Nous sommes actuellement le 17/06/2018 20:52

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 21/02/2018 00:00 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 313
Image

Citer :
À Bovenmeer, l'année 1988 n'a donné naissance qu'à trois enfants: Eva, la narratrice, Pim et Laurens. Les trois vont devenir complices au point de se nommer eux-mêmes les trois mousquetaires. Inséparables aussi bien en classe que à l'extérieur, cela leur permet d'oublier leur milieu respectif, la ferme pour Pim, la boucherie familiale pour Laurens et la cellule familiale pour Eva, dont la jeune sœur s'enferme peu à peu dans d'étranges manies.
Tout cela semble réuni pour lire un roman "à la vie, à la mort" genre "nous trois unis contre le reste du monde"? Alors si vous croyez cela, surtout ne lisez pas ce roman!

...ne lisez pas ce roman si vous n'avez pas le cœur bien accroché. C'est un conseil que je vous donne parce que ce livre vous le garderez en mémoire pour toute votre vie et pas pour de bonnes raisons ! C'est un livre choc à placer au même niveau que Le Vide de Senecal ou Une fille comme les autres de Ketchum. Seulement, classé en catégorie roman il me rappelle également : Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver. Au niveau écriture, c'est du même acabit. Un exemple : "D'abord, il faut trouver le sujet de la principale, a répondu Élisa en articulant comme une institutrice. Par exemple dans la phrase: Élisa explique la règle à Eva, qui l'écoute. Qui fait l'action ? Elisa. C'est elle qui explique (...) Eva est donc le complément d'objet de la subordonnée. j'ai déduit de ces explications qu'elle en savait encore moins que moi. Le lendemain je l'ai laissé rater son interro. Parce qu'en fin de compte elle avait raison. Tant qu'on serait dans la même phrase je resterai sa subordonnée."
Je n'ai pas choisi cet extrait par hasard. Il amorce en effet le drame qui va survenir cet été là. Car au début ce n'était qu'un jeu. Pim et Laurens rêvaient de découvrir ce qui se cachait sous la culotte des filles. Après les avoir notés, il fallait trouver un levier. Celui ci serait une énigme qu Eva trouverait et enoncerait en étant la caution féminine de ce jeu. Quelle fille se mefierait en voyant une autre de leur collègue du même sexe? Ainsi complice, Eva va voir défiler un certain nombre de filles obligées de se déshabiller suite aux mauvaises réponses (même si cela ne fonctionne pas à chaque fois pour diverses raisons), le but ultime de Pim et Laurens étant d'arriver à Élisa, la seule créditée d'un 9.5. Sauf qu'ils ne savent pas que Eva a donné la solution de l'énigme à celle-ci. À partir de ce fait somme tout anodin va se dérouler un drame effroyable ( et je pèse mes mots !!)
L'auteur, intelligemment, nous fait voyager un coup dans le passé, un coup au présent, celui-ci nous faisant assister à l'anniversaire de la mort du frère aîné de Pim auquel assiste toutes les personnes du village rencontrés dans les souvenirs de Eva. Eva, jamais vous n'oublierez ce petit bout de fille, qui a un tel besoin d'être aimé, là où ses parents alcooliques (incroyable chapitre à ce propos nommé "Quizz des associations") et son frère aîné Jolan passionné d'insectes ne lui accorde aucune attention, obligée de se tourner vers cette cadette Tessie prénommée ainsi pour rendre hommage à la sœur jumelle de Jolan décédée quasiment à la naissance. Cela vous pose le niveau des parents. Alors que faire d'autre si ce n'est se rapprocher des deux seuls amis qu'elle connait depuis toute sa jeunesse, même si Pim commence à tourner sournois et à de drôles d'idées en tête. Reste pourtant Élisa mais très vite celle-ci va laisser tomber Eva pour se rapprocher des autres filles de l'école, le fameux effet "phénomènes de groupes". Ces dernières n'ayant que le sexe en tête, Eva va elle aussi passer son temps à se comparer, dénigrant même "la moule" d'Elisa aperçue dans les vestiaires. Cette partie de son sexe qu'elle utilisera comme une litanie pour se prouver qu'elle a au moins quelque chose de plus jolie que son ex copine... jusqu'au drame final ne pouvant plus ne l'utiliser qu'au passé.
Difficile de trop en dire si ce n'est que ce roman, totalement impossible à adapter au cinéma (et pour cause!), mérite d'être découvert et est sans conteste mon premier choc littéraire de l'année.
Attention cependant, âmes sensibles s'abstenir !
...et méditez cette phrase sortit du livre, tellement prémonitoire : " Il faut d'abord que les choses arrivent pour pouvoir les regretter". À noter que la couverture originale belge est bien plus parlante que celle choc des éditions Actes Sud qui ne reflète pas réellement le bouquin.

6/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21/02/2018 06:14 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13089
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Ha oui quand même la couv de celui-ci est assez "choquante" ... :schock:

En tout les cas ton avis donne furieusement envie de le découvrir!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21/02/2018 07:01 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 313
J'avoue que le pitch de départ montrant l'envie de deux gamins de découvrir via un jeu d'énigme l'anatomie féminine de pré adolescentes m'avait autant intrigué qu amusé. Pour tout dire cela me rappelait de vieux souvenirs de primaires où l'on s'amusait de gages divers... très vite cependant, le ton désespère et cafardeux du roman m'a refroidi. C'est clair, on était pas dans un roman erotico social genre Le Cahier volé de Régine Desforges , mais il fallait plutôt se tourner vers Agotha Kristof, dans le genre nihilisme. Cependant l'ampleur de ce roman (plus de 400 pages) le place d'emblée au dessus des œuvres précitées et la sexualité omniprésente dans le corps du bouquin y est vécu plutôt salement (alors que chez Desforges elle est plutôt excitante, dans le genre braver l interdit) et là où l'on pourrait penser que les scènes action-verite vont être amusantes à lire, Spit nous les décrit froidement à la manière du réalisateur autrichien Ulrich Seidl (pour ceux qui connaissent) et cela nous met vraiment mal à l'aise. C'est vraiment un livre que l'on ne peut conseiller à tout le monde, surtout en raison de sa partie finale, traumatisante au possible. En tous les cas, impossible à oublier une fois lu!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22/05/2018 07:01 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2439
Localisation : près de lille
Je partage complètement l'avis de Grip qui a tout dit.
Débâcle est un roman très noir, le style crû renforçant le réalisme de cette tranche de vie des 3 adolescents coincés à la fois dans ce village perdu et dans leur famille à problèmes. Dès le départ on sent que ça va basculer. C'est une lente montée en pression jusqu'à cette scène (qui arrive tard dans le roman) terrible, choquante et qui scelle la vie d'Eva, Laurens et Pim.
Une plume à découvrir et à suivre c'est certain, mais un livre à ne pas mettre entre toutes les mains...

PS: je n'aime pas la couverture non pas parce que je la trouve choquante, mais simplement parce qu'elle ne colle pas au contenu du livre. On est très loin du côté "snob" de la petite fille de la photo...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24/05/2018 09:03 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 313
Aaaahh! Enfin un retour sur ce bouquin ESSENTIEL pour comprendre certaines derives arrivant à l'adolescence. J'espère que ton avis en entraînera d'autres Sofihm !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB