Nous sommes actuellement le 08/12/2019 05:39

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 15/06/2008 08:02 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13692
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Par une nuit d'hiver, sur une petite route du Nebraska, Mark Schluter est victime d'un grave accident de voiture. Sa soeur aînée, Karin, revient dans sa ville natale pour être à son chevet. Mais lorsque Mark sort du coma, il semble ne plus la reconnaître. Karin fait alors appel à Gerald Weber, un célèbre neurologue, spécialiste des troubles singuliers du cerveau.
Alors que Weber étudie son cas, Mark essaye de reconstituer peu à peu ce qui s'est passé la fameuse nuit de son inexplicable accident et d'identifier le témoin anonyme qui lui a sauvé la vie avant de disparaître en laissant une étrange note.
Ce qu'il va découvrir changera à jamais sa vie, celle de sa soeur et celle de Weber.
Après le succès du Temps ou nous chantions, élu meilleur livre étranger 2006 par Lire, Richard Powers réussit le tour de force de nous donner avec La Chambre aux échos, National Book Award 2007, un roman qui aborde la question de l'identité et de la condition humaine, sans jamais se départir d'un remarquable sens du récit et de l'intrigue.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/06/2008 08:19 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13692
Lors de la dernière émission de "Vol de nuit", un chroniqueur m'a furieusement donné envie d'acheter ce livre. Après quelques recherches sur le net où les critiques des lecteurs sont assez unanimes concernant cet auteur, j'ai donc sauté le pas, surtout que je trouvais le sujet très prometteur.
A noter qu'il s'agit du 3ème roman de Richard Powers traduit en français et qu'il compte une dizaine de romans déjà parus aux Etats-Unis.

Le livre commence donc juste après l'accident de Mark, jeune homme célibataire qui voue une passion aux voitures et à ses copains. A ses côtés, sa soeur, Karin, qui va entièrement se dévouer à son frère qui ne la reconnait plus, il est en fait atteint du syndrome de Capgras, il pense que Karin est un sosie de sa soeur mais que ce n'est point elle...
Troisième personnage clé du livre, le Docteur Gerald Weber.

Le livre alterne des passages vus par ces 3 personnages. Autant les passages concernant Karin et Mark sont fluides, autant les passages de Weber sont par moment lourds de descriptions de troubles du cerveau, normal me direz-vous, il s'agit d'un neurologue, mais certaines descriptions sont un peu trop techniques et n'apportent pas grand chose au récit.
L'intrigue est pourtant convaincante et on a vraiment envie de connaître le fin de mot de l'histoire et savoir enfin ce qui s'est réellement passé le soir de l'accident de Mark ce que l'on finit par deviner une soixantaine de pages avant la fin.

Au final un livre intéressant avec une intrigue sympa, des personnages fouillés, mais avec certaines longueurs qui m'ont un peu prises la tête.

A noter également que sous ses airs de petit livre (470 pages), la typographie fait qu'il s'agit en fait d'un beau pavé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/02/2011 13:59 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
Je vais commencer fort : ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable : purée, ce que certains passages m’ont paru longs : j’avoue, j’ai survolé certains passages de narration du Docteur Weber car, même si c’est très précis et documenté (trop pour la néophyte en neurosciences que je suis), cela n’apportait pas grand-chose à l’intrigue principale : shame on me : je ne saute jamais de pages dans un livre mais là : trop, c’est trop :marteau: :marteau:

Les personnages sont bien campés : on suit l’évolution de Mark et surtout de sa sœur face au syndrome de Capgras dont souffre son frère

J’ai trouvé certains personnages « secondaires » un peu trop caricatural, en revanche, comme Daniel, l’écologiste

Ce livre m’a semblé un peu trop « fourre-tout » : les oiseaux, l’écologie, les neurosciences, la guerre en Irak, le terrorisme, les « crises existentielles » des personnages : ça fait beaucoup pour un même livre et là encore, ça ne sert pas forcément toujours l’intrigue principale

Cependant, l’intrigue principale est assez originale et il faut vraiment arriver vers la fin de ce (gros !) bouquin pour commencer à en démêler l’écheveau.

J’ai finalement l’impression que ce livre aurait gagner à être un peu plus bref ; je pense aussi que je suis passée à côté de pas mal de trucs (par manque d’intérêt ??) ; peut-être que je ne l'ai tout simplement pas lu « au bon moment » pour moi… :oops:

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB