Nous sommes actuellement le 20/11/2017 14:12

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 06/08/2008 05:39 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
N'hésitez pas a venir répondre à mes questions posées...à la suite des vôtres.
Ainsi, le dialogue continuera. :cool:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/08/2008 06:41 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 5665
Localisation : 42
Citer :
Et vous ? Depuis que vous avez eu l’occasion d’approcher des auteurs dans les salons, et de les connaître de plus près pour certains, d’avoir échangé avec eux en confidences ou simplement en amitié....

Comment lisez-vous leurs romans désormais ?

D’un œil vierge, ou cherchez vous dans leurs lignes à retrouver leur caractère, leur sensibilité. Ne le lisez-vous que pour le plaisir de la lecture, de vivre un suspens, vous effrayer au besoin sans vous laisser envahir par des questions du genre « pourquoi a-t il ou elle écrit çà ?. » en cherchant a rapprocher l’événement du roman d’un fait réel qu’il aurait pu vivre.

Cela fait-il une différence avec le roman d’un parfait inconnu ?


C'est vrai qu'en y réfléchissant bien, je n'ai plus forcément le même oeil pour lire les auteurs que je connais et ceux que je ne connais pas.

Pour ces derniers, je vais seulement m'attacher à l'histoire et au fait que le livre m'ai plu ou non, sans chercher à rentrer dans les détails.

Pour les auteurs que j'ai rencontré et que je connais un peu, c'est vrai que c'est différent. Déjà je prend généralement beaucoup de plaisir à lire leurs livres et ça permet également de partager un peu leurs goût et passions.
Ainsi avec toi Nicole on partage ta passion pour la nature et les chats, avec Olivier son goût pour l'histoire et la littérature, avec Ravenne et Giacometti on découvre l'univers de la franc-maçonnerie qui fait parti de la vie d'un des auteurs... On recherche le petit plus qui va nous faire penser à l'auteur.

Et finalement tous ces petits détails font que l'on a l'impression de retrouver des amis et de partager un peu de leur vie et du coup ça rend la lecture des romans et la rencontre lors des salons encore plus sympathique. :grin:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/08/2008 08:22 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Tout à fait Auryn. Certains écrivains aiment partager davantage avec leurs lecteurs que leur écriture et le thème d'un roman. Et quand le plaisir est des deux côtés, la satisgaction est complète.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/08/2008 13:47 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30/11/2007 18:23
Message(s) : 2158
Localisation : Giberville
nicole a écrit :
Et vous ? Depuis que vous avez eu l’occasion d’approcher des auteurs dans les salons, et de les connaître de plus près pour certains, d’avoir échangé avec eux en confidences ou simplement en amitié....

Comment lisez-vous leurs romans désormais ?

D’un œil vierge, ou cherchez vous dans leurs lignes à retrouver leur caractère, leur sensibilité. Ne le lisez-vous que pour le plaisir de la lecture, de vivre un suspens, vous effrayer au besoin sans vous laisser envahir par des questions du genre « pourquoi a-t il ou elle écrit çà ?. » en cherchant a rapprocher l’événement du roman d’un fait réel qu’il aurait pu vivre.
Cela fait-il une différence avec le roman d’un parfait inconnu ?


Connaître c'est un bien grand mot, dans les salons, je n'ai pas souvent pris le temps de discuter, poser des questions.
Mais par le biais de Sofy et des forums chez les gilets verts, j'ai pu découvrir des auteurs et j'ai trouvé ça passionnant. Le journaliste présent pose ses questions mais dans la salle des questions de lecteurs fusent et là, on en apprend sur l'auteur et on ne peut qu'avoir envie de lire ses écrits. Et là, on y retrouve quelques commentaires, quelques réponses données qui expliquent un peu plus telle ou telle situation... mais je ne cherche pas, je lis et si ça fait tilt à un moment c'est bien...

Entendre un auteur parler de son univers est toujours très constructif. Stéphane Bourgoin m'a littéralement scotchée. Mais je suis restée sur la conférence, je ne l'ai pas lu.

Mais je lis surtout pour le plaisir de lire, de me détendre et de découvrir un univers qui me fait peur :oops:

Alors cela fait forcément une différence avec un auteur "inconnu" mais je ne m'y arrête pas...

_________________
«Il y a comme ça des jours où on se demande si Dieu ne boit pas.»
Pierre Desproges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/08/2008 16:20 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Bonjour Micelnat. :cool: merci de donner ton avis. En effet, connaître est un bien grand mot. mais je fais la différence entre les auteurs " connus" mais que l'on n'a jamais renontré de près et avec lesquels on n'a pas échangé, juste entendu répondre aux questions d'un journaliste lors d'une table ronde , et ceux que les "Plumes " ont souvent eu l'occasion de rencontrer lors de salons en divers lieux,( puisque ce sont de formidables fidèles...) et échangé beaucoup plus d'une demi-heure à chaque salon . Pour citer que F Thilliez, P Graham, Ravenne et Giacometti, Andréa H Japp, Catherine Fradier, J M Souvira, Maud Tabachnik...et d'autres que j'oublie bien entendu... avec lesquels un lien plus "familier "a été noué....
Mais fort heureusement comme tu le dis, ce n'est pas un critère primordial pour avoir le plaisir de lire un auteur....je pense toute fois qu'il joue un rôle.
Nous allons lire ce que les autres Plumes en pensent :grin:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/08/2008 14:41 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Wallala a répondu--------------------------------------------------------------------------------

ça fait un sacré moment que je réfléchis à tes questions Nicole...

Comment lisez-vous leurs romans désormais ?
Cela fait-il une différence avec le roman d’un parfait inconnu ?


Déjà quand j'ouvre le livre, que je le choisis, c'est par l'"affectif"...
Je choisis le bon moment (même s'il n'y a pas vraiment de "bon" ou de "mauvais" moment pour lire !!! ) Je veux être réceptive à ce que je vais découvrir !
c'est encore plus plaisant pour moi d'ouvrir un livre de quelqu'un avec qui j'ai eu un échange amical

Est ce que j'ai un oeil vierge ?
je ne sais pas... je ne pense pas...
Je crois qu'inconsciemment, je dois décortiquer des passages en me disant "Tiens, ça colle à sa personnalité..."

Et, arrête moi si je me trompe, mais il me semble bel et bien que vos romans, chers auteurs, vous ressemble parfois beaucoup !
Et vous avoir rencontrés, permet de mieux aborder votre écriture, de mieux vous cerner !
Chose moins évidente et que je recherche moins qd je n'ai jamais vu l'auteur !!!

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/08/2008 15:02 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
:grin: :grin: :grin:
Wall!... :schock: Allons bon!...nous verrais tu en sérial killer..ämes damnées...ou autres montres que la terre aurait enfanté?. :twisted: ..
Je préfère penser que tu retrouves dans nos écritures certains traits de notre personnalité, et même si nos personnages arrivent à être si différents les uns des autres( heureusement!)...il y en aura toujours un que tu "reconnaîtras" :mrgreen: :mrgreen:

En tout cas j'aime beaucoup ta réponse. :bisou: Ainsi il y a vraiment échange entre nous.
En fait, à force de nous lire vous parvenez très vite à nous reconnaître par notre style.....et si vous aimez y revenir, quoi de plus formidable.

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/08/2008 20:19 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
Nicole a écrit :
:grin: :grin: :grin:
Wall!... :schock: Allons bon!...nous verrais tu en sérial killer..ämes damnées...ou autres montres que la terre aurait enfanté?. :twisted: ..
Je préfère penser que tu retrouves dans nos écritures certains traits de notre personnalité, et même si nos personnages arrivent à être si différents les uns des autres( heureusement!)...il y en aura toujours un que tu "reconnaîtras" :mrgreen: :mrgreen:

En tout cas j'aime beaucoup ta réponse. :bisou: Ainsi il y a vraiment échange entre nous.
En fait, à force de nous lire vous parvenez très vite à nous reconnaître par notre style.....et si vous aimez y revenir, quoi de plus formidable.


je parle bien des traits de personnalité !!!
pas des penchants psychotiques ! :mrgreen: (quoi que ! : sifflote : )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/08/2008 15:43 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 02:23
Message(s) : 1697
Petit devoir de rentrée des classes:
:non: je corrigerai à mon retour de vacances!

Wall' a écrit....
"je parle bien des traits de personnalité !!!
pas des penchants psychotiques ![b] (quoi que ! )
[/b]
"_________________

Quoi que!
Voilà ce qu'il ne fallait pas écrire à une romancière...j'ai lu et relu cent fois ta réponse Wallie....et ça a fait son chemin...et je me suis dit, je ne peux pas rester comme ça sans rien dire! :mrgreen:

OUi, mettrions-nous( nous les auteurs) en scène, du moins en écriture", tous les penchants "psychotiques" que nous cachons ou qui sommeillent en nous? Serions nous vraiment des assassins en puissance qui n'attendent que le "déclic" pour se laisser aller?

A force de si bien décrire des scènes ( terribles!), n'aurons-nous pas envie de les réaliser en "vrai" au moins une fois pour voir si " ça marche"...comme dans nos romans?
?
Je me pose des fois la questions? :mrgreen:

Serais-je capable de commettre le crime parfait "vu" que je sais comment vont opérer les enquêteurs? Les devancer? Saurais-je déjouer les analyses, détruire tous les indices..Sommes nous poussés à écrire de tels crimes avec une minutie de détails qui époustoufflent les lecteurs par notre subconscient, ou le fait de les écrire le plus parfaitement possible nous poussera t il un jour à passer à l'acte!

Houuuu!...lala! : sifflote :

Alors là, je ne sais pas ce que vous pourriez répondre
...A votre avis?... :mrgreen: :mrgreen:
Pouvons-nous rester éternellement "indépendants" de notre inspiration morbide et criminelle?

( et je n'ai pas dit" pulsions" hein! :? )

[u]Y pensez-vous quelques fois?[/u]


( oui j'espère...Quoi que!)

Bon, je vous rassure, je n'aime pas faire de mal à quelqu'un...à une mouche, SI, surtout si elle m'agace!
:marteau: :marteau:

_________________
Quand l'homme aura fini de saccager le monde,
il lui restera le chat, qui s'est toujours fait à ses défauts.
(Catherine Rihoit)


Dernière édition par Nicole le 22/08/2008 04:07, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/08/2008 16:05 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04/08/2008 09:34
Message(s) : 536
Localisation : Loin de la planète Terre_
Nicole a écrit :
OUi, mettrions-nous( nous les auteurs) en scène, du moins en écriture", tous les penchants "psychotiques" que nous cachons ou qui sommeillent en nous? Serions nous vraiment des assassins en puissance qui n'attendent que le "déclic" pour se laisser aller?

A force de si bien décrire des scènes ( terribles!), n'aurons-nous pas envie de les réaliser en "vrai" au moins une fois pour voir si " ça marche"...comme dans nos romans?
?
Je me pose des fois la questions? :mrgreen:

Serais-je capable de commettre le crime parfait "vu" que je sais comment vont opérer les enquêteurs? Les devancer? Saurais-je déjouer les analyses, détruire tous les indices..Sommes nous poussés à écrire de tels crimes avec une minutie de détails qui époustoufflent les lecteurs par notre subconscient, ou le fait de les écrire le plus parfaitement possible nous poussera t il un jour à passer à l'acte!

Houuuu!...lala! : sifflote :

Ah ben on serait dans la m***e si les auteurs attendaient un certains déclic pour se mettre à tuer :schock: : sifflote :
Chers et chères plumes :mrgreen:
Imaginez, qu'au fond de chaques auteurs de thriller : un robot sommeille..
Imaginez un seul instant que ce robot attende un petit signal pour agir..
Imaginez qu'un jour, dans le futur, ce déclic arrive..
Imaginez qu'un jour, un seul et le même, tout arrive..
Imaginez les auteurs sous un autre jour..
Imaginez les accomplir des meurtres..
Imaginez les accomplir, chacun à leur tour, le crime parfait...
Imaginez les tous, fous, dangereux, tueur en série, sommeillant au fond de leurs âmes..

Ben franchement ça fait grave flipper :mrgreen: Mais je ne pense pas qu'il y ai de ça chez les auteurs ! Beaucoup d'imaginations et d'inspiration de leurs confrères :grin:

_________________
Un fou peut parfaitement garder son âme intacte. Léon Daudet.
Vous aimez les animaux ? Venez les voir =)
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/08/2008 10:48 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
Nicole demande:

...A votre avis?...
Pouvons-nous rester éternellement "indépendants" de notre inspiration morbide et criminelle ?

Y pensez-vous quelques fois?



:schock: je ne pensais pas que mes "élucubrations" te ferait cogiter à ce point ! :mrgreen:

je pense qu'on peut rester indépendant de toute inspiration, quelle qu'elle soit...

mais je pense aussi que tout individu est capable de péter un plomb à n'importe quel moment de sa vie... :mefie: ça peut arriver à n'importe qui ! :twisted:

alors si ça arrive à quelqu'un qui a l'imagination bien fournie ou bien morbide.... le crime parfait ne demande qu'à exister !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB