Nous sommes actuellement le 16/10/2019 03:41

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26/02/2008 12:58 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13389
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Et c'est repartit pour la sélection du printemps :grin:


Polars français

Soleil noir - Patrick Pécherot

Je vais tuer mon papa - Jean-Paul Nozière

Les Morsures de l'ombre - Karine Giebel

Les Fleurs du bal - Noël Balen

Polars européens

Faites vos jeux - Christopher Brookmyre

À la petite semaine - Gene Kerrigan

Témoin involontaire - Gianrico Carofiglio

L'Otage - Olav Hergel

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le SITE


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/02/2008 15:24 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
:cool: :cool: Super pour Karine Giebel


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/05/2008 10:22 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Citer :
La tension est maximale depuis la fin des votes de la semaine dernière, les suffrages électroniques et autres bulletins papiers sont désormais comptabilisés. Et les résultats sont sans appel. Karine Giebel avec Les Morsures de l’ombre et Olav Hergel pour L’Otage seront en finale de la 9e édition du Prix SNCF du polar.



Polar français : Karine Giebel, Les Morsures de l’ombre, chez Fleuve Noir

Avec son huis-clos étouffant et de haute tenue, Karine Giebel a su vous tenir en haleine. Et elle est récompensée par une place en finale pour son troisième roman Les Morsures de l’ombre. Elle y raconte l’histoire d’un policier séquestré par une jeune femme qui a décidé qu’il était le meurtrier de sa sœur jumelle, disparue de nombreuses années auparavant. Prenante, cette histoire frappe par son originalité et la maîtrise du sujet évoqué sans être trop redondante dans les échanges entre la geôlière et le détenu. Les personnages ont du caractère et leurs personnalités sont profondes, ce qui permet au récit de prendre corps et de rester prégnant à la mémoire du lecteur. On tourne les pages avec frénésie, et l’idée de reposer l’ouvrage sans en avoir découvert l’ultime clef est impensable. Un style délié au service d’un polar de belle tenue et efficace.



Polar européen : Olav Hergel, L’Otage, chez Gaïa

Critique à l’égard de la société danoise, Olav Hergel en est un observateur de choix puisqu’il y est journaliste depuis de nombreuses années. Particulièrement sensibilisé à la thématique de l’immigration qui tisse le récit de L’Otage, il a longtemps exploré dans son métier, les recoins de la vie des laissés-pour-compte du si lisse Danemark. L’occasion pour lui, à travers cet ouvrage d’approfondir son travail originel, de démonter certains stéréotypes qui touchent son pays natal, mais aussi de réaliser un plaidoyer pour un journalisme de qualité qu’il tente de défendre depuis de nombreuses années. Récipiendaire du Prix Cavling pour un article sur les camps de rétention, Olav Hergel, avec cette sélection en finale, prouve que son combat est juste puisqu’il a su sensibiliser les lecteurs du Prix SNCF du polar avec cette fiction aux couleurs autobiographiques sur fond de polar.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/05/2008 10:33 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Super contente pour Karine Giebel! Elle le mérite bien, ils sont géniaux ses livres, je suis une fan complet!

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/05/2008 14:07 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
Bravo Karine ! :cool:
c'est amplement mérité :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/06/2008 11:23 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Citer :
polars français et 3 polars européens, voici donc la grande nouveauté ! A partir de cette sélection de l’été, dorénavant, le Prix SNCF du polar mettra en compétition 6 romans à chaque saison. Ce léger changement du règlement permettra ainsi de faciliter l’accessibilité des ouvrages aux lecteurs, de plus en plus nombreux à participer à la vie du Prix.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les 6 nouveaux auteurs en lice savent ô combien ils auront besoin de chacune de vos voix, car cette sélection estivale s’annonce très serrée. La qualité étant de mise, comme toujours. Tour d’horizon des 6 romans qui vous tiendront en haleine durant 14 semaines.

Dans la catégorie « polar français » :
Camélia.came d’Yves Mamou aux éditions Stock.
Premier roman d’Yves Mamou, journaliste au Monde, ce polar entremêle plusieurs histoires dont les personnages principaux ont en point commun le fait d’être peu recommandables. Qu’est-ce qui lierait le destin de ces individus (un jeune Black livreur, un commando de tueurs colombiens, des terroristes islamistes, etc.) ? Serait-ce Internet et ce site intrigant de ventes de fleurs ? Le commissaire Martucci, accompagné d’un agent américain de la DEA, mène l’enquête en espérant découvrir le pot aux roses...

Ténèbres et sang d’Alexander W. Rosto aux éditions Buchet Chastel.
Qui se cache derrière ce pseudonyme de Rosto ? Ce nom est à la fois intrigant et dérangeant car c’est aussi celui que porte l’agent secret de ce troisième volet de la série des « Rosto », en charge d’une enquête sur les disparitions et les assassinats d’enfants. L’auteur nous invite sur les traces d’un criminel déséquilibré, terrorisant la population francilienne de par son protocole meurtrier orchestré en rituel aztèque. Ténèbres et sang, un polar offrant une large place à l’enfant, mais pas la meilleure qu’il soit...

Versus d’Antoine Chainas aux éditions Gallimard.
Jeudi dernier, le 29 mai, ce livre avait suscité un vif débat au sein de la Commission du Prix qui délibérait sur le choix des 6 nouveaux sélectionnés. Nous ne vous dirons pas pourquoi, libre à vous de le découvrir. On vous promet juste que ce polar ne vous laissera pas indifférents. Deuxième roman d’Antoine Chainas, Versus vous plonge dans le quotidien ténébreux du major Paul Nazutti, un policier dégoulinant de haine et de violence envers toute le monde, dont le caractère est contrasté grâce à la présence de son collègue Andreotti, jeune inspecteur idéaliste et plein d’espoirs. Accrochez-vous.

Dans la catégorie « polar européen » :
Alligator Strip de Chris Haslam aux éditions du Masque.
Chris Haslam est un globe-trotter, et cela se ressent entre ses lignes. Alligator Strip raconte les aventures de Martin Brock, une petite canaille prise sous l’aile d’un riche homme d’affaires, suite à une mésaventure à Marrakech, et qui l’emmène en Floride. C’est là que les deux stratèges montent une escroquerie de pièces de monnaie anciennes. Durant ce road trip burlesque, au dénouement imprévisible, le binôme cupide vague de situations sensibles en relations dangereuses. Humour garanti.

L’encombrant Mister Kitchen de Charles Higson aux Editions du rocher.
Vous aimez les polars déjantés ? Celui là est fait pour vous ! Réputé pour son humour incisif, Charles Higson nous livre les péripéties farfelues d’un designer londonien ayant eu la mauvaise idée de tuer son voisin un peu trop envahissant à son goût. Mauvaise idée, en effet, puisqu’il découvre vite les difficultés à se débarrasser d’un cadavre devenu encombrant. A forte dose d’humour noir, Charles Higson nous brosse le portrait social des nouveaux riches en Angleterre. Drôles, malgré eux.

Tonton Clarinette de Nick Stone aux éditions Gallimard.
Le troisième polar européen sélectionné par la Commission du Prix nous vient également d’outre-Manche. Pure coïncidence, il faut dire que celui là méritait tout autant sa place dans notre sélection de l’été car il est tout simplement envoutant ! Tonton Clarinette, c’est le surnom d’un Haïtien au comportement étrange et troublant. Sur cette île des Antilles où se côtoient la misère humaine, la violence des armes, et les pratiques ancestrales de Vaudou, le privé Max Mingus est intrigué par Tonton Clarinette, à la fois joueur de flûte et charmeur d’enfants, qui semble être le suspect idéal de la disparition du fils de son client. Frissons assurés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/09/2008 06:14 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
[


Citer :
Clos jeudi dernier, le 11 septembre, les votes pour la sélection de l’été ont révélé deux vainqueurs de talent. Ce sont A-W Rosto et Nick Stone qui participeront à la finale de cette 9e édition.



Encore une fois, vos votes ont été nombreux afin de désigner vos polars préférés lors de cette sélection estivale de la 9e édition du Prix SNCF du polar. Et le choix des urnes est implacable. Ce sont A-W Rosto avec Ténèbres et sang chez Buchet Chastel pour le polar français et Nick Stone avec Tonton Clarinette chez Gallimard pour le polar européen, qui remportent vos suffrages. Deux polars aux univers profonds, fouillés et à l’intrigue d’une grande qualité.

Le premier, écrit par le Français A-W Rosto est un petit bijou de rythme, de fluidité. Les thématiques abordées sont riches et l’intrigue ne laisse pas un moment de répit au lecteur. Sur fond d’enlèvement d’enfant, Ténèbres et sang ne la joue pas classique. Ce qui est aussi le cas de Tonton Clarinette de Nick Stone. Cette plongée au cœur d’Haïti est une aventure de tous les instants. On s’y initie au vaudou, on tremble en même temps que le héros avance dans les méandres de l’énigme qu’il doit résoudre. Et les personnages sont façonnés avec beaucoup de talent.

En piste aux côtés de Karine Giebel pour Les Morsures de l’ombre au Fleuve Noir et de L’Otage d’Olav Hergel chez Gaïa, A-W Rosto et Nick Stone seront de sérieux prétendants à la récompense finale.

Bientôt, 6 nouveaux polars seront soumis à vos votes pour la dernière ligne droite des sélections, celle de l’automne, avant l’élection finale. La commission du Prix SNCF du polar va se réunir ce jeudi afin de choisir les nouveaux ouvrages. Soyez donc attentifs dans les jours qui suivent puisque cette sélection vous sera révélée très prochainement…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25/09/2008 09:28 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Citer :
Les votes pour la sélection estivale à peine terminés, voici que se présente la prochaine livraison de bons polars à apprécier sans modération. Ils so...

Les votes pour la sélection estivale à peine terminés, voici que se présente la prochaine livraison de bons polars à apprécier sans modération. Ils sont 6, 3 français et 3 européens à vouloir s’attirer vos faveurs. Il ne vous reste plus qu’à les découvrir et à voter pour vos préférés. En attendant de les avoir tous lu, voici un premier tour d’horizon.



Dans la catégorie « polar français » :

Montmartre, Mont des Martyrs de Chantal Pelletier aux éditions Gallimard

10 mai 1981. La France bascule. François Mitterrand est élu à la présidence de la République. Dans la liesse qui envahit les rues de Paris, une famille est assassinée dans son appartement. En 1984, le gouvernement fait face à de grandes manifestations. Tandis qu’il vient tout juste d’obtenir son concours de police, Maurice Laice est affecté dans son Montmartre natal. A travers ses péripéties on découvre la vie souvent surprenante d’un Paris en plein changement. Squats d’artistes, boîtes de travestis, galeries d’art, le programme est à la mesure du talent de l’auteure, Chantal Pelletier, qui propose un ouvrage de grande qualité.



Le Tri sélectif des Ordures de Sébastien Gendron chez Bernard Pascuito Editeur

Un bon polar, c’est souvent une bonne idée. Et de ce côté-là, Sébastien Gendron a fait fort. Son roman met en scène Dick, un entrepreneur bordelais qui décide de se lancer sur un nouveau créneau : l’assassinat low-cost ! Drôle, inventif et acide, Le Tri sélectif des Ordures n’est évidemment pas un long fleuve tranquille pour son héros qui, lorsqu’un client un peu particulier se présente à lui, voit son destin basculer. Un premier roman à ne pas rater !



La Fille de Carnegie de Stéphane Michaka chez Rivages

New-York. La nuit. Un lieutenant à la brigade des homicides de Manhattan Nord, Robert Tourneur n’a pas très envie de rentrer chez lui. Survient alors un homicide au Metropolitan Opéra. Un homme frappé par trois trous de 9 mm tombe d’une loge en pleine représentation de La Flûte enchantée. L’agitation est réelle d’autant que l’homme n’avait rien à faire dans cette loge réservée à la riche héritière Sondra Carnegie, une critique très en vogue. Et alors que celle-ci semble s’être volatilisée, les autorités arrêtent un suspect appelé Lagana. Un ancien collègue de Tourneur. Commence alors une nuit de garde à vue entre ces deux hommes qui ne s’aiment guère… Huis clos stupéfiant et réussi, la Fille de Carnegie est à mettre entre toutes les mains.



Dans la catégorie « polar européen » :

London Boulevard de Ken Bruen aux éditions Fayard

Du Sunset Boulevard de Billy Wilder au London Boulevard de Ken Bruen, il n’y a qu’un pas, qu’il faut savoir franchir. Et l’auteur réussit à merveille son pastiche noir de ce célèbre film des années 50 en plantant Mitch, quadra sur le retour, à la sortie de sa peine de prison pour grosse bagarre. Embarqué par Norton, son pote, dès son premier pas à l’air libre, il n’a pas envie du tracé préparé par son « alcoolyte » : appart, braquages, etc… Mitch décide alors de se mettre au service, comme homme à tout faire, d’une star de théâtre has been : Lillian Palmer. Jusqu’au jour où son passé le rattrape…. Du bon noir, classique et efficace de la part d’un auteur anglo-saxon qui a fait ses preuves.



Scalpel de Campbell Armstrong aux Editions du Masque

Habitué du Prix SNCF du polar, Campbell Armstrong revient avec une nouvelle pépite. Suite des aventures de l’inénarrable Lou Perlman, Scalpel a toujours comme toile de fond Glasgow. Après avoir été mis au repos par sa hiérarchie dans Colère Blanche, le sergent va reprendre du service. En recevant une main dans un sachet plastique à son domicile, son sang ne fait qu’un tour. D’autant qu’il apprend que le fils d’une amie, Betty, vient d’être retrouvé mort, sans les reins, le foie et le cœur. Sa motivation n’est plus à trouver. Un polar cousu de fil d’or. Du petit lait !



Le Carré de la vengeance de Peter Aspe chez Albin Michel

Bruges, la Venise du Nord, révèle tous ses secrets dans ce polar belge de grande qualité. On y suit les péripéties du commissaire Van In qui doit faire face à un vol de bijoux, puis à un kidnapping. Bien campé, notre flic est un amateur de bière, fumeur invétéré. Une gueule belge que l’on ne se lasse pas de voir évoluer. D’autant que s’il avait mis un temps ses idéaux de jeunesse de côté, ceux-ci semblent de retour alors qu’il s’énamoure du substitut du procureur, Hannelore Martens…




Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/12/2008 11:24 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Citer :
Et les finalistes sont...
Miniature Cela fait quelques semaines que les votes de la sélection automnale sont ouverts et jusque dans les dernières heures, nombre d'entre vous se sont rend...

Cela fait quelques semaines que les votes de la sélection automnale sont ouverts et jusque dans les dernières heures, nombre d’entre vous se sont rendus sur le site du Prix SNCF du polar pour donner leurs voix à leurs favoris. Et ce sont finalement Chantal Pelletier avec Montmartre, Mont des Martyrs et Pieter Aspe avec Le carré de la vengeance qui entrent en finale.



Avec sa plongée au cœur des année 80 dans le quartier de la butte Montmartre et l’immersion dans la très feutrée ville de Bruges, Chantal Pelletier et Pieter Aspe, respectivement avec Montmartre, Mont des Martyrs et Le carré de la vengeance ont remporté vos suffrages à l’occasion de cette sélection automnale. Les votes ont été très partagés pour les polars français puisque selon les régions, les choix étaient différents et l’avance plutôt courte pour la gagnante (6 régions sur 12). Ce fut plus « facile », en revanche, pour le polar européen de Pieter Aspe qui remporte 7 régions sur 12.

Toujours est-il qu’à partir de maintenant les 6 finalistes, 3 français, 3 européens, sont connus. Les votes reprenant à partir de ce jeudi 18 décembre, vous allez pouvoir élire le polar français et le polar européen de la 9e édition.

Du côté français sont en course : Karine Giebel (Les Morsures de l’ombre), A.W.Rosto (Ténèbres et sang) et Chantal Pelletier (Montmartre, Mont des Martyrs).

Du côté européen on retrouve : Olav Hergel (L’Otage), Nick Stone (Tonton Clarinette) et Pieter Aspe (Le carré de la vengeance).

Au cours des prochaines semaines, restez connectés, car vous pourrez découvrir tout ce que le Prix SNCF du polar vous réserve pour cette phase finale. Avec toujours des interviews exclusives des auteurs et des surprises à ne pas manquer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/02/2009 15:50 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
:x :x :cry: :cry: Je suis vert je peux pas aller ce soir à la remise du prix polar SNCF (pas de TGV pour rentrer et avec le temps de fou ici neige et tempête ça craint un max en voiture)

On croise les doigts quand même pour Karine Giebel


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/02/2009 06:56 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Karine Giebel et Nick Stone remportent le Prix SNCF du Polar 2009 ...



:vague:


BRAVO KARINE :cool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/02/2009 07:18 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13649
:cool: :cool: Super nouvelle !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/02/2009 10:56 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/06/2006 10:22
Message(s) : 3243
Localisation : Là où mènent les mots
Génial et amplement mérité :cool:

_________________
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/02/2009 15:16 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Excellente nouvelle et amplement mérité, c'est certain !!! :super:

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/02/2009 18:27 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/03/2007 13:58
Message(s) : 664
Localisation : Nord
ça c'est génial


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB