Nous sommes actuellement le 18/09/2018 19:20

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Questions à ... Mika Mundsen
Message Publié : 12/07/2008 16:13 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27/06/2006 16:29
Message(s) : 5420
Localisation : Rédalie du Sud
Image

Mika Mundsen

Ses romans



Son site

Le site de Mika Mundsen


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12/07/2008 16:32 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Bonjour Mika... :cool: et bienvenue parmi nous!
Nous ne te connaissons pas encore beaucoup. Quelle formidable occasion de te faire parler :grin:
Première question, elle sera très différentes de toutes celles que tu recevras, mais moi, j'aime faire autrement que les autres!

Tu as auprès de toi le meilleur support qui soit. Micelnat. Que t'apporte-t-elle dans ce monde si difficile de l'édition.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12/07/2008 19:50 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11/07/2008 11:23
Message(s) : 14
Localisation : Calvados
Effectivement, c'est le meilleur support qui soit, elle m'encourage (voire me tanne :twisted: pour que j'écrive la suite de mes histoires (cela a été le cas en particulier pour Nena: quand elle a commencé à mettre le nez dedans, chaque jour elle me réclamait la suite...)) et puis surtout, il lui arrive d'effectuer certaines tâches pour lesquelles je ne suis , disons : sifflote : , pas très doué (certaines relances d'éditeurs, certains contacts avec la presse, le côté publicité, etc.)... Elle m'apprend aussi à envoyer des messages sur Plume... :wink:

_________________
On ne sait jamais très bien ce que le passé nous réserve.
Jean d'Ormesson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 16:03 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Bonjour Mika... :grin:

Je crois que je suis la seule plume à avoir plongé dans ton univers, avec plaisir je dois dire...donc je m'y colle :grin: :grin: :grin:
Bon, je n'ai lu que Nena hein!

Ma première question est plutôt générale malgré tout: Est-ce toi qui a "classé" Nena dans la catégorie des thrillers et pourquoi?
Je le trouve un peu ovni dans cette catégorie...en fait je le trouve inclassable (et pour moi, c'est un compliment :wink: )

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 16:34 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30/11/2007 18:23
Message(s) : 2158
Localisation : Giberville
Dupetitbois a écrit :
Je crois que je suis la seule plume à avoir plongé dans ton univers, avec plaisir je dois dire...


Nadine (Mousselet) a commencé Hérophile et Wal sera la prochaine a avoir un Nena dédicacé...

Et moi j'ai tout lu !!! :lol: :lol:

oups je floode !!! :oops:

_________________
«Il y a comme ça des jours où on se demande si Dieu ne boit pas.»
Pierre Desproges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 17:11 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11/07/2008 11:23
Message(s) : 14
Localisation : Calvados
Bonjour Dup,

Je vois que tu es une lectrice attentive :cool: .
En réalité, ce n'est pas moi qui ai classé Nena dans le genre thriller, mais mon éditeur qui, à l'époque, l'avait choisi comme "coup de coeur" et qualifié de "thriller épileptique".
Moi, je l'avais présenté comme un roman noir (c'est un peu noir, n'est-ce pas ?...:twisted:), de cette façon, je ne me mouillais pas, car il s'agit plutôt d'un roman hybride entre policier et thriller. Et puis, il est vrai qu'il tutoie parfois l'horreur et le propos psychologique... Sans oublier qu'il évoque sérieusement en arrière-plan tout le poids des secrets de famille, les répercussions des actions des uns sur les autres dans la vie; on peut y trouver également de quoi réfléchir sur le statut de la folie...
Dans ma tête, je n'avais pas arrêté vraiment le genre auquel devait appartenir mon histoire, mais je l'avais conçue sur le schéma structurel d'une galaxie à deux bras tournant l'un autour de l'autre et se rejoignant en leur centre :mad: . Le lecteur se promenait le long des deux bras (les deux époques historiques) vers le centre et passait de l'un à l'autre à chaque chapitre; puis parvenu au centre (le moment où l'on découvre quel est le "méchant"), le rythme devait s'accélérer pour donner une impression de chute ou d'effondrement sur soi-même (la fin). Tel était mon objectif.
Avec tout cela, je comprends qu'il soit difficile de le classer. La première partie tient du policier et la seconde (et surtout la fin) relève du thriller (puisqu'on tremble un peu, certains lecteurs ayant eu du mal à s'endormir après l'avoir terminé...). Un indice : Nena a obtenu le prix Octave Mirbeau 2007 dans la catégorie "thriller".
Finalement, ça me plaît bien que tu l'aies trouvé inclassable ! : sifflote :

Au plaisir.

_________________
On ne sait jamais très bien ce que le passé nous réserve.
Jean d'Ormesson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 17:17 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Rien de pire que d'être mis dans des petits casiers. :x ..d'accord, c'est pas facile, mais moi je continuerai à faire ce que j'aime. Alors, continue Mika, tu finiras par accrocher la maison qui reconnaîtra ton talent. le chemin est parfois long, mais on y arrive. Faut s'accrocher et en baver un peu parfois. Allez, tiens :bisou:
( j'ai remarqué qu'on aimait bien s'embrasser sur ce forum!)

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/07/2008 18:41 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
micelnat a écrit :
Dupetitbois a écrit :
Je crois que je suis la seule plume à avoir plongé dans ton univers, avec plaisir je dois dire...


Nadine (Mousselet) a commencé Hérophile et Wal sera la prochaine a avoir un Nena dédicacé...

Et moi j'ai tout lu !!! :lol: :lol:

oups je floode !!! :oops:


oui, j'ai passé commande et avec tout ce que vous en dites, il me fait envie ce livre ! :smile:



Tes styles littéraires ont l'air très écclectiques, y'a t-il tout de même un genre qui te plait plus à écrire ?
Qu'est ce qui te plait le plus dans la conception d'un roman ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 09:23 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11/07/2008 11:23
Message(s) : 14
Localisation : Calvados
Nicole a écrit :
Rien de pire que d'être mis dans des petits casiers. :x ..d'accord, c'est pas facile, mais moi je continuerai à faire ce que j'aime. Alors, continue Mika, tu finiras par accrocher la maison qui reconnaîtra ton talent. le chemin est parfois long, mais on y arrive. Faut s'accrocher et en baver un peu parfois. Allez, tiens :bisou:
( j'ai remarqué qu'on aimait bien s'embrasser sur ce forum!)


Tu as tout compris, Nicole, le maître mot pour moi, c'est le plaisir :smile: . Le plaisir d'écrire et de lire (l'un ne pouvant aller sans l'autre, d'après moi). Et puis si une maison d'édition me reconnaît un éventuel talent, tant mieux ! Dans le cas contraire, pas de problème; tant que je me fais plaisir, même si je ne suis pas édité, je n'ai pas le sentiment d'en baver... Il me reste mon entourage, avec qui je partage depuis bien longtemps des écrits qui n'ont jamais été publiés. Mon métier me permet d'avoir une autonomie financière et de ne pas plier aux exigences d'éditeurs qui me semblent dénaturer mes histoires.

:bisou:

_________________
On ne sait jamais très bien ce que le passé nous réserve.
Jean d'Ormesson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 09:57 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
erreur...pardon...

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 14/07/2008 10:08, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 10:06 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Vivre de sa plume est très aléatoire. Peu y parviennent, donc ce n'est pas une question d'argent, de gain devrai-je dire, qui pousse à écrire. Du moins en ce qui me concerne, mais bien le plaisir d'écrire, de créer un monde à soi et de le partager. Un jour l'environnement immédiat ne suffit plus même si, bienheureusement il reste le plus attachant. Et l'idée de ne pas s'accrocher à écrire pour être payé de retour( ce qui devrait être tout à fait normal) nous donne cette ivresse et ce bonheur que nous finissons tous par connaître. Je l'ai retrouvé après une période difficile parce qu'un ami a su me le refaire découvrir.
Très sincèrement Mika, je te souhaite bonne route...et il y aura toujours quelque chemin où nous nous croiserons! :smile:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 10:07 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11/07/2008 11:23
Message(s) : 14
Localisation : Calvados
Walhalla a écrit :
Tes styles littéraires ont l'air très écclectiques, y'a t-il tout de même un genre qui te plait plus à écrire ?
Qu'est ce qui te plait le plus dans la conception d'un roman ?


Je n'ai pas de genre favori, peut-être cela viendra-t-il plus tard, quand j'aurai touché à plus de genres différents (pour choisir, il faut essayer et comparer). Pour moi, ce qui compte c'est l'histoire et les thèmes qu'elle me permet d'aborder.
Le plus intéressant, c'est lorsque je parviens (ou que j'ai l'impression de parvenir :schock: ) à réaliser une sorte de fusion entre la réalité (qui correspond à mes contraintes) et l'imaginaire (que j'essaie de laisser aussi libre que possible). Certains auteurs diront que c'est ce que nous faisons tous, ils auront raison; mais pour chacun, nous n'accordons pas la même part à la réalité ou à l'imaginaire... Un exemple : dans Hérophile, roman historique, j'ai tenté d'accorder une large part à la réalité en reconstituant le plus fidèlement possible (sur la base de documents scientifiques) les lieux et les objets utilisés à l'époque alexandrine du IVe siècle avant J.-C.; cependant, à un moment, l'un des personnages qui subit le travail du médecin anatomiste, préfère se suicider plutôt que de souffrir; il se jette dans une citerne (des fouilles archéologiques en ont révélé un grand nombre reliées entre elles sous la ville), son sang se répand dans l'eau et souille toutes les fontaines de la cité... J'aime beaucoup cette scène impossible :smile: (le corps humain ne contient en général que 5 litres de sang), elle illustre ma volonté de m'appuyer sur le réel pour donner libre cours à mon imagination et ainsi affirmer un propos : la scène replacée dans son contexte est hautement symbolique ; par l'action d'un seul homme, c'est toute la ville qui est impliquée et qui se retrouve avec du sang sur les mains du fait de sa passivité. Ainsi, il y a plusieurs niveaux de lecture... :twisted: On est dans du roman historique, mais cet épisode évidemment appartient davantage au genre fantastique. Je reconnais que ça puisse être déroutant pour le lecteur qui ne sait peut-être plus s'il a fait le bon choix de livre (puisqu'il désirait lire un roman historique), mais ça me plaît.
Dans la conception du roman, j'aime beaucoup le moment où les personnages semblent prendre vie, pour un peu, ils pourraient m'échapper et devenir autonomes. D'ailleurs, c'est ce qui arrive à certains... Pour d'autres, il faut les tenir et leur rappeler qu'ils ont un rôle précis à jouer, et que sinon, tout risque de s'écrouler!

Bon, désolé, mon agent m'appelle, :sorry: mais je crois avoir dit l'essentiel...

_________________
On ne sait jamais très bien ce que le passé nous réserve.
Jean d'Ormesson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 11:21 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Pour en revenir à Nena...j'aimerai vraiment savoir si tu savais dès le début de ton écriture de ce roman que tu allais le finir ainsi ?
Mon sentiment en refermant le livre a été... :oufti: ...je n'en dirai pas plus sous peine de spoiler, mais l'envie me démange :evil: :evil: :evil:

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 11:39 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11/07/2008 11:23
Message(s) : 14
Localisation : Calvados
Dupetitbois a écrit :
Pour en revenir à Nena...j'aimerai vraiment savoir si tu savais dès le début de ton écriture de ce roman que tu allais le finir ainsi ?
Mon sentiment en refermant le livre a été... :oufti: ...je n'en dirai pas plus sous peine de spoiler, mais l'envie me démange :evil: :evil: :evil:


Oui, je savais que Nena allait se terminer ainsi. Je l'ai même pratiquement construit en partant de la fin et en remontant le temps. J'avais une trame très précise (pour ne pas me perdre dans les époques et maintenir un tout chronologiquement cohérent), chapitre par chapitre. :schock:

:non: A ne pas lire si vous envisagez de lire Nena ! [spoiler]A l'époque (près de quinze ans maintenant), je regardais et lisais beaucoup de "noir" dont la fin me semblait trop "claire", et c'est un peu en réaction à ce "tout est bien qui finit bien" à l'encontre le plus souvent de la logique qui précédait que j'ai décidé d'écrire cette histoire... :x [/spoiler]

Au fait, ça veut dire quoi : :oufti: ?

_________________
On ne sait jamais très bien ce que le passé nous réserve.
Jean d'Ormesson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/07/2008 11:43 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
A Mika et à ceux qui ont déjà lu Nena...les autres, ben vous avez plus qu'à le lire :lol: :lol: :lol:
[spoiler]Jusque là, je n'avais trouvé que Maud tabachnick (une pointure tout de même) à avoir le cran de zigouiller ses héros à la fin! Bravo Mika :grin: [/spoiler]

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB