Nous sommes actuellement le 23/10/2021 17:24

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 03/02/2013 07:50 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14215
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s'appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.
Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.
Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d'où toute humanité a disparu?


Citer :
Les Éditions Denoël relancent la collection Sueurs Froides en janvier 2013. Crée il y a cinquante ans, elle a accueilli les plus grands auteurs tels que Boileau-Narcejac, Sébastien Japrisot, Hubert Monteilhet… Elle recevra dès l’année prochaine, une nouvelle génération d’écrivains, français et étranger, qui par leur voix singulière, sauront émouvoir, faire frémir et déranger le lecteur. C’est avec le livre de Sandrine Collette, Des nœuds d’acier et celui de Matthew F. Jones, Une semaine en enfer que les Éditions Denoël inaugurent la version 2013 de la collection.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/02/2013 07:36 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Je le veux je le veux je le veux !!!!

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/02/2013 10:22 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2627
Localisation : près de lille
pareil ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05/02/2013 14:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14215
Et vous avez bien raison les filles parce que franchement c'est vraiment pas mal du tout !
Un huis-clos parfaitement maîtrisé par l'auteur qui nous donne effectivement des sueurs froides tellement le manque d'humanité des vieux geôliers est marquant.
Un petit roman qui se lit pratiquement d'une traite.
Pour un premier roman, c'est une réussite.
Je prépare une petite chronique dans la semaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14/03/2013 10:25 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Hop hop hop !!!

Eu aussi en cadeau d'anniv :mrgreen:

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19/03/2013 12:38 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
J'ai commencé et je suis conquise !!!
J'en suis au milieu à peu près...
Seul défaut pour le moment = il se lit trop vite !!!

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19/03/2013 15:34 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6824
Localisation : 42
C'est l'un de mes achats prévus au QDP. : sifflote :

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22/03/2013 21:53 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 449
Après avoir lu le dernier pavé du King, je me suis lancé dans ce "petit" roman dont le thème me parlait assez. Un gros choc! Il faut être sacrément accroché! Ce bouquin m'a rappelé la collection "Gore" du Fleuve Noir dans les années 80/90. Parmi le salmigondis de ce qui était publié, il ressortait parfois une perle dont je me disais: " Tiens il ne manque qu'une centaine de pages supplémentaires pour que l'on ait droit à un GRAND roman" ,la collection Gore ne présentant que des romans de 160 pages. Et bien le voilà ce roman qui manquait comme une sorte de chainon manquant (certes les descriptions en moins). Sandrine Collette est à n'en pas douter une grande romancière et sa finesse psychologique aussi bien que ses descriptions des turpitudes humaines le tout mélangé à un suspens constant fait que l'on a affaire ici à un authentique "page-turner" à la française, ce qui n'est pas si courant! Tout dans ce bouquin, des deux vieux au personnage de Théo qui n'est pas tout blanc - voir le début- concoure à en faire une vraie réussite et si vous connaissez quelqu'un qui vous dit: " moi, vous savez, les bouquins ça me tombe des mains."- et à condition que cette personne ait le coeur bien accroché - proposez lui ce roman, cela m'étonnerait qu'il ne vous en reparle pas...très rapidement!

4.5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24/04/2013 17:00 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6824
Localisation : 42
Théo sort de prison. Il est libre mais surtout il a survécu à l'enfer de la prison.
Sa première action, rendre visite à son frère, dont il ne doit pas s'approcher. De peur d'être dénoncer par les infirmiers du centre où vit son frère, il prend la fuite.
Son errance va le mener dans un coin perdu, vers une cabane isolé où vivent deux frères. Deux vieux, qui voyant qu'il n'a aucune famille, aucune attache, décident de le garder... au fond de leur cave pour en faire leur esclave.
La prison va alors paraître bien douce à Théo face à ce que les deux vieux vont lui faire subir...

L'auteur nous entraîne dans huis-clos saisissant et d'une cruauté sans nom.
Théo va traverser toutes sortes d'émotions : l'incompréhension, la résistance et la haine. Puis petit à petit, au fil des sévices qu'il subit, il fini par se résigner et devenir docile. La seule chose qui compte pour lui c'est survivre en espérant que quelqu'un vienne le délivrer de cette enfer, de cette folie...

Premier roman de Sandrine Collette qui est une totale réussite. Une auteure à suivre assurément.

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06/05/2013 11:32 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9438
Localisation : Normandie
Pour son premier roman, l’auteur frappe fort et juste. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette histoire pourrait ou peut très bien avoir existé, ce qui donne encore plus froid dans le dos. Avec très peu de mots, la scène acquiert un caractère visuel surprenant au point que le lecteur a l’impression d’être dans la même pièce que le personnage principal.

La sensation d’oppression est clairement ressentie, j’ai même éprouvé un peu de claustrophobie en lisant certains passages alors que je ne le suis pas du tout.
L’imagination prend ensuite le relais et on imagine très bien le calvaire que Théo a enduré.

Voici donc un premier roman fort et marquant qui donne très envie de lire les prochains dès leur parution.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17/09/2013 07:13 
Hors-ligne
Bibliothéquaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 1991
Localisation : Belgique- BW
Moi qui adore les huis clos, j'ai été gâtée!
Ce roman fait froid dans le dos. C'est dur d'en parler sans rien révéler mais ce que je peux dire, c'est qu'on sombre peu à peu avec ce livre, entraînés par le désespoir du héros.
Vivement le prochain roman de S. Collette!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27/09/2013 12:32 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13555
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Le roman de Sandrine Colette est le finaliste de la sélection été du prix Polar SNCF !!

Il va vraiment falloir que je le découvre


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27/09/2013 13:06 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 9438
Localisation : Normandie
Oui Delphine c'est un excellent premier roman.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/09/2013 06:45 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Quelle claque je me suis prise avec ce livre..un livre vraiment puissant...

Un huis-clos implaccable qu'on a un mal fou à lâcher du début à la fin...

C'est complètement inhumain, à la limite de l'irréel, on se met à la place de cet homme et ça donne des frissons dans le dos... Cet homme qui à la base n'a rien d'un enfant de choeur nous touche profondément de par sa condtion et par tout ce qu'il endure au fil du temps...

Le roman est assez court et se lit très vite... En même temps il aurait été difficile de faire plus long sans tourner en rond mais là j'ai trouvé que c'était juste parfait.

Pour un premier roman, l'auteur fait très fort... Je vais attendre le second avec impatience...

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11/10/2013 08:15 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 14215
Delphine est demandé par ici de toute urgence !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB