Nous sommes actuellement le 20/11/2017 14:12

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Noms des personnages
Message Publié : 04/08/2008 15:47 
Hors-ligne
Auteur

Inscription : 03/07/2008 14:35
Message(s) : 12
Localisation : Dinan (22)
En ce qui me concerne, le nom et prénom des persos peuvent être choisis de 5 manières :
1. Le nom/prénom est choisi en fonction de ce que je souhaite véhiculer comme message : ex : pour le héros de mon roman, j'ai choisi Philippe pour son diminutif Phil qui présente 2 particularités : celle d'être l'homophone de Feel en anglais (sentir/ressentir, qui est un terme clé dans le roman) et celle de contenir la lettre grecque Phi (qui désigne le Nombre d'Or). Pareil pour Maxime (en référence au sens commun du terme) et de Berger (celui qui guide les autres).
2. Souvent, j'aime opter pour un nom qui est rapport direct ou indirect avec le profil ou les compétences du perso, pour lui apporter une caricature humouristique : ex : Dr Gauss (faisant référence à l'unité de magnétisme), le physicien Dr Quark (référence évidente à la particule atomique), la chanteuse Anne-Lise Pinson (dont la référence à l'oiseau est aussi évidente).
3. Le choix peut se faire aussi en référence à des personnes que je connais réellement et qui m'ont inspiré pour un personnage: ex: Yann Cardin est condensé de Yann Lipnick et Stéphan Cardinaux qui m'ont inspiré pour le perso de mon roman. Ex : Pascal Dracor (Pascal, mon beau frère, est prof de physique); Remarquer aussi que je me suis amusé pour le nom de ce perso à reprendre l'anagrame du Dr Rocard, dont je développe les travaux dans mon livre (histoire de laisser quelques jeux de pistes à découvrir pour les lecteurs !). Autre exemple : Yves Corneille à la companie de taxi Taxi-Phone, à Genève, s'appelle en fait Yves Racine... vous aurez saisi la subtilité...
4. Le choix peut aussi provenir de ma simple affection pour un prénom (ex: Gladys)
5. Pour un personnage vraiment secondaire, parfois je choisi ce qui me passe par la tête (un truc qui sonne bien : ex : le lieutenant Ricaud)

Donc, mille et une façon de choisir le nom des persos !
Cordialement,
Jérôme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/09/2008 16:16 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02/11/2007 11:48
Message(s) : 1189
Localisation : Ramonville loin du Québec
Monsieur Maniersky, j'ai une question pour vous qui a ma connaissance n'ètes pas un auteur de polar thriller.

Y a t-il quand on est un jeune écrivain une pression, une incitation pour écrire des polars dans l'air du temps, Tueurs en séries utilisant des faits religieux par exemple.

_________________
Il y a trop de livres à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/09/2008 06:37 
Hors-ligne
Auteur

Inscription : 03/07/2008 14:35
Message(s) : 12
Localisation : Dinan (22)
Bonjour,
Voilà une question à laquelle je ne m'attendais pas !
Si pression ou incitation il y a, c'est à mon sens parce que l'auteur choisi de la subir (consciemment ou inconsciemment). Tout dépend de ses objectifs dans l'écriture : s'il cherche à faire du business avec un ouvrage "commercial" qui surfe sur le style le plus en vogue du moment, alors oui, je pense qu'il aura la pression car c'est un style très bataillé où il est difficile de se faire un nom. S'il cherche plutôt à exprimer ses propres idées et ce qu'il a sur le coeur d'écrire, avec sa propre manière de le faire, alors je ne pense pas qu'il soit sous pression et qu'il subisse l'influence de qui que ce soit. S'affranchir de toute influence est justement le meilleur moyen de réussir, moyennant que ses ouvrages plaisent, bien entendu. C'est en tout cas ma façon de voir les choses.
Personnellement, je ne suis pas du tout fan de thrillers où des tueurs en série sévissent tout le long du livre (on voit assez d'atrocités dans les médias comme ça pour s'en rajouter une couche avant de s'endormir !). Mais je respecte ceux qui aiment ce genre (les goûts ne se critiquent pas), d'autant plus que scénaristiquement, les histoires sont souvent très bien construites et très efficaces pour maintenir un lecteur en halaine.
Dans mon 1er ouvrage (et ce sera aussi le cas dans le second), je m'appuie sur un scénario type "polar" pour donner du rythme, du suspens et de l'action au livre, tout en évitant d'en faire trop et de tomber dans le thriller sombre et cruel qui est déjà largement représenté dans le monde du roman.
Cordialement,
Jérôme
PS: on peut se tutoyer sans problème, "Monsieur Manierski", ça fait un peu trop formel pour moi !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23/09/2008 15:37 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02/11/2007 11:48
Message(s) : 1189
Localisation : Ramonville loin du Québec
:grin: Pas de problème , Jérome, on se tutoie comme on le fait chez nous, merci pour cette réponse :cool:

_________________
Il y a trop de livres à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB