Nous sommes actuellement le 26/05/2018 14:34

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 28/12/2008 15:26 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06/09/2008 14:00
Message(s) : 82
Localisation : Strasbourg
La peau froide d'Albert Sánchez Piñol

Image

Quatrième de couverture :
Sur un îlot perdu de l'Atlantique sud, deux hommes barricadés dans un phare repoussent les assauts de créatures à la peau froide. Ils sont frères par la seule force de la mitraille, tant l'extravagante culture humaniste de l'un le dispute au pragmatisme obtus de l'autre. Mais une sirène aux yeux d'opale ébranle leur solidarité belliqueuse.

Comme les grands romanciers du XIXe siècle dont il est nourri - Conrad, Lovecraft ou Stevenson -, l'auteur de La Peau froide mêle aventure, suspense et fantastique. Et, dans la droite lignée de ses prédécesseurs, c'est l'étude des contradictions et des paradoxes du comportement humain qui fonde ce roman, véritable jeu de miroir aux espaces métaphoriques.
Les protagonistes pensent être au " cœur des ténèbres " quand les ténèbres sont dans leur cœur. Civilisation contre barbarie, raison contre passion, lumière contre obscurité : autant de pôles magnétiques qui s'attirent et se repoussent dans une histoire parfaitement cyclique, car l'homme toujours obéit aux mêmes craintes, aux mêmes désirs ataviques. Et depuis la nuit des temps, c'est, à la vérité, la peur de l'autre - plutôt que l'autre - qui constitue la plus dangereuse des menaces, le plus monstrueux des ennemis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/12/2008 15:26 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06/09/2008 14:00
Message(s) : 82
Localisation : Strasbourg
Mon avis :
Un climatologue qui veut fuir le monde débarque sur une île. Il y rencontrera Batis Caffo, un homme sauvage et brutal habitué à la vie sur l'île. Ensemble ils devront se battre pour survivre aux attaques de monstres tout droit sortis de la mer. Pendant des jours et des nuits ils vont lutter contre ces bêtes qui veulent envahir le phare où les deux hommes ont élu domicile.

Un roman fantastique et philosophique sur le comportement humain, qui nous montre jusqu'où la peur et l'isolement peuvent conduire les hommes, au point qu'à la fin du récit on se demande qui de ces derniers ou des monstres sont les plus nuisibles...
Une écriture simple et sans longueurs, une histoire prenante où l'action est très présente malgré la situation de huis clos.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/01/2009 08:53 
Hors-ligne
Lecteur curieux
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16/08/2008 16:01
Message(s) : 230
Localisation : Provence
Ma petite contribution :wink: :

Une histoire intense, impossible à lâcher, qui nous pousse à tourner les pages avec angoisse et curiosité afin d’en connaître au plus vite le dénouement. Manque de pot, l’auteur nous annonce une fin des plus ouverte et, du même coup, voilà une liseuse bien dépitée. Mais bon, au lecteur de se faire une idée ! Cette lecture m’a de suite fait penser à Richard Matheson et son « Je suis une légende ». Un homme seul face à une horde de créatures menaçantes. La survie de chacun et la vision déformé par la crainte de l’autre, qui n’est peut être pas si mauvais que çà, tout compte fait.

C’est un récit glaçant et percutant, mélange du roman d’aventure et du conte fantastique, le tout savamment dosé de suspense et de réflexion. En effet, sur près de 250 pages, l’auteur réussit à mener ses lecteurs dans les abîmes les plus sombres de l’âme humaine, entre folie meurtrière et peur de l’autre, entre barbarie et civilisation. On ressent parfaitement la peur du narrateur, pendant les assauts des monstres, grâce aux descriptions d’horreur et de chaos si bien décrites. Cette peur est même contagieuse !

Le style de la narration est concis, efficace et le caractère des protagonistes est fouillé au possible. Une lecture qui donne à réfléchir… eh oui, Monsieur Sanchez est anthropologue et nous fait partager ses connaissances du comportement humain.

_________________
Au fil de mes lectures


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB