Nous sommes actuellement le 30/05/2024 08:03

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 14/04/2008 17:26 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
Alec Covin - Deux et demi ou le roman du Diable

Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre
Citer :
Romancière irlandaise en panne d’inspiration, Grace Austin s’installe à la Villa Marguerite, somptueuse demeure perdue au cœur de la forêt de Fontainebleau… Venue avec sa jeune et délicieuse compagne, Kate, elle espère que ce séjour d’un an, seule avec celle qu’elle aime, l’aidera à surmonter son angoisse de la page blanche. Peu à peu, une inspiration inéluctable, frénétique l’entraîne toujours plus loin dans la composition d’un roman violent et barbare où orgies, sexe et sacrifices humains font le quotidien des personnages. Jour après jour, tout bascule : absorbée par son travail, Grace délaisse Kate qui, abandonnée, se met à errer dans la maison, de plus en plus obsédée par une présence inquiétante qu’elle soupçonne d’hanter les lieux. Bientôt, l’univers créé par la romancière, sans cesse plus cruel et plus horrible, semble s’emparer de la villa Marguerite. Une force maléfique et perverse est à l’œuvre.

Je vous en reparle dans peu de temps... :wink:

Les livres d'Alec Covin sur Plume Libre

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/04/2008 16:49 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Je suis entrain de le lire et franchement il me plait beaucoup !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 14:08 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07/05/2007 17:58
Message(s) : 5734
Localisation : Worldcity (14) près de Caen
C'est pas compliqué, jetez vous dessus. C'est mon premier livre d'Alec Covin, et ce ne sera pas le dernier c'est certain... :cool:

Qui est cet étrange couple de mécènes qui prête sa Villa à des artistes en mal d'inspiration ? Que va-t-il arriver à Grace et Kate ? Quel est le lien entre le roman de Grace et cette somptueuse Villa ? Voici autant de questions, et même beaucoup plus encore, que l'on se pose au fil de la lecture de ce huis clos effrayant et terriblement angoissant. Le genre de livre que l'on a du mal à refermer, qui vous poursuit toute la journée, et même la nuit, tellement on a envie de connaître la suite de cette sombre histoire et de se replonger dans cette ambiance oppressante. Un thriller fantastique d'une incroyable efficacité avec une montée en puissance qui va crescendo tout au long du roman et ce jusqu'à la dernière ligne. Avec en plus une idée intéressante que ces deux romans en un, car on est pris bien évidemment dans l'histoire de Grace et Kate, mais aussi dans le roman que Grace est en train d'écrire et que l'on découvre au fur et à mesure, ce qui nous permet de voir l'élaboration d'un roman au jour le jour. Un très bon roman d'angoisse qui m'a rappelé l'univers de Stephen King et qui m'a donné envie de découvrir les autres romans d'Alec Covin.

_________________
Je ne sais jamais si je vais aller jusqu'au bout d'un livre, mais j'y plonge à chaque fois sans a priori, seulement guidé par la nécessité de rêver.
JL Bizien
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 14:12 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13582
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
:cool: J'avais déjà beaucoup aimé les deux livres précédent, il ne me reste plus qu'à suivre les conseils de Patounet et me jeter sur ce livre :grin:

Au fait en passant ce que notre petit Pat oublie de dire c'est qu'avec ce livre il écrit sa 1er chronique sur Plume Libre, une raison supplémentaire pour lire Deux et demi ou le roman du Diable :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 14:29 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Nous attendions tous avec impatience la suite et fin de la trilogie des Loups de Fenryder. Un an est passé sans qu'Alec Covin ne nous livre notre dose annuelle. Mais il est de retour enfin… Mais pas avec le livre que nous pensions.

Deux et demi, ou le roman du Diable est un tournant dans la carrière de ce jeune écrivain. Et ce pour plusieurs raisons. Mais déjà voyons un peu ce que nous raconte ce roman. Il est question de deux femmes qui ont fait le choix de s'isoler totalement pour que l'une d'elles recouvre l'imagination et la passion de son métier d'écrivain. Amantes, elles vont en profiter pour profiter pleinement de cette maison de rêve en pleine forêt de Fontainebleau. Imaginez la scène. Une maison à l'écart de tous, et de toute autre habitation. Une bâtisse récente faite de pierre et de baies vitrées avec une piscine dans laquelle on peut se baigner sans craindre les regards de curieux. Grace, l'auteure, et Kate, son amante, vont vivre heureuse. Et la fièvre de création va s'éprendre de Grace. Tout pourraient aller parfaitement pour ces deux jeunes femmes amoureuses. Un décor digne de l'Eden, et Grace retrouve son plaisir à écrire. Seulement voilà. Elles ne sont pas deux dans cette maison. Un personnage s'invite sans prévenir. Et il emmène avec lui ses amis. Ce ne sont pas forcément des visites agréables.

En effet, dans ce roman construit en huis-clos, trois personnages se disputent l'avant de la scène. Dans un premier temps, il y a Grace: un auteur qui a perdu sa verve depuis qu'elle est avec sa jeune maîtresse. Elle est heureuse et ne trouve plus cette douleur en elle dans laquelle elle puisait pour écrire ses polars. Et là, elle retrouve l'inspiration. Une inspiration qui n'est pas naturelle reste une inspiration. Et Grace sent bien que le roman prend possession d'elle et non plus l'inverse. Mais n'est-ce pas ce que recherche tout auteur?
Et puis, vous avez Kate, cette jeune maîtresse aimante. Elle veut ce que Grace veut. Elle ne veut que son bonheur. Seulement, les choses changent un peu lorsqu'elle voit ce qu'elle aime éperdument se perdre dans sa nouvelle œuvre. Elle se sent délaissée. Elle se sent malheureuse. Alors elle se tourne vers ce mystérieux troisième personnage.
Ce personnage est personnifié à travers le roman par divers artifices, et différents prismes. Mais il s'agit de la maison. La maison est vive, et elle est plus qu'un décor. Et là réside une grande force de l'écriture d'Alec. La bâtisse est plus qu'un décor pour devenir un personnage à part entière. Il détourne un basique de la littérature fantastique, la maison hantée pour en tirer l'exacte contraire. Alors qu'elle devrait être austère, terrifiante et fermée, la maison ici est ouverte sur le monde par les grandes baies vitrées, très accueillante et semble bienveillante. Mais ce n'est pour mieux réussir à arriver à ses fins.

Ce roman est un roman d'amour à plusieurs étages. Déjà entre les personnages, Grace et Kate, mais aussi entre les Fisto et leur ami Natas. Dans un second temps, c'est un roman entre l'auteur et la littérature fantastique et les mots. On découvre ainsi après une lecture attentive une manne de références plus ou moins cachées au diabolique. Je peux vous citer Natas (=Satan), les Fisto (= Mephistofelès ou encore Faust) ou encore Batholomé (= un ange déchu compagnon de Satan). Et je ne vous ai pas tout dit. Il y a aussi ce détournement de la maison hantée pour en garder la principale force: l'isolement et des personnages forts. Et enfin, c'est une histoire d'amour entre un auteur et son métier. En effet, ce roman est une magnifique rétrospection d'Alec sur sa condition d'écrivain. Apprenti écrivain, vous y apprendrez des choses.
Enfin, je finirai en disant que ce roman a été dévoré en deux jours. Et ce ne fut pas plus rapide parce que je travaillais. Ce livre est pour moi un bijou qui mérite le détour. Je pourrai vous en parler encore durant des heures. Mais bon…. :wink:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 14:57 
Hors-ligne
Bibliothéquaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/10/2006 17:23
Message(s) : 1958
:x Et encore un que je vais vouloir lire. On s'en sort jamais avec tous ces livres. :grin:

_________________
Après la pluie le beau temps!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18/04/2008 15:03 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
J'ai déjà aimé Les Loups de Fenryder du même auteur et Etats Primitifs et franchement j'ai adoré Deux et Demi. Il y a du suspense et de l'hémoglobine, c'est très bien écrit. Dès les premières pages je voulais en savoir plus. J'ai eu de la peine à lâcher le livre pour me reposer à mon tour...

Si vous avez aimé Les Loups de Fenryder, jetez vous sur ce livre... si vous ne l'avez pas lu, alors c'est le moment de le découvrir en lisant Deux et Demi ou le Roman du Diable !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/06/2008 11:06 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27/06/2006 16:29
Message(s) : 5420
Localisation : Rédalie du Sud
Je suis un peu plus partagée sur ce roman. Bien sur je l'ai lu avec plaisir et relativement vite (1 matinée), les pages coulent toutes seules, c'est bien écrit et tout. Seulement c'est quand même carrément prévisible, et le thème est loin d'être nouveau. Dans le genre, c'est un bel hommage à Shining de Stephen King, mais voilà, ça n'en a pas la saveur au fond. Mais bon si vous n'avez pas envie de vous fader les 500 et quelques pages de Shining, Deux et demi compensera largement .
Lecture agréable, certes, mais pas franchement transcendante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB