Nous sommes actuellement le 16/10/2019 11:19

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Big Brother de Lionel Shriver
Message Publié : 29/11/2016 14:20 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 379
Image

Citer :
Pandora femme d'affaires avisée, mariée à Fletcher, chantre de la bouffe macrobio et belle-mère de deux ados, a accepté d'héberger Edison, son grand frère musicien de jazz qu'elle n'a pas vu depuis quatre ans. Mais à son arrivée à l'aéroport, c'est le choc: de l'homme séduisant et cynique de son souvenir ne reste plus que ce dernier trait. Nanti de 100 kilos de plus, c'est à un homme obèse qu'elle fait face. Entre le mari et le frère la tension va vite devenir intenable au point que Pandora devra choisir entre sa vie actuelle et sauver son frère...


Bizarrement, alors que son premier livre "Il faut qu'on parle de Kevin" avait été un des chocs littéraires de ces quinze dernières années, je n'avais plus rien relu de cette auteure depuis (peut être par peur d'être déçu ou plus sûrement parce que les thèmes abordés ne me disait rien). Quoiqu'il en soit, celui-ci m'étant proposé, je me suis dit que c'était une occasion à moindre frais de me replonger dans l'univers de Lionel Shriver...et le moins que je puisse dire est qu'elle n'a rien perdu de sa roublardise! Sur un thème rarement traité -l 'obésité-, elle réussit le tour de force de nous happer dès les premières pages pour ne plus nous lâcher, avec quelques réflexions bien senties sur les travers de notre société, ainsi en parlant d'internet, "ce passe temps sénile où comment remplacer l'attitude passive devant la télé par une séduisante illusion de productivité". Mais Shriver est également douée pour mettre des mots (en l'occurrence des phrases) sur certains ressentis vis à vis des proches, ainsi: "Quand je lui avait dit qu'il allait me manquer, je songeais à tout ce que nous n'avions pas vécu ensemble, sorte de nostalgie de ce qui ne s'était pas produit." Superbe écriture sans conteste. Mais tout cela est balayé par cette facilitée qu'à cette auteure à nous produire, tout comme dans son premier livre, un retournement de situation toujours stupéfiant. La scène finale du repas était déjà dantesque et d'une tristesse absolue mais alors le dernier chapitre est lui totalement bluffant. Avec le recul, malgré tout, je me demande si Shriver n'a pas tout simplement réussi à choisir entre deux fins (?) Pour ma part, rester sur le final du repas m'aurait beaucoup plus marqué et aurait correspondu à tout ce que je pensais, à savoir qu'Edison n'avait jamais réellement réussi à s'imposer SA vie. En tous les cas, ce roman est une réussite incontestable et prouve que Shriver n'est pas l'unique auteur d'un seul roman!

5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/11/2016 15:13 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13652
Il est dans ma PAL tout comme Il faut qu'on parle de Kevin.

Par contre, j'avais lu à sa sortie Tout ça pour quoi et j'avais vraiment beaucoup apprécié.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : MSN [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB