Nous sommes actuellement le 18/09/2018 18:18

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 15/06/2008 12:36 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13146
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Image :arrow:Lire la chronique sur Plume libre

C'est une histoire d'amour étrange et belle. Une histoire d'amour entre la vie et la mort. Le 8 mai 2001, jour de ses 20 ans, Jeremy se suicide. Victoria, la femme qu'il aime l'a rejeté. Mais le 8 mai 2002, il se réveille... près de Victoria, folle d'amour pour lui.
Est-il vraiment mort ? Est-ce le paradis ? L'enfer ? Ou seulement la réalité ? Pourquoi alors ne se souvient-il pas de l'année écoulée ? Puis, d'autres jours, d'autres réveils et Jeremy devient le spectateur d'une vie qui lui échappe. Une vie étrange, dans laquelle sa personnalité est différente, inquiétante…
.Le site de Thierry Cohen


Un livre acheté comme ça, sur une impulsion et un achat que je ne regrette pas.
Une histoire simple mais touchante, bouleversante même.
Une idée de départ qui est originale, des réveils qu’on pourrait trouver trop nombreux, un style d’une simplicité désarmante.
Mais on ne dirait pas un Musso ou un Lévy ? Peut-être oui dans le mélange du romantique et du fantastique mais Thierry Cohen amène une émotion et une densité que je n’ai pas retrouver chez Musso depuis un moment.
Un fin qui peut être attendue par certain mais qui, perso, m’a laissée bouche bée, je n’ai rien vu venir tellement j’ai été happée par l’histoire.
Et en plus il vient de sortir en poche.
J'en suis encore retournée par ce livre.


Dernière édition par Delphine le 24/11/2011 09:57, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/06/2008 12:44 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Ca m'a l'air bien sympa tout ça!

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/06/2008 12:45 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13146
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Franchement Dup n'hésite pas, je pense qu'il peut te plaire :grin:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15/06/2008 12:48 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Avec ce que tu viens de rajouter, ya pas photo...mieux que Musso ou Lévy, je fonce :smile:

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/06/2008 17:30 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13146
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
Petit Up pour le sujet, ce livre est depuis quelques semaines dans les 6 meilleurs ventes des livres de poche et c'est amplement mérité !!


Pour Dup qui ne va pas tarder à le lire et pour les autres aussi bien sur

[spoiler]Le passage que j'ai préféré et qui m'a le plus touchée est celui ou Jeremy se réveille dans un appartement ou il est seul avec ces deux fils qu'il ne connait pas ... Terriblement touchant [/spoiler]


Dernière édition par Delphine le 22/06/2008 18:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/06/2008 17:58 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Comme je suis impatiente....

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23/06/2008 07:09 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13190
Comment ne pas craquer ? :cry: :marteau:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/06/2008 16:25 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Bon, raclé dans le train à l'aller!

Un pur bonheur, ce livre. Terriblement émouvant. C'est pas possible, mais on se prend au jeu et on vibre pour ce pauvre Jeremy, que va t'il encore découvrir à son prochain réveil, cela va de mal en pis pour lui!
Et la fin, grandiose, j'ai adoré l'explication de son mal par le rabbin! Moi qui ne suis pas croyante, elle m'a retournée les tripes quand même.

Alors les plumes, plus aucune excuse pour ne pas craquer...en plus il est en poche!

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30/06/2008 18:24 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Et je peux même vous dire que...

[spoiler]J'ai versé une petitemoyennegrosse larme à la fin ![/spoiler]

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13/02/2010 14:12 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 06/02/2010 14:34
Message(s) : 43
Localisation : 64
Je viens tout juste de refermer ce livre. C'est une histoire que j'ai bien aimé. 2 personnages si opposé pour deux vies parralèles si complexes. Un type qu'on plaint, un autre qu'on a pas envie de connaitre plus. Des chapitres parfois long mais qui n'en font pas un mauvais livre, il suffit d'être patient.
Une fin touchante.
Un agréable moment de lecture...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08/07/2011 08:34 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/12/2009 19:51
Message(s) : 322
j'ai adoré ce livre, je vais faire une petite critique sous peu :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08/07/2011 18:13 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 15:17
Message(s) : 13146
Localisation : Ravenie du nord de l'est.
J'aime vraiment beaucoup les livres de Thierry Cohen, donc c'est tout naturellement que celui-ci est dans ma PAL et devrait bientôt passer dans les livres du haut !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/11/2011 09:01 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22/11/2009 08:08
Message(s) : 1120
Localisation : Somewhere over the Rainbow
J'ai découvert Thierry Cohen il ya quelques semaines grâce à Longtemps j'ai rêvé d'elle qui a été un vrai coup de coeur.
J'ai donc lu J'aurais préféré vivre pour voir si l'émotion serait toujours au rendez-vous

Je ne vais pas vous parler de l'histoire : mes copines plus haut l'ont très bien fait. Non, je voulais juste vous dire que, maintenant, je le sais, j'en suis sûre : j'aime les histoires que racontent Thierry Cohen et la façon dont il me parle ; ça me touche, tout simplement...

C'est une histoire plutôt sombre qui débute par un suicide, où l'on voit la dérive de Jérémy qui ne se reconnait plus, qui ne s'appartient plus. Et puis, des phrases très fortes vous arrivent en pleine poire. "Nous avançons pleins d'espoir vers ce que nous appelons l'avenir. Le mot est trompeur, il induit l'idée d'une course éternelle. [sic]Aujourd'hui, ma richesse, c'est ma dignité d'homme, de père, de mari, d'ami. C'est l'héritage que je lèguerai à ceux que j'aime, pour qu'ils évitent de courir après leur futur et travaillent à se construire un passé".
En résumé, comme disent les djeun's "ENJOY"

Et la fin de ce livre... Elle est magnifique, et oui, je m'y attendais, ou plutôt, je l'attendais, celle-là et pas une autre car c'est la seule qui puisse donner toute sa dimension au livre, je trouve.

Voilà, un livre court de 200 pages dévoré en une soirée. Il me reste à découvrir Je le ferai pour toi du même auteur.

_________________
Je me disais que, tant qu'il y aurait des livres, le bonheur m'était garanti - Simone de Beauvoir (Mémoires d'une jeune fille rangée)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/11/2011 09:23 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 18:45
Message(s) : 696
nanou a écrit :
Non, je voulais juste vous dire que, maintenant, je le sais, j'en suis sûre : j'aime les histoires que racontent Thierry Cohen et la façon dont il me parle ; ça me touche, tout simplement...


Je ne l'aurais pas mieux formulé !

Je suis moi aussi extrêment touchée par ses récits et sa manière d'écrire (surtout avec Longtemps j'ai rêvé d'elle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24/11/2011 09:55 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/12/2009 19:51
Message(s) : 322
Voici ma critique :

D'abord déconcertant, ce livre est troublant, et au final percutant.

C'est une très belle découverte que j'ai pu faire lors du festival du livre de Nice. L'auteur que je connaissais uniquement de nom m'a beaucoup surpris avec son écriture et la puissance du texte.

Le style du livre y est pour beaucoup et sa simplicité fait que le personnage principal qu'est Jeremy nous semble familier, comme si on le connaissait depuis longtemps. Immédiatement son avenir nous intéresse, nous intrigue.

A chaque chapitre, à chaque réveil, le lecteur se retrouve à la place de Jeremy et redoute ce qu'il va découvrir. Entre périodes de lucidité et amnésie celui-ci devient spectateur de sa vie, témoin de ce qui lui échappe et des moments qu'il ne retrouvera jamais.

Les autres personnages sont plus secondaires, estompés à côté de Jeremy qui est le personnage clef. Celui-ci choisit dee mettre fin à ses jours alors que la fille qu'il aime le rejette. Un an plus tard il est en vie mais il ne contrôle rien.

La place de Victoria, l'amour de sa vie, est omniprésente et en même temps l'auteur ne la détaille pas véritablement. C'est l'évolution de Jeremy aux côtés de cette femme qui fait la force de son personnage.

Tout n'est qu'instants furtifs et la vie avance alors que Jeremy reste le même et subit une vie qu'il ne connaît pas.

Cet écrit présente un aspect surnaturel mais en meme temps une réalité poignante et finalement plusieurs questions ressortent : quel est l'impact de nos choix et les conséquences qui en découlent pour son entourage?

Peut-on reprendre le contrôle de notre destin?

La fin, sans en dire trop, est pleine d'espoir.

En définitive cette lecture a été un coup de coeur ce qui me donne envie de découvrir les autres livres de cet auteur.

http://les-livres-d-opales.over-blog.co ... 12307.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB