Nous sommes actuellement le 04/08/2020 06:49

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 08/09/2008 10:25 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
POur une fois, un auteur francais de SF et sans doute son meilleur roman.
Amateurs de paradoxes temporels, ce roman est pour vous.
dans ce roman, le héros est tout aussi perdu que le lecteur, passant d'un monde a l'autre (autre temps et autre lieu). Un livre qui peut etre vu comme une reflexion du la guerre.


Uria et les Puissances Solaires sont en guerre. Officieusement, en tout cas. Membre d’un équipage de trente-sept soldats, à bord du navire stellaire « l’Archimède », Georges Corson a reçu des Instructions claires : porter un coup décisif aux Uriens, sans toutefois violer la Trève des Armes respectée depuis vingt ans dans les deux camps.

Pour cette mission périlleuse, il dispose [et ce n’est pas le seul paradoxe de ce roman] de deux « armes » : un pistolet laser et...un Monstre.


Image

Quatrième de couverture :

Le Monstre pleurait comme un petit enfant. Et le plus grand souci de Georges Corson, dont le seul métier connu était la guerre, serait désormais de lui échapper.

Pour découvrir, avec l’aide d’Antonella, qu’il ne se trouvait ni où ni quand il croyait. Sinon dans une situation désespérée, au cœur d’un tourbillon spatio-temporel qui devait les jeter en Aergistral, le lieu de toutes les guerres.

Voici l’un des meilleurs romans de Gérard Klein, auteur, éditeur, essayiste, deux fois couronnés par le Grand Prix de la Science-fiction française, traduit en américain et dans une douzaine d’autres langues, passionné de science, d’art et d’ordinateurs.


Citer :

Classique sur les paradoxes temporels pour certains, ce roman [qui a eu l’honneur d’être traduit en anglais par John BRUNNER... pardon : que John BRUNNER a eu l’honneur de traduire en anglais] constitue en tout cas une variation intéressante sur ce thème rebattu. KLEIN a surtout réussi ce numéro d’équilibre difficile qui consiste à produire autant d’images que d’idées - un cocktail qui, à la différence de la plupart des récits de SF traditionnels, s’affranchit ici volontiers du sacro-saint principe de « vraisemblance ». Ce qui explique peut-être le charme bizarre du récit.
(cafard cosmique)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08/09/2008 12:58 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Moi je connais surtout Gérard Klein comme directeur de collection et spécialiste des préfaces de SF (abordant parfois des concepts plus difficiles à comprendre que les romans eux-mêmes :oops: )

Enfin un livre qui peut être intéressant, pour moi qui suis actuellement en pleine plongée SF :wink:

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08/09/2008 13:00 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
Oui justement, on e connait generallement en tant que directeur de collection et pour ses préfaces. Mais il a aussi "commis" quelques romans. Et celui la n'est pas mal du tout!
:wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB