Nous sommes actuellement le 20/10/2019 04:51

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 01/09/2006 13:15 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Ca vient de sortir en poche... je n'ai lu que d'excellentes critiques pour ce livre...

Image

Il s'appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille - Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans -, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n'a pas vraiment d'histoire. Jusqu'à ce que Jasmine, par un bel après-midi d'automne, soit violée et assassinée. Dès lors, l'univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l'esprit enténébré de Bruno : il va s'emparer du monstre et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille. Le jour de la comparution du meurtrier, Hamel, qui a minutieusement préparé son coup, kidnappe le monstre, puis transmet aux autorités policières un message laconique : celui qui a violé et tué sa petite tille va souffrir pendant sept jours, après quoi il sera exécuté. Ensuite seulement, lui-même se rendra. Les Sept Jours du talion : un suspense d'une rare intensité dont personne - et surtout pas le lecteur ! - ne sort indemne.


On s'est tous dit un jour, si quelqu'un touche à ma fille je le......... Bruno Hamel l'a fait...

Je vous tiens au courant une fois lu !!! mais il n'y a que de bonnes critiques !!!

Pourtant, attention, certaines scènes sont hard... donc âmes sensibles s'abstenir !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01/09/2006 16:11 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
J'attends ton avis Inka. Prace que là, il s'aventure sur un terrain glissant.
En effet, c'est facile de tomber dans la violence excessive et gratuite avec ce genre d'histoire! :???:

J'attends donc impatiemment ton avis! :D

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/09/2006 14:53 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Voilà, je l'ai presque fini... C'est vrai qu'il y a des scènes violentes, mais on se met à la place du bourreau, sa petite fille a été violée et assassinée. Lorsque Bruno regarde la télé, il découvre le visage de l'assassin qui sourit avec arrogance... et il ne le supportera pas. Bruno l'enlève... et pour la police il s'agira d'un compte à rebours, il faut empêcher Bruno de commettre son crime... de plus, le public se déchainera, il y en a qui sont pour ce que Bruno fait, et il y en a qui seront contre...

Bon, c'est clair, c'est violent... mais il y a beaucoup de descriptions de la psychologie de Bruno, et on le comprend...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04/09/2006 05:16 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/06/2006 10:22
Message(s) : 3243
Localisation : Là où mènent les mots
Effectivement cela à l'air ambigu à souhait et casse gueule. Bref c'est tentant


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11/12/2007 20:56 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Je viens de le finir et je l'ai trouvé très bien. Je m'attendais à plus de scènes insoutenables, finalement c'est vraiment la psychologie des personnages, de Bruno, de Sylvie, et même de Mercure, le flic chargé de l'enquête, qui est mise en avant.
Avec la question que personne ne devrait avoir à se poser : comment réagir lorsque la vie d'un être cher, à fortiori d'un enfant, vous est arrachée par un de vos "semblables" ? Peut-on vraiment faire confiance à la justice si cette justice conduit à la liberté du "monstre" au bout de 15 ans ?

Difficile de ne pas comprendre, à défaut de cautionner la démarche de Bruno en fin de compte...

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/12/2007 07:23 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13655
Un livre qui ne laisse pas indifférent ! On se retrouve partagés entre pleins de sentiments contradictoires : horreur, approbation, désaccord...
Difficile de se mettre à la place de Bruno !
Certaines scènes de violence assez dures, mais elles ne sont pas trop nombreuses, Patrick Senecal n'est pas tombé dans la facilité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/01/2008 10:22 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Je le commence!!! :grin:

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/01/2008 12:58 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27/06/2006 16:29
Message(s) : 5420
Localisation : Rédalie du Sud
Comme le dit Lynch', sujet clairement casse-gueule, mais Patrick Sénécal s'en sort admirablement bien, vu qu'à aucun moment il ne "prend partie" pour ou contre son personnage. Par contre, il dépeint avec talent le traumatisme de Bruno qui "déraille" comme le dit dans le livre l'inspecteur Mercure. Certaines scènes sont d'une violence inouie, et bien sur, le roman amène à se poser la sempiternelle question : et moi, je ferais quoi ?
D'ailleurs, Patrick Senécal montre un tableau bien complet de la situation, avec par exemple la caissière qui sait, mais qui le soutient en ne le dénoncant pas, les manifestations pour ou contre son action etc.
Vraiment glacant, mais une lecture super interessante .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/01/2008 16:51 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
J'en suis au milieu...je ne lis pas très vite en ce moment mais je voulais juste partager ça avec ceux qui l'ont lu:

Spoiler: Afficher
Trop fort l'idée de la colostomie! Mr Sénécal: chapeau!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/01/2008 18:08 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13655
Spoiler: Afficher
Ah oui c'est une idée vraiment tordue qu'il a eu le monsieur, ça fait froid dans le dos et c'est beurk !!!!!!!!!!!!!!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14/01/2008 18:13 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Pour moi c'est de la vengeance à l'état pur là. Je ne sais pas ce qu'il lui réserve pour les derniers jours, mais là j'ai l'impression d'être au summum!

Spoiler: Afficher
T'es une merde qu'a souillée ma fille, croupi dedans maintenant!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/01/2008 17:28 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Fini ce début d'après-midi... j'ai vraiment bien aimé. La folie qui s'installe petit à petit, l'alcool, et surtout l'incompréhension de Bruno devant son manque de plaisir, de satisfaction dans la torture. Il écrit très bien ce Monsieur, j'ai commandé dans la foulée 5120(?) rue des Ormes.
Le personnage de Mercure est lui aussi attachant, torturé, à fleur de peau.
Bref, merci Inka pour cette découverte!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/01/2008 05:22 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Ce fut un plaisir Dup', tu verras 5150 Rue des Ormes est tout aussi bon !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/01/2008 12:10 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Des passages très durs. Une violence des mots et des image. Et pourtant rien n'est gratuit dans l'écriture de Patrick Sénécal. On est mené par le bout du nez jusqu'aux dernières pages, lignes... mots.
On est sous le choc dès le début, et on arrête pas d'être immergé dans la mentalité du personnage. On l'excuse pas, mais on comprend.
Une très très très bonne lecture

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/01/2008 15:14 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
Inka est très très convaincante et je viens de l'acheter! 8)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB