Nous sommes actuellement le 16/11/2018 23:18

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Marie Joly - Jean-Luc Bizien
Message Publié : 18/04/2008 06:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13185
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

En avril 1944, la maison normande Marie Joly recueille une dentiste réputée, Cécile, venue trouver refuge avec sa mère loin de Caen bombardé. Les problèmes d'approvisionnement et de cohabitation avec les troupes allemandes, installées dans la maison en attente du débarquement, l'espoir de la libération et les rumeurs de batailles exacerbent les sentiments de chacun des habitants de la maison. L'atmosphère qui y règne rend les Anglais et les Canadiens suspicieux, et la fin de la guerre est une épreuve supplémentaire pour la jeune femme.


Dernière édition par Delphine le 09/02/2009 12:21, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 06:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13185
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Cécile, tente tant bien que mal de survivre alors qu’autour d’elle tout s’effondre.
Son mari et sa mère sont tout ce qui lui reste, alors qu’au début de la guerre elle refuse catégoriquement de quitter son appartement à Caen, elle fini par chercher un endroit ou elle va pouvoir créer une sorte de cocon, douillet.

Jean-Luc Bizien nous propose, avec Cécile un personnage, fort, attachant, prête à tout. Et malgré toute cette fureur qui se déchaîne, les Allemands qui tiennent la ville, les bombes qui explosent, il nous invite dans un récit où règne une certaine douceur. J’ai eu envie de croire au havre de paix qu’arrive à maintenir Cécile, envie de l’aider, parce qu’il ne faut pas croire que Monsieur Bizien lui épargne quoi que ce soit et c’est ce qui rend ce livre aussi authentique car on a parfois tendance à ce laisser emporter par cette apparente sérénité … mais la guerre se rappelle bien vite à nous.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 09:37 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
merci raven. ce livre me tente beaucoup! 8)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 09:59 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13185
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Tu peux franchement y aller !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 14:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Je suis bien content que tu aies aimé Raven... :cool:
Je vais me le procurer au prochain salon du livre de Caen... : sifflote :

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 07:38 
Hors-ligne
Auteur

Inscription : 15/11/2007 11:54
Message(s) : 114
Localisation : très variable
Chère Raven,
merci mille fois pour ce joli compte rendu. Marie Joly est un livre qui occupe une place en marge de ma production habituelle – loin des monstres, des mystères, des thrillers... C'est mon "bébé différent", celui pour lequel j'ai une tendresse particulière. D'abord parce que le sujet m'a été offert par mon ami Emmanuel Chaunu, il y a des années... ensuite parce que, contrairement aux apparences, c'est une histoire VRAIE.

Citer :
J’ai eu envie de croire au havre de paix qu’arrive à maintenir Cécile, envie de l’aider, parce qu’il ne faut pas croire que Monsieur Bizien lui épargne quoi que ce soit

L'oasis de paix existe bel et bien, quelque part au pied du tombeau de Marie Joly, à deux pas de la Brêche au diable. Si l'héroïne de ce roman ne s'appelait pas Cécile, en revanche tous les événements sont authentiques.

Emmanuel Chaunu m'a offert des notes, des entretiens menés avec une dame qui, à la fin de sa vie, a éprouvé le besoin de poser ce sac trop lourd à porter depuis des années. Beaucoup de civils normands, ayant survécu à la guerre, se sont changés en "taiseux", s'interdisant de se mettre en avant quand d'autres avaient donné leur vie pour la liberté. On a chanté – à juste titre – les louanges des soldats qui s'étaient sacrifiés. On a oublié en partie ces héros anonymes qui, s'ils n'ont pas fait la guerre, l'ont subie.
N'étant ni historien, ni biographe, j'ai juste inventé les personnages annexes. Mais cette incroyable bonne femme, au courage exemplaire, s'est imposée. J'ai mis longtemps à en écrire l'histoire – je craignais de trahir sa mémoire. Il a fallu que Sabine Wespieser, l'éditrice, m'y invite.

Deux anecdotes, pour finir :
• Un libraire normand, qui m'invite à une rencontre/signature, me glisse, un peu peiné : "J'ai bien aimé votre roman, mais quel dommage que vous en ayez rajouté autant ! On sent l'auteur de thrillers, les événements sont tellement incroyables..."
Une bonne heure passée à lui expliquer que, non, je n'avais rien inventé. :wink:

• Un autre libraire, dans un salon : "Monsieur Bizien, on est désolé... On a reçu un carton de livres, là, mais (grimace douloureuse)... Ça doit être un homonyme."
Il faut se mettre à sa place, le malheureux : un type qui écrit des bêtises pour les enfants et des thrillers fantastiques ne peut pas livrer un roman de littérature générale, sinon, où va le monde, mmh ?
Je lui ai fait un grand sourire avant de répondre :
— Oui, mais donnez-les moi quand même. Les gens s'en foutent : je vais les dédicacer ni vu, ni connu.
Il doit être encore persuadé que je suis une espèce de faussaire. 8)


Merci encore, Raven, pour ce papier.

_________________
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 07:51 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04/12/2007 10:09
Message(s) : 373
Localisation : 69 en Ravenie juste à gauche de Dagobah!
Je suis une fan absolue de "mastication" est ce que je peux me permettre moi aussi de lire de la littérature générale...? :wink:
Parce que ce livre me donne envie de le "dévorer"...!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 07:58 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
JLB a écrit :
Je lui ai fait un grand sourire avant de répondre :
— Oui, mais donnez-les moi quand même. Les gens s'en foutent : je vais les dédicacer ni vu, ni connu.
Ca ne m'étonne pas trop, je sais pas pourquoi... : sifflote : :mrgreen:

En fait, je ne sais pas si je vais pouvoir attendre le salon du livre de Caen pour l'acheter, vu que toutes les personnes qui m'influencent le plus dans mes lectures (Sofy, Lucie, Raven) l'ont aimé, pis ça me rappellera ce que mes parents et grand-parents ont pu vivre à cette époque...

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 08:47 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Merci pour votre commentaire m'sieur JLB, je pense que ce livre va très vite atterir dans mes mains...

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 13:34 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13185
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Il est vrai qu'après avoir dévoré « Mastication » et joué à La tour aux 100 menaces avec mon fils, j'étais loin d'imaginer ce qui m'attendait au détour des pages de « Marie Joly »

On sent une tendresse infinie vis-à-vis de Cécile, vous la décrivez avec tellement de respect comme un fils (ou petit fils) parlerait de sa mère et de ses actes de bravoures pendant la guerre. Une sorte de respect et d'admiration. Voir même par moment de l'amour, mais comment ne pas être admiratif devant le courage dont on fait preuve certain(e)s civiles pendant ces années de terreur.

JLB a écrit :
On a chanté – à juste titre – les louanges des soldats qui s'étaient sacrifiés. On a oublié en partie ces héros anonymes qui, s'ils n'ont pas fait la guerre, l'ont subie.


C'est vrai et à travers votre livre, vous leur rendez un merveilleux hommage !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 13:47 
Hors-ligne
Auteur

Inscription : 15/11/2007 11:54
Message(s) : 114
Localisation : très variable
Citer :
On sent une tendresse infinie vis-à-vis de Cécile, vous la décrivez avec tellement de respect comme un fils (ou petit fils) parlerait de sa mère et de ses actes de bravoures pendant la guerre.

Le problème, avec les lectrices, c'est qu'elles "sentent" les choses et finissent par les deviner. :wink:

Dernière confidence, donc – et après, promis, je repasse mon costume de Vuk déconnant – chère Raven : Cécile, c'est le prénom de ma grand-mère... Pour trouver les sentiments, les décrire et surtout faire parler une femme sans en faire une caricature, j'avoue m'être inspiré d'elle.
Démasqué, je suis.

_________________
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 13:50 
Hors-ligne
Auteur

Inscription : 15/11/2007 11:54
Message(s) : 114
Localisation : très variable
Citer :
Merci pour votre commentaire m'sieur JLB, je pense que ce livre va très vite atterir dans mes mains...

De nada, Chef-Ballote. :wink:
C'est sincère : ce livre m'est important, c'est vraiment un mutant au milieu du reste et j'ai toujours bonheur – et fierté, aussi – à découvrir qu'on s'y intéresse.
En espérant ne pas vous décevoir...

_________________
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/04/2008 14:17 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
:lol: Et bien Chef-Balotte tient à préciser que vu les commentaires de Raven, je n'ai pas de soucis à me faire, je ne serai pas déçue.
Ayant encore Mastication qui résonne dans la tête, je suis très curieuse de découvrir ce mutant!

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/05/2008 15:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13185
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
JLB a écrit :
Dernière confidence, donc – et après, promis, je repasse mon costume de Vuk déconnant – chère Raven : Cécile, c'est le prénom de ma grand-mère... Pour trouver les sentiments, les décrire et surtout faire parler une femme sans en faire une caricature, j'avoue m'être inspiré d'elle.
Démasqué, je suis.


Puisqu'on en est aux confidences voici la mienne ... Pendant la lecture du livre, à travers les mots et l'histoire il y avait cette tendresse un sentiment qui m'a fait penser à ma grand mère, personne que j'aime et admire avec une infinie tendresse.
Maintenant je comprends mieux cher JLB comme quoi même Vuk peut être sentimental :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31/05/2008 05:43 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Petit up meurtrier...Raven :marteau: :marteau: :marteau:
Je l'avais oublié :cry:

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB