Nous sommes actuellement le 20/11/2017 14:19

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 05/03/2010 20:47 
Hors-ligne
Lecteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2008 20:11
Message(s) : 23
Localisation : Normandie
Si vous souhaitez un "one shot" en fantasy (mais bien épais quand même : prés de 700 pages en petits caractères... : sifflote : ), d'un auteur français qui plus est, je vous conseille vivement Gagner la guerre de Jean Philippe Jaworski.
Une grosse claque de lecture en 2009 pour moi.
Les réfractaires au genre pourront le lire sans problème, car l'aspect "fantasy" reste léger : pas d'univers à sauver, pas de quête de l'artefact magique de la mort-qui-tue, pas de dragon... La misère quoi... :mrgreen:
L'intrigue se passe dans un univers trés proche de l'Italie du quattrocento : Gênes peut être, ou Venise. Et le "héros" n'a rien d'héroïque, puisqu'il s'agit d'un assassin dépourvu du moindre scrupule, mais qui finira par se retrouver en butte à de multiples intrigues politiques.
Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici le quatrième de couverture :

Au bout de dix heures de combat, quand j'ai vu la flotte du chah flamber d'un bout à l'autre de l'horizon, je me suis dit : "Benvenuto, mon fagot, t'as encore tiré tes os d'un rude merdier".
Sous le commandement de mon patron, le podestat Leonide Ducatore, les galères de la République de Cindalia venaient d'écraser les escadres du Sublime Souverain de Ressine. La victoire était arrachée, et je croyais que le gros de la tourmente était passé.
Je me gourais sévère.
Gagner une guerre, c'est bien joli, mais quand il faut partager le butin entre les vainqueurs, et quand ces triomphateurs sont des nobles pourris d'orgueil et d'ambition, le coup de grâce infligé à l'ennemi n'est qu'un amuse-gueule. C'est la curée qui commence. On en vient à regretter les bonnes vieilles batailles rangées et les tueries codifiées selon l'art militaire. Désormais, pour rafler le pactole, c'est au sein de la famille qu'on sort les couteaux. Et il se trouve que les couteaux, c'est plutôt mon rayon...


A noter : le "héros" :mrgreen: , Benvenuto Gesufal, apparaissait déjà dans un recueil de nouvelles tiré du même univers : Janua Vera où l'on découvre les "exploits" dudit, assassin émérite de la Guilde des Chuchoteurs, et la manière dont il intégra le service du Podestat Leonide Ducatore... A savourer sans modération. :cool:
Gagner la guerre est paru aux éditions Les Moutons électriques - Bibliothèque Voltaïque. Prix : 28 € (pas d'édition en poche en vue pour l'instant à ma connaissance. Il a remporté le prix Imagiales 2009, et a aussi été distingué par le site Le Cafard Cosmique , ce qui n'est pas mal pour un livre de fantasy...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/03/2010 00:17 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Je suis entièrement d'accord sur ce bouquin, moi aussi ça a été un choc, mais malheureusement il n'est pas sorti en poche, et la règle du jeu est de proposer des romans parus dans ce format...

J'avais pensé à proposer Janua Vera, mais ce sont des nouvelles, et je sais que tout le monde n'aime pas...

Et puis l'auteur est très sympa en plus :mrgreen:

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/03/2010 01:47 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Mina, comme le précise Sybil, on prend uniquement des livres au format poche (sauf une exception récente et avec l'accord de tout le monde), mais n'hésites pas à créer un sujet sur ce livre car il n'en existe pas encore.

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/03/2010 09:37 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 12761
Bon c'est loin d'être un "one shot" étant donné qu'il s'agit du 1er volet (par ordre chronologique des évènement) du cycle "Drenaï qui en comporte 10 : sifflote :, mais j'avoue que je suis très très tentée et comme il existe en poche et bien voilà :

Waylander - David Gemmel
Image

Citer :
Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ? Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.


Wikipédia a écrit :
Romans qu’on peut lire séparément mais se déroulant tous dans le même univers


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/03/2010 11:00 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Allez on y va pour les dernières propositions, je lance le vote ce soir normalement...

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/03/2010 14:49 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/12/2009 19:51
Message(s) : 322
Je pensais proposer le crépuscule des elfes de J.L Fetjaine, c'est le premier volume de la trilogie des elfes qui est d'ailleurs sorti aussi en poche et qui réunit les 3.
Image

Citer :
Il y a bien longtemps, avant même Merlin et le roi Arthur, le monde n'était qu'une sombre forêt de chênes et de hêtres, peuplée d'Elfes et de races étranges dont nous avons aujourd'hui perdu jusqu'au souvenir. Dans ces temps anciens, les elfes étaient un peuple puissant et redouté des hommes, des êtres pleins de grâce à la peau d'un bleu très pâle, qui savaient encore maîtriser les forces obscures de la nature.

Ce livre est le récit de leurs dernières heures depuis la rencontre du Chevalier Uter et de Lliane, la reine des Elfes, dont la beauté fascinait tous ceux qui l'approchaient. L'histoire d'une trahison et de la chute de tout un monde., d'un combat désespéré et d'un amour impossible.

Dans un Moyen Age où le merveilleux côtoie la violence et la cruauté, ce fabuleux roman, nourri par une inépuisable imagination et une grande connaissance du monde médiéval, établit un pont entre l'univers des légendes celtiques la Fantasy et le cycle arthurien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB