Nous sommes actuellement le 10/12/2018 08:46

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 29/06/2008 16:18 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Et bien Phooka, la réponse est négative !

J'ai déjà bien du mal à regagner mon époque (partant du XVIII è siècle, je me retrouve dans les années vingt ...) ...

Et puis, je passe déjà d'un genre à un autre, celui-ci est trop éloigné de moi et de ce qui me préoccupe dans le monde d'aujourd'hui.

Mais un jour, pourquoi pas signer une bio de Jack Vance ?!

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/06/2008 16:36 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
On l'a vu, l'Histoire est donc très importante dans tes romans.
Comment effectues-tu le travail de recherche et de documentation (qui je suppose doit être considérable) pour coller le plus à la réalité historique ?

Merci d'avance pour ta réponse :grin:

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/06/2008 19:11 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
Citer :
Mais dans un contexte proprement historique l'histoire réelle oblige bien à prendre le mm chemin que la "grande histoire" et il faut donc coller les"petites histoires " à l'intérieur en rendant celà crédible ?

Ainsi est-il plus difficile d'écrire en se référent à l'histoire réelle et donc en s'obligeant à être très consciencieux sur le plan historique ou au contraire cette trame existante l'Histoire (avec un grand H) facilite-t-elle le travail de l'écrivain ?


Je remets également ma question qui s'est perdue dans le foullis de mon post que j'avais rééditer car j'avais mal utilisé le "quote " :marteau: :marteau:


Monsieur Barde cabuçon pouvez vous essayer de me faire une réponse :oops:

D'avance merci !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/07/2008 12:35 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Nous savons tous que ton "vrai" métier n'est pas écrivain...et que donc comme tout un chacun tu vas être en vacances. Est-ce pour toi une période propice pour écrire plus que d'habitude alors, ou bien au contraire, tout laisser tomber et faire le break complet ?

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11/07/2008 10:27 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Excellente question! J'aimerai bien savoir si nous sommes tous "pareils"....

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 07:54 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Dupetitbois a écrit :
Nous savons tous que ton "vrai" métier n'est pas écrivain...et que donc comme tout un chacun tu vas être en vacances. Est-ce pour toi une période propice pour écrire plus que d'habitude alors, ou bien au contraire, tout laisser tomber et faire le break complet ?


Et bien, la période de vacance est pour moi un moment d'intense créativité.
J'y lis beaucoup et j'y écris énormément. Cela surprend d'ailleurs toujours les gens autour de moi sur les plages, au bord des piscines, sur les terrasses au petit déjeuner, de me voir avec mon ordi ou mes papiers (l'ordi n'aime pas le sable !). Ceux qui ne m'approchent pas de près me prennent pour un pauvre type qui arrive jamais à décrocher de son boulot, les autres sont plus étonnés.

Petite anecdote, j'étais il y a 2 ans en Toscane dans une résidence peuplée de Suisses francophones ! On a parlé et échangé, l'année suivante (mon livre est aussi diffusé en Suisse), ils se sont repointés avec mon bouquin pour des dédicaces. Très sympa.

Bref, je pense que je vais écrire un quart de mon prochain livre pendant ce mois de vacance.

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 08:00 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Sybil a écrit :
On l'a vu, l'Histoire est donc très importante dans tes romans.
Comment effectues-tu le travail de recherche et de documentation (qui je suppose doit être considérable) pour coller le plus à la réalité historique ?

Merci d'avance pour ta réponse :grin:


J'en ai parlé avec ma future intervieweuse (Deelja) et il est vrai que pour ce livre je suis autant écrivain qu'historien. A part mes personnages et la partie romancée tout est vrai dans le moindre détail ! Ceci dit, j'ai toujours été aussi passionné d'histoire que de littérature et je suis un spécialiste du 1er empire. Donc, c'est surtout pour les détails que je suis aller voir ou vérifier dans les livres. J'en possède à peu près 90 sur le 1er empire. Je n'ai eu qu'à puiser dedans.

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 08:07 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Didili a écrit :
Citer :
Mais dans un contexte proprement historique l'histoire réelle oblige bien à prendre le mm chemin que la "grande histoire" et il faut donc coller les"petites histoires " à l'intérieur en rendant celà crédible ?

Ainsi est-il plus difficile d'écrire en se référent à l'histoire réelle et donc en s'obligeant à être très consciencieux sur le plan historique ou au contraire cette trame existante l'Histoire (avec un grand H) facilite-t-elle le travail de l'écrivain ?


Je vais répondre : "les deux mon capitaine !"
(Vous avez remarqué que j'ai évité de faire une réponse de Normands sachant qu'ils sont très nombreux sur le Forum ! :lol: Et que je les salue bien (les Bretons aussi d'ailleurs parce que quand même c'est pas loin ! :wink: )

L'auteur se trouve en effet dans un cadre structuré : celui des événements et des hommes ayant existé mais ce cadre est finalement troué comme une passoire ! Il laisse une entière liberté de manoeuvre.
Et comme le disait un Ancien : "Lorsque l'historien s'arrête, ne sachant plus, l'auteur arrive et découvre".

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/07/2008 18:59 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Une petite question qui me démange depuis longtemps et que je vais de ce pas poser à tous les auteurs. Comment choisissez-vous les noms de vos personnages ? :?

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/08/2008 06:13 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
pardon celà fera une deuxième question à la suite sans qu'il y ait eue de réponse... :oops:

Suite à une conversation avec Nicole Provence à propos d'un avis de lecture qu'elle a fait sur un roman une question (enfin deux ...) a émergé dans mon esprit pour vous auteur et sans doute lecteur aussi

Pensez -vous que le fait d'être écrivain gâche ou seulement modifie vos lectures ?

et depuis que vous écrivez lisez-vous moins ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/10/2008 08:06 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
Deux questions à Monsieur Olivier Barde Cabuçon et pas de réponses ...

Petit deux up' alors
: sifflote :


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/10/2008 08:23 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Intéressante question ! Je ne peux, bien entendu que répondre pour mon cas personnel mais la réponse sera très claire : je lis toujours autant que j'écrive ou pas.

Le seul moment véritablement où l'écriture peut réduire temporairement la lecture est lorsque je débute un roman et que les personnages m'envahissent, prennent vie et que je dessine au fur et à mesure leur personnalité. Il y a alors un instant d'extase (proche de l'enfantement j'imagine mais en tant qu'homme je ne vis pas les mêmes choses que la femme aussi en parlerai-je mal) où l'on se sent comblé et où on ne désire rien d'autre.

J'ouvre une parenthèse, décrire un accouchement est en tant qu'écrivain homme la seule chose dont je me sens littérairement incapable.

Est-ce que écrire modifie nos jugements sur mes lectures ? Je ne pense pas, sinon peut-être à être un peu plus sévère sur les livres disons décevants (en particulier lorsque le style est plat, le scénario trop évident ...) mais aussi plus admiratif, du genre : j'arriverai jamais à écrire un livre pareil !!! :lol:

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/10/2008 08:27 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
Merci Monsieur Barde Cabuçon !

Celà entraîne alors une autre question dûe à votre parenthèse !

Pensez vous ne pas pouvoir écrire les sentiments physiques d'un personnage féminin ? Celà voudrait-il donc dire que vous choissisez forcément un narrateur de sexe masculin pour vos livres ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/10/2008 08:44 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
Réponse positive jusqu'à présent mais actuellement j'ai commencé deux romans dont l'un, un polar déjeanté à notre époque avec serial killer très particulier, est écrit à la première personne du féminin ... avec une inspiration tout à fait particulière pour ce personnage d'enquêtrice ...

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/10/2008 08:48 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Je vois que vous affectionnez aussi le genre feuilleton. Est ce que tout est déjà écrit et vous distillez les épisodes pour faire languir, ou le texte surgi et se modifie au fur et à mesure?

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB