la promotion.
Nous avons l'exemple avec les éditions Ravet Anceau que vous commencez à bien connaître sur le Forum Plume Libre qui ne publiera pas de polar en dehors du Nord et du Rhône Alpes.
Mais le problème est toujours le même, avec une diffusion restreinte le roman ne se fera pas connaître et parfois je préfère renoncer à le présenter.

Comme tout auteur j'aurais aimé "sortir" dans une grande maison, mais quand je reçois deux ou trois refus je laisse un peu tomber. Cela me permet d'y réfléchir et parfois de le retravailler.
Je m'aperçois que finalement mes compagnons de plume qui ont publié plusieurs romans même dans une grande maison, la quitte un jour pour une nouvelle.. Je n'en connais pas forcément les raisons mais il faut croire que ce n'est pas toujours le "Pérou" comme on aimerait l'imaginer.

Quand aux maisons d'éditions de romans Jeunesse, nous avons intérêt à en avoir plusieurs pour pouvoir publier notre "production"( que je n'aime pas ce mot! :? ). Une maison ne sortira pas deux tromans d'un même auteur la même année, et si on aime écrire.....
Je publierai donc dans deux maisons différentes pour mes deux premiers romans et nous verrons bien dans laquelle sortira mon troisième.

Alors, être publié dans une "grande maison" et y rester, oui, c'est réconfortant, à beaucoup de points de vue, surtout pour l'occasion de se faire connaître d'un plus vaste public de lecteurs, mais de plus modestes s'attachent à leur auteurs et les respectent davantage que des grandes. Tout dépend de ce que l'on veut pour soi.

Un ami me disait" ne t'inquiète pas de tout ça, écrit, c'est ta passion, c'est ta vie, le reste!.......le nom d'une maison d'édition n'est pas forcément signe de qualité"

Je n'étais pas d'accord car écrire c'est aussi vouloir partager avec des lecteurs, pour moi l'échange est essentiel, sans cela quel intérêt d'envoyer son roman dans des maisons d'édition...mais je crois désormais qu'il a raison...
.

Je ne suis pas en mesure de choisir ma maison d'édition. j'irai donc avec plaisir chez celle qui aimera mon écriture, et pour l'instant, peu importe celle qui m'accueillera si elle me convient et si mon lectorat me suit et me donne la joie d'échanger avec lui.


Et toi Phooka, :bisou: cela ne te dérange pas, n'est-ce pas? L'essentiel est de pouvoir se retrouver un jour l'une en face de l'autre, et de partager le plaisir d'écrire et celui de lire.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/07/2008 05:46 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 25/08/2006 08:41
Message(s) : 3377
Localisation : Le centre - Blue Cove -Delaware
Nicole tu sais que j'ai lu tous tes livres, je les ai même dévorés.
Mon préféré est "l'étang de la mariée" et je suis comme beaucoup en le finissant je m'attendais à une suite.
Penses tu faire une suite un jour ? peut-être que si on insiste tu te laisseras influencer.... :oops:
Si tu n'en as pas l'intention, peux tu nous dire pourquoi??

allez au travail ma Nicole.. :cool:

_________________
Il existe des êtres doués d'une intelligence supranormale, des génies qui possèdent entre autre la faculté d'assumer n'importe quelle identité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/07/2008 05:49 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
J'attends ta réponse avec impatience Nicole, car moi aussi j'ai adoré cet ovni au milieu de tes polars! :smile:

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/07/2008 05:50 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 25/08/2006 08:41
Message(s) : 3377
Localisation : Le centre - Blue Cove -Delaware
Dup en lisant ta réponse je suis contente d'avoir posé cette question :cool:

_________________
Il existe des êtres doués d'une intelligence supranormale, des génies qui possèdent entre autre la faculté d'assumer n'importe quelle identité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/07/2008 04:05 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
la Miss et Dup’… :bisou: je vous adore toutes les deux !....

Curieuse question que je n’attendais pas…Pourrais je préciser : que je n’attendais plus »…….Mais l'avoir posée démontre combien vous l'avez aimé, et ça c'est un beau cadeau. Merci mes deux Plumettes. :oops:
Je pensais être parvenue à décourager de cette question, mais peu s'en faut! :smile:

L’étang de la Mariée, un OVNI…oui, c’est bien trouvé.
Je l’ai écrit d'une traite..., dirai-je « en transes » ?
J’étais dans l’obscurité de ce grenier ( et dans le mien !) en compagnie de cette poupée maléfique qui dardait sur moi ses yeux de verre, inquiétante, sournoise…..et j’étais aussi l’ « autre », en face d’elle, cette petite sœur blessée, amputée d'une moitié d'elle-même, inconsolable, prête a se sacrifier pour une promesse d'enfant " N'être heureuses qu'ensemble" ....puis, cet élan, cette révolte de vouloir vivre son autre amour, celui du corps, celui du cœur, à tout prix, et malgré….
un duel amour-à mort…

Tout au long de cette écriture je me sentais " détriplée" :grin: :grin:

L’an dernier j’aurais répondu : Non, pas de suite, c’est dangereux. Toutes les suites n’ont pas toujours le succès escompté, et c’est désolant, pour l’écrivain comme pour le lecteur
Les lecteurs s’approprient l’histoire et la dernière page tournée se font leur propre suite, si différentes les unes des autres
. C’est merveilleux d’ailleurs de « pousser » les lecteurs à écrire à leur tour, même si ce n’est que dans leur tête. C'est continuer son rêve et avoir enfin le pouvoir de créer.

L’an dernier j’aurais dit mes polars d’abord, mes polars toujours…mais voilà, un ange a dû passer qui m’a révélé ce qu’au fond j’avais vraiment envie de faire…Ecrire ce qui me plaisait sans me soucier d’autre chose, et depuis peu, j’aime aborder un autre registre. .
Mais c’est aussi parce que j’aime cette ambiance de mystère, de fantastique sans devoir "respecter" un processus d'enquête. Dans ce genre de roman, tout est permis. C'est du moins ce que je ressens.

J’ai envie de changer un peu, je déteste la routine et je ne voudrais pas en écrivant du « Di Nazzo » remettre simplement en route un système qui marche tout seul, d’autant que j’attends toujours de vous offrir le dernier, celui que j’ai le plus aimé écrire, celui qui se fait désirer. Vous savez, je vous en ai parlé, celui qui vogue sur deux histoires, de France jusqu’en Turquie
…( en fait j’attendais certainement l’enthousiasme du retour de Didili et Cristal pour cela, ! : sifflote : ..)
un roman dur, plus violent que mes précédents, mais avec beaucoup de sentiments. Je ne peux pas exclure les sentiments, ils tempèrent la violence, ils apportent une respiration au lecteur. Et dans mon écriture j’ai besoin de tous ces éléments, violence et douceur.

Ecrire une suite, je pense que je pourrais le faire, Ludine et Mareska sont toujours là, vivantes, sans doute attendent-elles que je les réveille de leur sommeil, l’une au fond de l’étang, qui guette, allongée sur sa couche de nénuphars... l’autre au bord de l’étang, inquiète, le cœur battant la chamade. Seule la surface de l’onde les sépare, une simple pellicule...un gouffre...Jean pourrait imaginer que tout est terminé…mais non, « elles » savent que tout n’est qu’attente….

Alors bien sûr, j’aime écrire pour le plaisir d’écrire, quand je n'écris plus je me sens vide...mais écrire demande du temps et un tel investissement que je ne voudrais plus me lancer a l’aveuglette.

L’étang de la mariée est sorti dans une modeste maison d’édition, avec une diffusion plus que restreinte, et voyez vous j’en suis restée terriblement frustrée, car on ne le trouve désormais que dans les salons ou je les signe, ou en le commandant. Et je dois souvent ce regain d'intérêt au bouche à oreille :secret: qui fonctionne très bien. merci à ceux et celles qui en parlent avec tant d'emphase :bisou:

Et à chaque fois les lectrices que je rencontre et qui l’ont lu me posent la même question que vous. A quand la suite ?...

: sifflote : Alors, si vous insistez…si ma nouvelle éditrice est intéressée : : sifflote : : …SI...SI....
Je vais y réfléchir car ces deux héroïnes me manquent un peu. Je n’aime pas laisser les gens que j’aime au bord de la route.

Et depuis que deux de mes « jeunesse » sont écrits dans une ambiance similaire, j’ai envie d’y rester encore un peu…

Merci La Miss et Dup' :bisou: :coeur: pour cette question qui a ravivé en moi ce désir d'écrire....

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 17/07/2008 14:47, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB