Nous sommes actuellement le 19/10/2019 19:22

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 20/08/2008 10:06 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/01/2007 15:08
Message(s) : 1632
Localisation : Au coeur des choses
Image

_________________
Nul n'y parvient qui n'a combattu dans les règles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/08/2008 10:15 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/01/2007 15:08
Message(s) : 1632
Localisation : Au coeur des choses
Résumé du début du livre :

La cinquantaine, Adrian Weynfeldt, expert en art et dernier descendant d'une richissime famille suisse, mène une existence d'une régularité irréprochable au sein de la grande société zurichoise.

Un soir, pourtant, il se laisse charmer par une jeune femme cleptomane qui s'invite à passer la nuit chez lui puis tente de se suicider. Le destin de Weynfeldt sera désormais irréversiblement lié à celui de la mystérieuse Lorena.

Pendant ce temps, un de ses amis fauchés le contacte afin de mettre aux enchères la fameuse 'Femme nue' devant une salamandre de Félix Vallotton (celle en couverture du livre).

Comment ces deux histoires vont-elles se rejoindre ??? :wink:

_________________
Nul n'y parvient qui n'a combattu dans les règles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/08/2008 10:29 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/01/2007 15:08
Message(s) : 1632
Localisation : Au coeur des choses
Il s'en passe de belles dans la bonne société suisse de Zurich et chez les collectionneurs de peintures !

Ancien Zurichois et ex-publicitaire, le suisse Martin Suter en sait quelque chose.

Après nous avoir épaté il y a dix ans avec son thriller médical Small World, il s'en prend au monde de l'art.

On retrouve dans ce livre le type de personnages délicieusement névrosés qu'il affectionne, son sens de l'intrigue à tiroirs et surtout son humour pince sans-rire, presque plus english que suisse !

L'écriture est fluide, faussement nonchalante avec une ironie très aristocratique.

Grand peintre d'atmosphères, Suter nous entraine dans cette société si fermée et particulière de Zurich aux côtés d'un dandy solitaire et esthète, égaré dans un monde qu'il trouve trop vulgaire. Insidieusement , et à travers une réflexion sur l'art et sur la sociétabilité, l'intrigue pointe son nez et nous amène, de contrepied en contrepied, jusqu'au terme de cette agréable plongée dans l'art et dans une société un rien désoeuvrée et perdue.

Prochaine question à débattre sur le Forum : L'amour de l'art est-il l'art de l'amour ? :wink:

_________________
Nul n'y parvient qui n'a combattu dans les règles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20/08/2008 10:52 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
ou l'art est-il cochon ... :oops:

pardon je m'excuse de troubler ce post de lecture mais en plus je ne sais pas vous mais elle est où la salamandre sur la couverture ? :fool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21/08/2008 17:58 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/01/2007 15:08
Message(s) : 1632
Localisation : Au coeur des choses
Je ne saisis pas Didi.

_________________
Nul n'y parvient qui n'a combattu dans les règles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/08/2008 05:59 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
:oops:

1- je ne vois pas la salamandre que l'on dit être devant la femme nue sur la couverture de ce livre :schock:

2- l'art est-il cochon est une phrase de moi :oops: qui est tombée totalement à plat (mon humour est parfois bien incompris ....et c'est une punition de flood :oops: )

merci de ton avis Guillaume !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/08/2008 10:55 
Hors-ligne
Auteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29/04/2007 12:22
Message(s) : 37
La couverture ne représente à mon avis qu'une partie du tableau comme souvent dans les couvertures.

_________________
Et moi, je me suis contenté de l'Equateur ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/08/2008 11:15 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
Image

il semblerait que cette salamandre soit représentée sur le devant de la cheminée :mefie:

mon regard hélas se détourne devant ces jolis fesses !

plus sérieusement :

Citer :
Femme nue de dos, accroupie devant une salamandre (1900) - collection particulière (Galerie Paul VALLOTTON, Lausanne, collection Josef MÜLLER, Soleure)

Sur ce tableau qui est une huile sur carton de 80 x 110 cm, la Salamandre Renaissance est mieux mise en valeur ; elle fonctionne aussi a un régime plus élevé.

"L'espace représenté dans ce tableau est meublé avec des éléments provenant de l'atelier parisien de VALLOTTON, rue de Milan, tout comme dans un autre intérieur datant de 1900 qui montre le beau-fils de l'artiste Max RODRIGUES affectant de peindre (tableau précédent). De la cheminée au tapis, tout correspond dans les deux tableaux, sauf que dans Femme nue, l'angle de vue est si serré qu'il empêche même de voir les deux estampes en couleur d'UTAMARO placées de part et d'autre de la cheminée et que la figure semble mieux insérée dans l'espace. Aux vêtements négligemment jetés au premier plan à droite répond à gauche une porte de placard entrouverte qui dévoile des objets soigneusement rangés. Exactement à l'opposé se dresse à côté de la cheminée la silhouette de la femme dont les contours anguleux sont repris par les motifs Art nouveau ornant la grille de la salamandre. La mise en page pourtant n'est pas parfaitement convaincante. L'aspect construit et artificiel de la situation est indéniable ; on a presque l'impression que la figure de dos, à la carnation immatérielle couleur de cendre et aux lignes si sculpturales, n'a été introduite qu'ultérieurement. Sans être prêt à reconnaître dans ce torse un symbole phallique, comme le suggéra récemment Sasha NEWMAN, on ne peut que constater le caractère insolite de cette silhouette incomplète, d'autant que la femme de VALLOTTON, Gabrielle, en fut vraisemblablement le modèle. Cette dernière apparaît en effet souvent dans ses tableaux de l'époque, mais rarement nue. Est-ce la raison pour laquelle l'artiste ne représente que le dos de la femme accroupie ?"

de Rudolf KOELLA, extrait du livre "Nabis", Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1993



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/08/2008 11:23 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 30/07/2007 16:41
Message(s) : 3777
Localisation : Saint Etienne
:oops: tout s'éclaire alors que je pensais qu'une salamandre était forcément un animal voilà que j'apprend que c'est aussi une sorte de cheminée :oops: :oops: oh la honte ....

Une salamandre est un appareil de cuisson constitué essentiellement d'un plafond rayonnant. L'appareil peut soit avoir la forme générale d'un four de cuisine à l'intérieur duquel les préparations peuvent être déposées à des hauteurs différentes, soit être constitué d'une voûte mobile (et donc être ouvert sur les côtés).

La chaleur intense émise par l'élément chauffant fait de la salamandre un appareil additionnel servant surtout aux professionnels de la restauration pour brunir, gratiner ou réchauffer rapidement, mais qui peut aussi servir d'appareil de cuisson additionnel pour certaines préparations plus élaborées.

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Salamandre_(cuisine) »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/09/2008 18:36 
Hors-ligne
Librophage
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/01/2007 15:08
Message(s) : 1632
Localisation : Au coeur des choses
Voilà qui confirme qu'on apprend toujours quelque chose en lisant ! :cool:

_________________
Nul n'y parvient qui n'a combattu dans les règles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/09/2008 18:41 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 13/03/2007 14:58
Message(s) : 3764
Localisation : Jura
En attendant, sans parler de salamandre :lol: ...faut-il lire ce livre pour débattre de ceci cher moine?

Citer :
Prochaine question à débattre sur le Forum : L'amour de l'art est-il l'art de l'amour ?

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... j'ai la certitude d'être encore heureuse.
Julette Renard.


Plus une eau est pure, moins il y a de poissons. (proverbe chinois)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : MSN [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB