Nous sommes actuellement le 23/10/2020 21:08

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 25/05/2009 19:16 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 05/05/2009 20:47
Message(s) : 11
Image
Citer :
L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres et de cadavres. Parmi les survivants, un père et son fils errent sur une route, poussant un Caddie rempli d'objets hétéroclites. Dans la pluie, La neige et Le froid, ils avancent vers les côtes du Sud, La peur au ventre: des hordes de sauvages cannibales terrorisent ce qui reste de l'humanité. Survivront-ils à leur voyage?



Comme beaucoup de gens, j'attendais la sortie en collection de poche de La Route de Cormac McCarthy pour découvrir ce roman dont on m'avait dit beaucoup de bien. Donc, ça y est, il est sorti chez Points (Seuil).

Seul souci, et c'est très énervant, cette édition n'a tout simplement pas été relue : il y a des coquilles à toutes les pages, des espaces au milieu des mots, et surtout, énormément de mots (voire de lignes ?) manquants. Plus qu'une gêne, c'est une vraie entrave à la lecture (et ceux qui me connaissent ici savent que je serais gonflé de venir râler pour QUELQUES erreurs de typo, moi qui en ai infligé beaucoup à mes lecteurs ; sauf qu'ici, c'est VRAIMENT insupportable).

Je vous conseillerais donc d'attendre une prochaine réimpression pour acheter ce livre... En espérant que Le Seuil aura la décence de refaire la compo, ne serait-ce que par respect pour l'auteur et le traducteur.

Quant au roman en lui-même, je l'ai détesté, mais ce n'est pas un avis objectif : je me suis sans doute beaucoup trop identifié au personnage principal, et j'aurais dû m'abstenir... Je le relirai plus sereinement lorsque mon fils aura grandi... :wink:

_________________
«C'est en écrivant que l'on devient écrevisse. »
(Hans Harp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/07/2009 17:23 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 06/07/2009 16:59
Message(s) : 7
Ah, merci du tuyau c'est bon à savoir si on avait l'intention de l'offrir à quelqu'un ! Pulitzer, tu as essayé d'autres romans de McCarthy ?

_________________
http://fonduaunoir44.blogspot.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/07/2009 21:04 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13982
Tu peux trouver un autre sujet sur Cormac McCarthy avec No country for old men ici :wink:

D'ailleurs si tu cherches un auteur ou un roman en particulier, rendez-vous dans la section Les annuaires : Les livres commentés classés par auteurs. :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/07/2009 20:57 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 05/05/2009 20:47
Message(s) : 11
Uh uh, c'est rigolo, le lien entre l'image et mon pseudo (qui n'a rien à voir avec ce bouquin).

Non, fonduaunoir, je serais bien en peine de te conseiller un autre roman, je ne suis pas très fan de McCarthy. Je ne renie pas du tout les immenses qualités littéraires du bonhomme, attention. C'est juste que je ne me sens pas à l'aise dans cette œuvre.

_________________
«C'est en écrivant que l'on devient écrevisse. »
(Hans Harp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/02/2010 17:10 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9287
Localisation : Normandie
Un très beau roman sur la survie, l'amour d'un père et de son fils. Dans un monde où plus rien n'est comme avant, deux personnes cherchent à survivre. C'est très sombre car on ne sait absolument rien de l'évènement qui a supprimé la plupart des humains de la surface de la terre. Le monde est séparé entre les gentils et les méchants. L'homme essaie délever son fils dans ce chaos avec les moyens du bord c'est à dire pas grand chose.

Je pense qu'il deviendra un grand classique.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/03/2011 12:29 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
Je sors de cette lecture avec un avis nuancé.

Tout d’abord, j’ai failli abandonner au bout d’une cinquantaine de pages.
Le style de l’auteur est très « particulier » ; je n’ai rien lu d’autre de lui donc je ne sais pas si c’est spécifique à ce livre ou si c’est vraiment « sa patte » que l’on retrouve ici.
Des phrases très simples, un style très dépouillé…
Lorsqu’il y a des dialogues, l’auteur se contente d’aller à la ligne : pas de tiret, pas de « répondit-il » « questionna l’enfant » ….
La quasi-totalité des dialogues se passant entre l’homme et son fils, on arrive à savoir qui dit quoi mais au début, j’ai trouvé cela assez déroutant.

Quant au début de l’histoire, il se passe toujours la même chose : ils cherchent un abri, des vêtements, des couvertures, de l’essence pour les briquets, de la nourriture et ils reprennent la route.
Toujours la même chose et j’ai crû que moi, j’allais rester au bord de la route :?
Puis, finalement, j’ai réussi à les rejoindre … pour ne plus les quitter jusqu’à la dernière page.
Parce qu’il y a quand même un peu d’action et puis parce que j’ai finalement compris que ce livre était surtout le cheminement d’un père et de son jeune fils sur le chemin de la vie, l’éducation d’un fils par son père, comme un passage de témoin : au début de l’histoire très sombre, emplie de désespoir, on sent que c’est le père qui ne veut pas baisser les bras et « porte » son fils et plus l’on avance, plus l’on sent que les rôles vont s’inverser (tout du moins symboliquement)

Je reprocherai cependant à l’auteur de ne pas nous en dire plus sur les raisons de l’apocalypse, ce qui m’aurait peut-être permis d’entrer plus facilement dans l’histoire : on n’a aucune indication sur ce qui s’est passé, pas d’indication de lieu, ni de temps : peut-être pour donner une valeur « universelle » à son livre.

Le côté apocalyptique avec la quête de l’essence et la peur de croiser les méchants cannibales m’a fait penser au film « Mad Max » (désolée, on a les références qu’on peut !! :oops: )

Le fait aussi que la Terre soit dévastée, que plus rien ne pousse, que certaines espèces animales aient disparu m’a fait m’interroger : pourquoi continuer sur cette route si l’on ne peut plus rien y reconstruire ???

Bref, un livre déroutant (oui, facile le jeu de mots :mrgreen: ) qui privilégie la réflexion à l’action, d’où l’on ressort avec plus de questions que de réponses...

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/12/2011 13:06 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/10/2011 06:44
Message(s) : 232
Localisation : Bruxelles
je n'ai pas du tout aimé le style, je me suis franchement ennuyée dans ce livre. Et donc je l'ai abandonné à son triste sort : sifflote :


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/12/2011 08:35 
Hors-ligne
Lecteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19/06/2011 07:09
Message(s) : 10
Localisation : La Rochelle
Superbe livre. Je suis en tout point d'accord avec Nanou. Sauf pour la volonté que l'auteur nous apporte des réponses sur la raison de cet apocalypse. Car ce n'est pas du tout le sujet.
Il s'agit bien d'une relation père/fils sur toute une vie, représentée ici sur cette route. (les dangers de la vie, l'apprentissage, la volonté du père à protéger son fils et ensuite l'inverse, etc...).

Reste que l'histoire est flippante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/01/2012 07:15 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 18:45
Message(s) : 744
J'ai tellement aimé ce livre que j'ai décidé de le relire en ce début d'année


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB