Nous sommes actuellement le 18/01/2020 12:03

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09/05/2012 13:07 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13737
Image

Citer :
Adam Kindred trouve un homme poignardé dans sa chambre d’hôtel. Paniqué, il fuit en laissant ses empreintes. Témoin gênant et coupable idéal, il n’a qu’une solution : disparaître. En deux jours, il se dépouille de tout et rejoint la foule invisible des marginaux. Traqué jusque dans les bas-fonds de Londres, Adam lutte pour s’extirper des filets d’un inconcevable complot.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/05/2012 13:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13737
J'ai longuement hésité à classer ce roman dans la partie "Polar et thriller" mais Orages ordinaires n'est pas qu'un thriller c'est un mix.

Petite erreur dans le 4ème de couverture ci-dessus : ce n'est pas dans sa chambre d'hôtel, qu'Adam retrouve l'homme poignardé mais dans l'appartement de la victime.

Pour apprécier pleinement ce roman, il faut accepter le postulat de départ choisi par l'auteur, à savoir : un homme s'enfuit d'une scène de crime, crime qu'il n'a pas commis (ça c'est clair dès le départ, mais où il a eu la malheureuse idée de mettre ses empreintes sur l'arme du crime).
Pour échapper à l'enquête où beaucoup d'indices le désignent comme coupable, il décide de tout laisser derrière lui et de rejoindre le rang de ceux qu'on appelle les sans domicile fixe.

C'est clair qu'Adam est un peu paumé, il est de retour à Londres (où il a passé son enfance) après un divorce difficile et toute une vie aux Etats-Unis.

Autant on peut comprendre qu'Adam quitte la scène du crime sur le coup, dans la panique et l'affolement, parce qu'il ne sait pas comment réagir, au lieu d'appeler la police, autant j'ai eu du mal tout du long du roman sur le fait qu'à aucun moment il ne retourne voir les policiers pour leur donner sa version des faits.

On va donc suivre le parcours d'Adam dans la rue, sa manière de vivre (survivre), les codes qu'il apprend rapidement pour tenter de gagner un peu d'argent, etc... Toute la vie souterraine d'une grande ville que nous ne connaissons pas.

En parallèle, nous allons comprendre pourquoi l'homme est mort, qui a commandité le crime, pourquoi en ont-ils encore après Adam, etc... Cette partie va nous emmener dans les magouilles des grandes sociétés pharmaceutiques.

Une multitude de personnages va croiser le chemin d'Adam. Un roman complexe tout en restant facile à suivre.
Le style de l'auteur, que j'avais découvert dans La vie aux aguets (que j'avais adoré), est très plaisant.

J'ai certes passé un bon moment mais j'ai tout de même été gênée par ce postulat de départ auquel j'ai eu du mal à adhérer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB