Nous sommes actuellement le 03/07/2020 15:05

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Twist - Delphine Bertholon
Message Publié : 03/12/2008 13:35 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13500
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Maman me l’avait assez répété, de ne pas parler aux inconnus, de faire attention avec tous ces « détraqués » qui courent dans la nature mais là, pas une seconde ça ne m’avait traversé l’esprit. A cause de la bonne tête de R. avec sa chevelure d’éponge, sa voiture brillante, la jolie chatte à trois couleurs dans la petite caisse, l’orage dément qui me coulait dessus et surtout – surtout – à cause de Stanislas.

Guéthary, au mois de juin. Madison, 11 ans, est enlevée au retour de l’école. Au fond de la cave qui lui sert désormais de chambre, elle essaie de comprendre le pourquoi du comment. Avec cette foi des enfants qui ne renoncent jamais, elle réinvente un monde plus vaste, à la mesure de ses grands projets.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/12/2008 13:48 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13500
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Ne vous laissez pas effrayer par le sujet du livre car même si il est dur (c'est le moins que l'on puisse dire) Delphine Bertholon le traite avec beaucoup de tact et de respect vis à vis de la douleur que peuvent ressentir les victimes, les parents et les proches.

Un livre ou le ravisseur (on peut dire aussi le pourri et pire mais bon ...) n'a jamais droit au chapitre donc pas de passages durs ou violents, aucune perversions sexuelles dans ses "envies" le lecteur en saura plus sur lui par les écrits que fait Madison dans son journal, c'est sa façon à elle de se sauver, écrire pour tout dire, pour qu'il reste une trace, pour ne pas devenir folle, pour raconter au monde son histoire parce qu'elle compte bien sortir un jour !!

Une lecture qui n'écœure pas loin de là, un hommage à toutes les petites victimes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/12/2008 09:19 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27/06/2006 16:29
Message(s) : 5420
Localisation : Rédalie du Sud
Un livre magique et poétique sur la liberté, raconté à trois voix : celle d'une fillette de 11 ans d'abord, kidnappée un vilain jour par un homme, pas un tordu qui veut lui faire des "trucs de pervers", non, mais qui cherche a construire la famille idéale. N'empêche, Madison a souvent le "moral au fond des converse", mais pendant 5 ans elle n'aura qu'une idée fixe : s'enfuir. Prisonnière de fait, c'est dans sa tête et dans ses rêves qu'elle garde sa part de liberté.
La voix de Stanislas, ensuite, le "grand amour" de Madison, son prof de tennis de 10 ans son ainé, qui s'enferme à pied joints dans une histoire d'amour sans amour, et donc sans issue, si ce n'est d'avoir le cœur brisé. Lui est libre, mais c'est dans sa tête qu'il crée sa propre prison.
La voix de Léonore, enfin, la maman de Madison, qui n'apparait qu'au travers des lettres qu'elle écrit à sa fille, persuadée qu'elle est encore en vie, quelque part. Parce que la pire des prisons, pour une mère, c'est de perdre son enfant...

Touchant, souvent drôle, jamais larmoyant, un roman magnifique à lire absolument.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02/06/2011 07:40 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08/05/2011 07:47
Message(s) : 938
Localisation : Entre Saint-Etienne et Lyon
Un roman magnifique.
Trois voix qui se mêlent pour voir les différences entre les personnes lors d'un drame tel que l'enlèvement d'un enfant.
La voix de Madison qui a travers ses cahiers tente de se sauver et de ne pas devenir folle.
La voix de la mère qui "écrit à sa fille" pour combler l'absence.
Enfin, la voix de Stanislas qui, bien que perturbé par la disparition de son élève, tente de continuer à vivre malgré tout dans le présent mais qui souffre plus qu'il ne veut bien l'admettre.

J'ai particulièrement aimé la façon dont l'auteur se sert de certains films et livres pour donner quelque chose en plus au roman.
Et puis, dans les écrits de Madison, il y a souvent des répliques amusantes qui contrastent avec la gravité de sa situation.
L'auteur ne nous noie pas dans un roman tragique, malgré le thème, et elle traite avec habileté ce sujet grave dans un style léger.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB