Nous sommes actuellement le 06/12/2019 13:00

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 03/12/2007 08:10 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image

New York. Gloria, une fillette, naïvement confiée par les siens à un visiteur occasionnel, disparaît. Une lettre, un peu plus tard, leur détaillera sa fin abominable.
Au même moment, on découvre un jeune prostitué égorgé, amputé de ses doigts et de ses parties génitales. Cependant que le jeune Albert, déficient mental léger, fait une étrange rencontre au cours d'une promenade, et disparaît à son tour... Au croisement de ces faits divers : Nichols, archiviste, père de famille, prototype du citoyen ordinaire. Nichols, qui va entamer avec Stan Levine, le flic lancé à sa poursuite, un duel que l'auteur de La Mémoire du bourreau mène implacablement jusqu'au bout de l'horreur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/12/2007 08:11 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
beaucoup d'entre vous l'on lu. Je le commence et franchement j'adore un climat d'angoisse vous enveloppe dés les 1ere pages.

Quand on sais que l'histoire est basée sur des faits réels ça fait encore plus froid dans le dos !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/12/2007 08:23 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 27/06/2006 06:24
Message(s) : 2723
Localisation : Lorient
Un roman noir et très dur. Mais un livre splendide par la force du propos et de la situation.
Maud Tabachnik traite ici de la pédophilie, et laisse tout espoir à la porte. Une vision glauque et poisseuse qui peut mettre mal à l'aise les plus forts d'entre nous. Et pourtant, on ressent ce mal être et on ne peut que féliciter Maud Tabachnik de ce talent d'écrivain qui fait que le dégout n'ets jamais de la partie.

Spoiler: Afficher
Elle laisse l'espoir tellement de côté que l'enfant enlevé dès le début du roman est retrouvé mort à la fin du livre. Les policiers arrivcent trop tard.
Tu confirmes Dup'?


Et donc, j'ai tout simplement adoré!!! La pédophilie est traité en arrière-plan, et l'intrigue centrale est très prenante. Pour les âmes sensibles, je leur déconseille ce livre car il y a des passages qui sont explicites... mais qui passent sans problèmes dans l'atmosphère de l'histoire!!!

_________________
L'enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu'il n'est fait que de lambeaux de paradis
Alec Covin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/12/2007 09:15 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Je pense que c'est un livre que je vais relire bientôt...je l'avais beaucoup aimé.
Pour Fabien:
Spoiler: Afficher
Tout-à-fait Fabien. C'est un livre qui m'a beaucoup marqué à cause de cette fin...Maud Tabachnick n'hésite pas à sacrifier ses personnages et c'est très dur, mais tellement bien écrit.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04/12/2007 10:09 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
Il est sur ma liste du Père Noyel !!!!!!
je ne connaissais pas Mme Tabachnik, je l'ai découverte grace au CVH, j'ai adoré son "tous ne sont pas des monstres" que j'ai trouvé très angoissant.... :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/12/2007 07:22 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Du suspens pour commencer, puis s’ajoute l’angoisse de l’inconnu qu’est-il donc arrivé à cette petite fille, la crainte de que qui va se passer si le jeune Albert suit cet homme. On a souvent envie de rentrer dans le livre, leur dire n’y allait pas … de pouvoir trucider ce malade, oui c’est ça on a des envies de meurtres !! Petit à petit l’horreur succède à l’angoisse et on plonge dans la folie de ce monstre. Magistralement bien écrit, Maud Tabachnik va à l’essentiel, nous fait partager les pensées et les sentiments de cet être abject on en ressent presque du dégoût.
Pour vous donner une idée du monstre qui sévit quand ce livre sachez que l’auteure c’est librement inspiré de la vie d’Albert Fish ce cannibale américain qui était aussi fétichiste, sadique, masochiste et j’en passe.
Vous voilà prévenus un très bon livre mais à ne pas mettre dans toutes les mains.

Stéphane Bourgoin revient sur l'histoire de ce monstre dans son livre Serial killers


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10/12/2007 08:43 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/06/2007 18:38
Message(s) : 1708
Localisation : Caen
Allez hop je suis convaincue, sur ma liste d'achats !!! :grin:

_________________
"Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur" Julien Green


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/01/2008 18:58 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/06/2007 18:38
Message(s) : 1708
Localisation : Caen
J'y viens, j'y viens....Bande de pressés que vous êtes ! :lol:

Il me faut le temps de reprendre mes esprits car waou quel livre choc ! J'en frissonne encore...Surtout quand on apprend que c'est tiré d'une histoire vraie ! J'ai d'ailleurs été voir dans les références que donne Mme Tabachnick (on se comprend Raven ? :wink: ) Bref j'ai adoré, aucun temps mort, une écriture nerveuse, j'aime bien l'idée des deux points de vue, beaucoup de stress sur la fin et LA FIN...
Courez y mais attendez vous au pire ! :evil:

_________________
"Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur" Julien Green


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/01/2008 19:06 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Cette fin reste pour moi un grand choc!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16/01/2008 19:47 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/06/2007 18:38
Message(s) : 1708
Localisation : Caen
Tout à fait d'accord Dup ! Je l'ai fini avant d'aller au boulot, j'avais encore les poils touts hérissés ! :lol:

_________________
"Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur" Julien Green


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/08/2008 17:47 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30/11/2007 18:23
Message(s) : 2158
Localisation : Giberville
Dupetitbois a écrit :
Cette fin reste pour moi un grand choc!


Je confirme mais ça fait aussi la force du livre !!!

Avoir entendu Stéphane Bourgouin parler de "ses" serial-killers, ça fait froid dans le dos et là imaginer certaines scènes... quelle horreur...
Spoiler: Afficher
quelques leçons d'anatomie pour comprendre... là où il plante ses aiguilles
le thème du cannibalisme toujours aussi difficile.

Bon ben j'avais perdu l'envie et celui-là n'a tenu que 2 jours... comme quoi un bon sujet, bien developpé, ça vous remet le pied à l'étrier

_________________
«Il y a comme ça des jours où on se demande si Dieu ne boit pas.»
Pierre Desproges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/02/2009 08:55 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05/04/2007 19:16
Message(s) : 6445
Localisation : 42
lu cette semaine.

Vraiment très glauque et très angoissant. :schock: Et je dois avouer que j'ai eu du mal à lire certains passages. :bleh: Et la fin est vraiment à l'opposé de ce qu'on peut lire d'habitude.

Sinon j'aime toujours autant la plume de Maud Tabachnik. Elle sait vraiment captiver le lecteur. :grin:

_________________
"Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse."
(Proverbe chinois)

http://lepetitmondedauryn.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01/07/2010 06:26 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13403
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
On retrouve Stan Levine dans Ne vous retournez pas paru en février 2010

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB