Nous sommes actuellement le 10/12/2018 07:30

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16/06/2008 04:56 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13194
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Nicole Provence
Ses romans
La Pierre du Diable
Sur les traces du quartanier
L'étang de la mariée
Le gourou des terres froides

Son Interview
Lire son interview sur Plume Libre
Les lettres façon Nicole Provence

Site
Le site de Nicole Provence

Elle est la marraine de ce forum, et elle aussi a tout de suite accepté de jouer le jeu avec vous.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/06/2008 07:18 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Bienvenue ici! je serai très heureuse de répondre à vos questions, et je le ferai le plus sincèrement du monde, quelles qu'elles soient.
N'hésitez surtout pas! :grin:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 29/06/2008 04:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/06/2008 07:33 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6015
Localisation : 42
Bon ben je me lance alors :oops: .

Nicole, tu es en train d'écrire un roman jeunesse, et j'aurais voulu savoir si il existait beaucoup de différences par rapport à un roman adulte. Est plus facile ou difficile ? sur le choix du thème, du vocabulaire, de la structure de l'histoire, des recherches...

Merci de te prêter au jeu des questions Nicole. :cool:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/06/2008 10:48 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Bonjour Auryn... :cool: je vais essayer...

Comme tu le dis Auryn.. je me lance. :grin: :grin: :grin:
Après bien des essais infructueux, d'abord, parce que je ne savais pas "attraper" le langage des ados et ensuite parce je n'envoyais pas les manuscrits aux maisons "adéquates" Toutes ont leur thème précis. IUl Il faut trouver la bonne.
.
En ce qui me concerne, la seule différence consisterait dans le thème. Même si les ados sont au courant de presque tout " de la vie", je n'aimerai pas, moi, aborder certains sujets avec eux, et j'ai sans doute tort puisque ce sont justement ces sujets que veulent privilégier les maisons d'édition. Donc, je ne suis pas assez "mûre" pour ces textes. cela viendra quand j'aurai davantage confiance en ma "psychologie" des ados. Mais heureusement, tous les thèmes sont demandés, des plus graves aux plus distrayants

En revanche j'aime écrire dans le côté mystère-fantastique-esprits-revenants-réincarnation
...un peu comme dans "L'étang de la mariée". Mon actuel donne complètement dans ce genre. peut-être qu'une "lectrice volontaire" vous en dira deux mots.

Pour ce qui est du vocabulaire, il ne faut surtout pas se liimter aux mots usuels. Un jeune lecteur doit progresser avec la lecture, sans s'ennuyer pour autant. Il y aura enrichissement chaque fois qu'il cherchera autour de lui ( dico ou auprès des adultes) la signification d'un mot, d'une expression.

Je garde les mots simples et imagés pour mes contes de jeunes enfants. Et encore. j'ai remarqué que ma petite fille me demandait systématiquement la signification d'un mot qu'elle ne connait pas, même dans les contes de fées, et qu'elle est ravie de les découvrir. Et surtout, d'essayer de les employer dans ces phrases. ça, c'est formidable.

Alors pour la lecture, puisqu'elle adore que je les lui lise et que je mette " le ton", c'est PFFFF! :x ..car ça coupe le rythme du récit..mais bon, c'est tellement mieux au fond! :grin:

Sur le plan de la difficulté...je me rends compte que j'apporte plus de soin à être claire, mais je pense que c'est aussi difficile pour un roman jeunesse que pour des adultes, avec un petit plus tout de même pour les ados je manque encore d'expérience dans ce domaine.

Pour ce qui est de la recherche,
si c'est un petit polar, je fais le même travail que pour les romans adultes, résolution d'énigme, enquête, j'utilise mes connaissances de police scientifique. etc...

Pour les autres, j'utilise mes connaissances personnelles ( lieux en France, Cambodge, Irlande, Turquie) toujours dans ce désir d'écrire vrai.
Cependant pour celui sur lequel je travaille actuellement, qui se déroule en Ecosse, j'ai fait des recherches sur Internet, agences de voyages ou on en apprend beaucoup, contexte historique, même si ce n'est pas le thème du roman, et géographique car je n'y suis pas ( encore!)allée. Même si je sais qu'il y a de grandes ressemblances avec l'Irlande

Mis à part les contes ou historiettes, qui sont de courts textes, les romans "jeunesse" demandent autant de travail que les romans adultes. Il suffit de voir le nombre de pages de certains romans jeuinesse pour deviner le nombre d'heures qui auront été nécessaires à leur écriture

:bisou: Voilà chère Auryn..ma toute nouvelle expérience de l'écriture de roman "Jeunesse". :grin:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 29/06/2008 04:29, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/06/2008 11:02 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6015
Localisation : 42
Merci Nicole.:grin:

Et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que les enfants doivent pouvoir enrichir leur vocabulaire en lisant. Joindre l'utile à l'agréable comme on dit. :wink:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/06/2008 05:47 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
auryn a écrit :
Merci Nicole.:grin:

Et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que les enfants doivent pouvoir enrichir leur vocabulaire en lisant. Joindre l'utile à l'agréable comme on dit. :wink:


Auryn, je te rassure, c'est ce que Nicole a fait et superbement bien fait!

Les ados qui vont lire son roman 'jeunesse' vont entrer dans un monde riches de senteurs, d'impressions, de sentiments, d'adjectifs, de mots pas forcément tres usités dans le monde ados, de phrase longues et riches. Bref dans un vrai roman d'écrivain et pas dans un "truc" jeunesse a 3 balles avec des phrases de 3 mots (sujet verbe complement).

Bref, je reconnnais que avant meme l'histoire c'est la richesse de l'écriture qui m'a frappée. Enfin qqn qui prend des ados pour ce qu'ils sont , des gens capables de lire et de VRAIMENT lire!

Ce n'est pas le genre de livre que je lis d'habitude (vous connaissez tous mon gout pour la Fantasy! :wink: ), et ca ne m'a pas empechée de frémir et de trouver l'histoire franchement prenante. Une fois mis en place, ce roman se dévore. Tout les classiques du genre sont la et pour notre plus grand bien, bruits, brouillard, ambiance, ombre, landes....on est noyés dans l'Ecosse profonde.

Je n'en dis pas plus, mais je suis sure que vous allez vous aussi vous régaler en le lisant! 8)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/06/2008 06:10 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
:oops: :oops: :oops:
Merci Phooka. :bisou: Surtout parce que je sais combien il est difficile de donner un avis. Mais j'avais confiance en ton esprit d'indépendance et de sincérité.

Alors, oui. C'est vraiment le désir que j'ai eu, prendre les ados entre quatre yeux et quatre oreilles....car plus que l'écriture que j'adore, ce qui me passionne c'est raconter. Et là, je leur raconte, je les emmène dans des croisées qu'ils ne soupçonnent pas. Je veux qu'ils aient froid, qu'ils aient peur, je veux qu'ils voient tout. Et je renonce pour cela aux scènes faciles de sang et de violence...
Arrêtons de croire que les jeunes gens ne savent parler et lire qu' à travers les SMS. Quand ils découvrent les joies de la lecture, ils se fondent dans un monde merveilleux et se font eux-mêmes leur film.

Alors bien sûr, ce roman a encore besoin de mûrir car je désire le fignoler. Andréa H Japp que vous connaissez tous, m'a donné ce goût du travail post-écriture Et j'aime!....

Bien entendu, j'ai hâte de l'envoyer en lecture...mais j'ai aussi appris la patience et la persévérance....et surtout, je ne décroche JAMAIS!

Alors, vous aussi, patience...je serai très heureuse de vous l'offrir bientôt en lecture.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 28/06/2008 09:37, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/06/2008 06:26 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
Nicole a écrit :
:oops: :oops: :oops:
Merci Phooka. :bisou: Surtout parce que je sais combien il est difficile de donner un avis. Mais j'avais confiance en ton esprit d'indépendance et de sincérité.


il faut bien quand meme que j'en dise le bien que j'en pense qqpqrt, vu que les messages que je t'envoie jusqu'a present c'est plutot du genre "faudrait peut etre rajouter ca ou modifier ceci". Sinon tu vas me coller des baffes quand on va se voir a Lans! :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/06/2008 06:42 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Et ce qui me rassure est que nos idées se rejoignent
:smile:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/06/2008 18:44 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
Une petite question :

Penses-tu que le fait d'écrire toujours très tôt le matin influe sur ton style d'écriture ? Je trouve pour ma part ton style très poétique dans les descriptions de la nature par exemple, est-ce dû à celà ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/06/2008 19:44 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
:coeur: Bonsoir ma Didili. Pour répondre à ta question, non, l'écriture du matin n'a aucun rapport avec mon amour de la nature. Les scènes de nature sont écrites dans la journée, souvent l'après midi.

L'écriture très tôt le matin, souvent dès quatre heure trente ou cinq heures, est surtout réservée au déroulement de l'intrigue, surtout si cette écriture a lieu entre septembre et mars, le plus souvent d'ailleurs La nuit m'a souvent apporté la solution que j'attendais. Dans mon bureau-grenier le silence environnant, l'obscurité encore présente, sont propices à une ambiance de mystère, de suspens que j'exploite. C'est aussi mon moment favori pour me mettre en osmose avec mes personnages. Ils me confient beaucoup de choses d'eux -mêmes.

Tout le printemps et l'été je fais provision de parfums et de visions de fleurs de mon jardin que je visite aussi très tôt, toujours vers cinq heures, quand l'herbe est humide et que les oiseaux chantent dans les bois. C'est une exaltation aussi forte chaque jour, je me sens remplie de toute cette beauté et j'aime la transcrire. Mon moment préféré, le petit déjeuner sur la terrasse quand il fait encore très sombre. C'est un moment magique et c'est là que naissent certaines scènes que j'utiliserai plus tard

C'est pour cette raison que je n'écris que très rarement l'été, c'est mon moment favori pour la documentation sur place,la recherche . Pendant mes balades dans la campagne, j'emmagasine des souvenirs, je photographie du regard les paysages et j'aime les restituer dans la journée en plein hiver. Ils m'apportent une petite note de soleil, comme ces tournesols que l'on retrouve souvent dans mes romans. Juste une ligne parfois, mais toujours présents. Et l'hiver ne m'incommode plus!

Quand je suis en phase d'écriture, je me sens pleine d'énergie dès le matin, les idées grouillent dans ma tête et ne demandent qu'à être couchées, non sur le papier puisque je n'en suis plus au crayon, mais sur l'écran de l'ordinateur.

C'est dans le silence et l'obscurité que mon inspiration est la plus riche.
:bisou: Voilà ma Didili,
En fait, obscurité pour mes idées noires,
journées pour l'émotion, les couleurs et parfums de fleurs...

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 29/06/2008 04:33, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/06/2008 19:55 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/05/2008 20:21
Message(s) : 128
Localisation : pays imaginaire
Petite question (heu je n'ai pas encore lu un de vos livres :oops: )

Je vois où les lieux que vous écrivez influencent tel passage de vos romans. (le bureau grenier est propice à l'intrigue). Votre humeur du moment a t-elle une importance dans la direction que prennent vos récits? Ou savez vous déjà à l'avance où vous allez emmener vos personnages et comment vous allez vous y prendre? (C'est une question qui m'a toujours intriguée chez les écrivains).

_________________
Les livres sont des chats, ce sont eux qui vous adoptent et vous domptent...

{Mode lecture: Entretien avec un vampire}


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/06/2008 04:12 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
:cool: Bonjour Laetitia. :grin: Hier je t'ai emmenée dans mon jardin et tu as ressenti toute l'atmosphère d'une journée d'été avec "Claudine et Cléo". J'ai pu ecrire cette courte nouvelle longtemps après le départ de ma petite chatte parce que je voulais ressusciter un très doux souvenir. je n'y serai jamais arrivée avant que le temps ne soit passé.

Je suis très sensible à ce qui m'entoure, ce qui m'arrive, bonheurs chagrins, et cela se répercute immanquablement dans mon écriture. Suis je heureuse et je vais écrire des pages légères et colorées, des paysages lumineux. Suis-je triste et je vais en profiter pour écrire des passages difficiles, les tourments de mes personnages.

Dans la journée j'aime le silence absolu mais souvent, je choisis de la musique pour accompagner les passages difficiles, ceux qui vont me permettre de fouiller dans l'intimité de mes héros. Je parle souvent de violoncelle, parce que cet instrument a une "voix" grave qui m'interpelle, une voix basse qui me remue les tripes et exacerbe mes émotions et là, il faut que je les écrive, il faut que je sorte ce qui est en moi et qui parfois me fait souffrir au point d'être obligée de m'arrêter de pianoter sur mes touches, parce que mes doigts sont raides et refusent de continuer.
Il faut que je respire et que je me dise que "ce n'est pas vrai", que ce n'est que de l'écriture avec des personnages irréels et que je ne devrais pas souffrir avec eux. Mais c'est impossible, ils sont en moi, vivants, je vis avec eux, leurs joies et leurs tourments.

Alors, tu me demandes aussi si je sais [b]où
je vais les emmener[/b]
? Hé bien non, car si je me prends parfois pour "dieu "en les créant de toutes pièces à mon goût et mon idée, dès qu'ils prennent vie, je ne les maîtrise pas toujours et ce sont eux qui m'entrainent et que je dois suivre. Même si je dois leur faire accomplir un crime, j'essaie de les comprendre. . Alors, nous "composons" ensemble :mrgreen:

Je connais le début et (en principe) la fin de mon roman, j'écris les grandes lignes, avec deux trois événements qui vont étayer mon intrigue, mais après tout est échange et découverte entre eux et moi. Et il m'arrive souvent de revenir sur mon écriture parce que ce que m'a révélé mon personnage ne "colle" plus avec le caractère que je lui avais choisi.

Dans " La pierre du diable" et "Sur les traces du quartanier", Marcelin et Claudius m'ont obligée à réécrire des paragraphes. J'étais trop proche d'eux, de leur coeur, de leur souffrance et de leur frustration pour ne pas en tenir compte.

En ce moment, j'exploite un tout nouveau genre puisque j'écris des romans pour ado et je m'essaie à quelques contes. C'est tout neuf, tout vierge, j'y vais pas à pas... Saurai-je traduire leurs émotions, leurs réactions, leur colère, leur révolte? Je ne sais pas encore..Il va me falloir observer les vrais, les écouter, tenter de me mettre a leur place pour en faire des personnages de romans.
Ce ne sera plus la même écriture, j'en suis certaine. Quelle sera-t-elle?... :grin:
:bisou: J'espère Chère Laetitia que j'ai su répondre à ton attente.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 29/06/2008 04:36, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/06/2008 08:18 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/05/2008 20:21
Message(s) : 128
Localisation : pays imaginaire
Bonjour Nicole,

Vous avez éclairci mes interrogations :grin:

merci d'avoir répondu à cette question!

_________________
Les livres sont des chats, ce sont eux qui vous adoptent et vous domptent...

{Mode lecture: Entretien avec un vampire}


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/06/2008 13:57 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Puisque qu' Auryn à débuté ce sujet avec les romans "jeunesse", j'ai le plaisir d'annoncer ici, pour ceux qui ne l'ont pas lu ce matin, la prochaine sortie du roman" Les génies décapités" aux éditions Pietra Liuzzo. Un polar qui se déroule au Cambodge, dans la région des temples d'Angkor. Les héros sont deux ados Français, l'une, ma petite-fille, l'autre son vrai cousin jumeau dans la vie, et un jeune moine Cambodgien.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB