Nous sommes actuellement le 08/12/2019 13:15

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09/10/2008 10:51 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Image

Wikipedia a écrit :
Les Futurs Mystères de Paris se déroulent un demi-siècle après un cataclysme mystérieux : la Grande Terreur primitive, qui a vu se mêler la réalité de tous les jours et la psychosphère, matérialisation de l'inconscient collectif de l'espèce humaine dans un continuum orthogonal au nôtre. L'une des conséquences de la Terreur est un assagissement généralisé de l'humanité : la guerre a disparu et la violence se fait rare. Parallèlement, les gens se sont organisés en tribus dont le ciment est le plus souvent un centre d'intérêt culturel (Lecteurs, Rockers, Balmusettes, Ternaires (fans de jazz), Scientistes…) mais pas seulement (Imbéciles heureux, Acidulés, Anonymes, Monte-En-L'Air…). Les sectes abondent, également, toutes plus insensées les unes que les autres ; cela va des adorateurs de Michael Jackson qui cherchent à ressembler le plus possible à leur idole aux fils du Réseau qui essayent de penser en binaire.

Si des États, comme la Fédération européenne ou le Canada, ont réussi à se maintenir sur une partie de la planète, le reste est aux mains des technotrans, énormes conglomérats d'entreprises dont les plus puissantes sont réunies au sein du Conseil des Huit. Cette situation ne va pas sans engendrer des conflits qui se déroulent essentiellement sur le plan économique, puisque les affrontements armés sont devenus impossibles. Fondatrice avec d'autres ayas du Collectif Louise Michel pour la libération des personnes virtuelles, Gloria est sans doute leur principal adversaire.


Livre des oeuvres du cycle :
La Balle du Néant. [Grand Prix de l'Imaginaire 1999] ;
« S'il n'était vivant » (Nouvelle) ;
Les Ravisseurs Quantiques. [Grand Prix de l'Imaginaire 1999] ;
« Le réveil du parasite » (Nouvelle) ;
L'Odyssée de l'Espèce. [Prix Rosny Aîné 1998, Prix Ozone 1998, Grand Prix de l'Imaginaire 1999] ;
« Recristallisation » (Texticule) ;
L'Aube incertaine. [Grand Prix de l'Imaginaire 1999] ;
Honoré a disparu, fantaisie (Novella) ;
Tekrock ;
« Pot Smokers From Outer Space » (autre titre : « La Quête du Zamal ») (Nouvelle) ;
Tøøns. [Prix Ozone 2001] ;
La Barbe du Prophète, fable morale et édifiante (Novella) ;
« L'Esprit de la Commune » (Nouvelle) ;
« ... Et personne n'est venu » (Nouvelle) ;
Babaluma ;
Kali Yuga ;
Mine de rien.

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/10/2008 11:07 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Tome 1 : La Balle du néant

Temple Sacré de l'Aube Radieuse - appelez-le Tem - n'est pas un détective privé comme les autres.
Dans sa branche, le talent de transparence est un sacré atout. sauf quand vous voulez expressément que les gens vous voient ! C'est donc affublé de son fidèle borsalino vert fluo et secondé par Gloria, l'I. A. glamour et révolutionnaire, que Tem mène l'enquête sur la mort, a priori inexplicable, d'un physicien en chambre close.


Premier tome de la série des "futurs mystères de Paris", La balle du néant nous permet, dans un Paris cyberpunk de la deuxième moitié du XXIè siècle, de faire la connaissance de Tem, détective privé au look très extravagant. Parce que de temps en temps, Tem a besoin de se faire remarquer. Car c'est un Transparent, c'est-à-dire un mutant que la majorité des gens ne voient pas, n'entendent pas, oublient très vite, que les caméras de surveillance effacent automatiquement...(Un peu comme dans le roman d'Ayerdhal)
Tem a un héros : Nestor Burma (d'ailleurs le nom de la série fait référence aux Nouveaux mystères de Paris, de Malet), et essaie de façon plus ou moins maladroite de ressembler à son modèle. Il a d'ailleurs lui aussi une assistante sexy, mais ici il s'agit d'une intelligence artificielle aux propos révolutionnaire et au caractère bien trempé !

Sa première enquête importante consiste en la résolution d'un meutre apparamment impossible, puisque commis en chambre close et sur une personne que l'on ne peut pas détester (et ce n'est pas une façon de parler...)
Et petit à petit, on va s'apercevoir que les cadavres semblent jalonner chaque pas de Tem (tant de viande froide, un comble pour un végétarien...)

Roland C. Wagner mélange donc habilement roman noir, SF mais aussi humour, le livre s'en révèle très agréable à lire, quoiqu'un peu rapide, Tem et Gloria sont hauts en couleur (au propre comme au figuré !). A l'enquête policière semble se mêler un mystère qui je pense doit trouver sa résolution au fur et à mesure de la lecture : celui de la Grande Terreur, de ce qui a bousculé profondément le monde fin XXè-début XXIè siècle.
A noter à la fin de l'édition J'ai Lu, on trouve la nouvelle "S'il n'était vivant"...

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/10/2008 11:47 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
ca me plait bien ca! :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/10/2008 11:57 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
En plus ça se trouve en poche et ça se lit très rapidement (même pas 200 pages nouvelle comprise) : sifflote :

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/10/2008 11:59 
Hors-ligne
Bibliothéquaire

Inscription : 20/11/2007 13:57
Message(s) : 1988
Puisque tu me cherches ... :twisted:

as tu lu "la saison de la sorciere" du meme auteur.. : sifflote :

http://forum.plume-libre.com/viewtopic.php?t=4393&highlight=wagner


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09/10/2008 13:10 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10/09/2007 18:39
Message(s) : 3808
Localisation : Dijon
Non mais ça viendra :oops: C'était ma découverte avec Roland C. Wagner (outre les chroniques sur les livres de SF qu'il faisait à l'époque dans le magazine Casus Belli)

_________________
Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
(Boris Vian)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB