Nous sommes actuellement le 27/10/2020 11:28

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 23/09/2011 11:00 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/06/2006 10:22
Message(s) : 3243
Localisation : Là où mènent les mots
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Résumé Fnac a écrit :
« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. » Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.


La chronique arrive très prochainement

_________________
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/08/2012 00:18 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 02/10/2009 11:54
Message(s) : 46
Localisation : Canada
Rien ne s’oppose à la nuit
Delphine de Vigan

Lucille a décidé de quitter le monde alors qu’elle est encore vivante. Elle se suicide.
Sa fille Delphine de Vigan l’auteur de ce roman décide avec l’aide de sa famille de nous raconter la vie de sa mère.
Enfant Lucille était si belle qu’elle était mannequin. On a du feuilleter des catalogues avec elle comme modèle.
On remonte dans le temps avec son enfance. Le père est brillant mais dominateur, et il y tous ces frères et sœur, tellement nombreux que j’ai arrêté de compter. Une génération ou les enfants élèvent les autres. Ils sont très tôt responsabilisés. Pour le meilleur et le pire. Le pire et la mort de son frère tombé dans un puits pendant qu’ils jouaient… ou ces soupçons de pédophilie…
Lucille la belle est malade, Bipolaire, paranoïaque elle va devoir vivre avec ses démons. Mais elle vit pleinement sa vie, ses amours, sa famille avec ses deux filles et les hommes qui vont partager sa vie.
Delphine de Vigan s’ouvre à nous, en tout nous racontant, les crises de sa mère, son enfance avec une mère malade, sa famille…
On s’attache à Lucille, à cette petite famille, quelle leçon de vie… qu’elle vie!
Je retiens une seule chose, l’amour d’une mère et de ses deux filles et la maladie mentale avec toutes les horreurs qu'elle amène,

_________________
lilou


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB