Nous sommes actuellement le 14/12/2019 21:24

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 24/06/2008 16:50 
Hors-ligne
Schum'haddock
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 14:47
Message(s) : 951
Localisation : Rueil Malmaison
Image

Andalousie,1808.Les troupes napoléoniennes entrées en Espagne viennent de subir un cuisant revers à Bailen. Joseph Bonaparte n'est pas encore sur le trône et la résistance des Espagnols à l'armée française s'organise. Frédéric Gluntz et son ami Michel de Bourmont, tous deux officiers du 4ème régiment de hussards, rêvent de gloire. Fiers d'apporter progrès et idées nouvelles à un pays encore soumis à la Monarchie et à l'Eglise, ils ne comprennent pas qu'en face d'eux se dressent une armée décidée à défendre son indépendance jusqu'au dernier soldat et un peuple prêt à mourir pour sa terre.
Alors, dans le feu de la bataille tant désirée, l'ivresse du sang et de la mort aura vite raison des idéaux des deux jeunes gens, et, des honneurs tant attendus, ne restera qu'un atroce voyage au bout de la nuit

_________________
sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur - Beaumarchais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24/06/2008 17:16 
Hors-ligne
Schum'haddock
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/06/2007 14:47
Message(s) : 951
Localisation : Rueil Malmaison
Le Hussard est le premier roman d'Arturo Perez Reverte qu'il a écrit en 1983 en rentrant de reportage d'Etrythrée.

Michel de Bourmont, noble déchu et Frédéric Gluntz jeune bourgeois en quête de gloire se rencontrent dans le Régiment de Hussard dans lequel il vient d'être nouvellement affecté.

Michel, hableur et bretteur se lie immédiatement d'amitié avec Frédéric avec lequel il partage le plus clair de son temps libre. Ils deviennent inséparables.

Ensemble, le soir dans le bivouac, sous les cieux d'Andalousie ils rêvent de conquêtes et de victoires.

L'Armée napoléonienne fait route vers sa destinée et Michel, impatient de se battre, attend la première bataille de pied ferme. Il a hâte d'en découdre.

Finalement, le moment tant attendu arrive et il est englouti corps et âme dans cette tourmente effrénée qui décime tout sur son passage. Après la gloire, les lendemains qui déchantent...

En fait, dans ce roman il y a deux romans : avant la bataille et juste après celle ci. APR nous dépeint avec allégorie cet affrontement entre deux peuples qui se déchirent, sans vraiment se connaitre. Les uns se battent pour assoir leur suprématie, les autres pour défendre leur terre adorée.

Cette bataille est épique et ARP nous la dépeint avec un réalisme surprenant voire étonnant.

Cette bataille nous rappelle que la guerre est absurde, cruelle, inutile.Ce livre est un magnifique plaidoyer contre la guerre et son illusion fondatrice.

Magistral.

_________________
sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur - Beaumarchais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24/06/2008 18:00 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
Tu me tentes bien là, Monsieur M :marteau:

Cela me permettrai de faire un comparatif avec le passage des Adieux à l'Empire qui se déroule en Espagne...l'un écrit par un français, l'autre par un espagnol...sympa comme comparaison!

Par contre j'ai peur du style, j'avais déjà lu un AVP il y a longtemps, et n'avais pas du tout accroché, et je ne me souviens même plus du titre :oops: . Ce doit être mon aversion pour les cours d'histoires au bahut.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24/06/2008 20:44 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24/10/2006 12:33
Message(s) : 2877
Dupetitbois a écrit :
Tu me tentes bien là, Monsieur M :marteau:

Cela me permettrai de faire un comparatif avec le passage des Adieux à l'Empire qui se déroule en Espagne...l'un écrit par un français, l'autre par un espagnol...sympa comme comparaison!

Par contre j'ai peur du style, j'avais déjà lu un AVP il y a longtemps, et n'avais pas du tout accroché, et je ne me souviens même plus du titre :oops: . Ce doit être mon aversion pour les cours d'histoires au bahut.


et je dois dire que les quelques page de G2B que j'ai lu m'ont réconciliée avec le roman historique ! :wink:
Le fait qu'ici l'histoire soit vue par l'autre camp ça donne envie de comparer les 2 !
J'aime bien les révisions d'Histoire comme celles-là ! :mrgreen: (dommage que je ne prépare pas mon bac ! :mrgreen: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB