Nous sommes actuellement le 14/11/2019 05:41

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les Visages de Jesse Kellerman
Message Publié : 03/12/2009 17:56 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 380
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre
Citer :
Lorsque Ethan Muller met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle, il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom dans l’univers impitoyable des marchands d’art. Leur mystérieux auteur, Victor Crack, a disparu corps et âme, après avoir vécu reclus près de quarante ans dans une maison délabrée. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c’est le travail d’un génie. Mais les ennuis commencent lorsqu’un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d’enfants victimes des années plus tôt d’un mystérieux tueur en série. Ethan va alors se lancer dans une enquête qui va bien vite virer à l’obsession.C’est le début d’une spirale infernale à l’intensité dramatique et au coup de théâtre final dignes des plus grands thrillers.


D'abord mettons-nous d'accord sur une chose: Les Visages n'est pas un thriller, même si le NY Times l'a classé comme tel. Pour moi, et à la façon très talentueuse qu'a l'auteur de traiter son histoire, cela me rappelle La Puissance des Vaincus de Lamb, avec ses interludes qui nous font remonter le temps pour comprendre le présent.
L'histoire? Ethan Muller célèbre gallériste met la main sur une série de dessins géniaux formant un puzzle immense. Le hic c'est que certains personnages représentent des enfants victimes d'un mystérieux tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va vite tourner à l'obsession.
Mais alors d'où vient le sentiment d'inachevé que je ressent à la conclusion du bouquin? Et bien que le fameux coup de théâtre final est largement éventé par tous les interludes du passé qu'égrène l'auteur au fil de son récit.
Avec ce dernier chapitre tout coule de source...c'est tout !
Le deuxième point qui m'ennuie et que l'on attend tout au long du récit que les milliers de dessin de Cracke une fois assemblés nous révèle quelque chose d'exceptionnel, et bien on ne le saura jamais !
Malgré tout, ne boudons pas notre plaisir, Kellerman est le digne fils de son père et il écrit vraiment bien. Son histoire est touchante et palpitante car la recherche des secrets de famille est rondement menée (j'ai adoré le fait de remonter si loin en arrière à la rencontre du créateur des machines à coudre Singer !). Tout dans cette famille semble marqué du sceau de la malédiction et de l'incompréhension.
En conclusion, un grand roman proposé comme étant un thriller et donc mal vendu.


Les visages de Jesse Kellerman ed. Sonatine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04/04/2010 15:20 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/07/2007 12:56
Message(s) : 1620
Localisation : Golfe du morbihan
J'ai fini la lecture de ce roman tout à l'heure.
J'ai mis du temps à le terminer !
Dans l'ensemble j'ai apprécié l'histoire (surtout les retours dans le passé ) mais je n'ai pas du tout accroché avec le personnage principal Ethan.
J'ai également trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs dans le récit et je me suis un peu ennuyée j'avoue !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/04/2011 09:02 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9006
Localisation : Normandie
c'est sur que quand on lit "le thriller de l'année selon le New York Times" on pourrait s'attendre à quelque chose d'extraordinaire......

Malheureusement j'ai été déçue. Ce n'est pas un thriller loin de là mais plus l'histoire d'une famille qui cache quelque chose.

Ethan est loin de s'en douter évidemment. Donc on le suit dans ses pérégrinnations pour retrouevr l'auteur de ces dessins pour savoir exactement qui il est.

Je lirais surement quand j'en aurais l'occasion d'autres romans de cet auteur mais je me méfierais des accroches sur la couverture :marteau:

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/05/2011 09:12 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30/11/2007 18:23
Message(s) : 2158
Localisation : Giberville
Fini hier...

Quelle lecture laborieuse... je ne l'ai pas dévoré comme je le fait avec de "vrais" thrillers.
Là on est loin loin du livre palpitant qui entraine le lecteur à se coucher tard pour savoir.
Je n'ai pas adhéré au personnage principal...
Et cette fin où on t'explique les derniers détails pour ne pas que tu refermes le livre sans avoir compris le fin mot de l'histoire...

BOF BOF BOF !!!

_________________
«Il y a comme ça des jours où on se demande si Dieu ne boit pas.»
Pierre Desproges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31/05/2011 18:26 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Voici ce que j'en disais au moment de sa sortie :

L'approche de l'auteur est intéressante. Son personnage principal est responsable d'une galerie d'art. Et rentrer dans son esprit pour comprendre son métier, c'est rentrer dans la tête d'un auteur ou d'un éditeur quand il s'agit d'un roman.

Le romancier produit des mots qui vont nous donner sa vision du monde. Un peu comme un peintre qui va mettre dans un cadre sa vision particulière d'une scène, d'un monde, d'un univers dont il crée les codes et les règles. L'art du galeriste est de mettre en avant cette vision, de la sublimer, de lui donner un sens, de la mettre en lumière.

Le lecteur, comme le spectateur d'une oeuvre d'art, rentre en transe. Les couleurs et les formes auxquels il est confronté lui permettent de construire une image et de lire un message.

Et philosopher face à un tableau ou un roman, c'est surtout parler de soit. C'est troublant de constater une nouvelle fois à quel point c'est une véritable mise à nu que de s'exposer face à une œuvre.

Jesse Kellerman a vraiment du talent pour dépeindre des personnages très attachants même si cela peut être fait au détriment de l'intrigue et de la crédibilité de certains faits (le galeriste devient un super détective capable de faire ce que des policiers expérimentés ne sont pas arrivés à faire jusque là ...)

Je suivrai ses prochains écrits avec beaucoup d'attention.

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/03/2012 07:52 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13679
Je l'ai fini hier et j'ai été agréablement surprise par ce roman.
Cela faisait un moment qu'il était dans ma PAL et "j'appréhendais" un peu sa lecture car les retours que j'avais pu en avoir étaient tout et son contraire.
Typiquement le genre de romans qui divise, on aime ou pas... donc pour se faire une idée rien de tel que de tenter l'expérience.

Et bien, j'ai aimé, beaucoup aimé.

Alors effectivement, est-ce qu'on peut vraiment qualifier ce roman de thriller, j'ai un doute.... Certes, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de suspens mais le propos du livre n'est pas vraiment là.
C'est avant tout l'histoire d'une famille qui recèle beaucoup de secrets et que nous allons découvrir grâce à des flash-back dans le passé. Pendant ce temps, Ethan poursuit sa quête pour découvrir qui et où se trouve Victor Cracke. Quelques longueurs sur le métier d'Ethan mais qui ne m'ont pas dérangées plus que ça.
Le roman est surprenant quand l'auteur s'adresse directement au lecteur. La fin est un peu bâclée/rapide, certaines situations paraissent un peu faciles, mais malgré ces petits défauts, j'ai été conquise par l'histoire et je suis ravie d'avoir enfin lu ce roman de Jesse Kellerman.


Edit: je viens juste de remarquer que le roman a été classé en littérature générale sur le forum et je trouve aussi qu'il est bien dans cette section.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/03/2012 10:16 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/12/2009 19:51
Message(s) : 322
ça me rassure, comme toi les retours mitigés ont eu raison de moi et je n'ai jamais réussi à m'y mettre.
Je le met en haut de ma pile pour le lire prochainement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/08/2012 18:45 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 18:45
Message(s) : 727
je l'ai fini il y a peu de temps et j'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé l'intrigue très intéressante et vraiment bien construite


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB