Nous sommes actuellement le 21/05/2018 15:52

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18/04/2010 18:13 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 09/02/2010 11:18
Message(s) : 385
Localisation : Castres-Gironde (33)
Image

Présentation de l'éditeur :
De 1974 à 1985, sept couples furent assassinés dans les collines entourant Florence. Quatorze crimes, un nombre incalculable de suspects, des dénonciations, des folles rumeurs, des fausses accusations, plusieurs procès... et un coupable non encore démasqué !
En août 2000, Douglas Preston s'installe en Toscane pour y écrire un thriller. Afin de s'imprégner des méthodes de la police locale, il rencontre Mario Spezi, journaliste florentin spécialiste en affaires criminelles. Au détour d'une conversation, ce dernier lui parle du Monstre de Florence. Bien vite, Douglas Preston en oublie son projet initial.
Avec Mario Spezi, il décide de tenter d'identifier le tueur. Mais leur enquête dérange. Et, alors qu'ils approchent de la vérité, de traqueurs ils deviennent traqués. Preston est accusé de faux témoignage, de détournement de preuves et de complicité de meurtre ! Spezi, lui, est même soupçonné d'être le Monstre...
Ce récit, qui se lit comme un roman policier, revient sur une affaire criminelle fascinante, qui a inspiré à Pierre-Jean Rémy Une ville immortelle (Grand Prix de l'Académie française 1986). Les droits cinématographiques en ont été acquis par Tom Cruise.


Je pensais lire une sorte de semi fiction semi témoignage dans le sens où je pensais lire l'ouvrage comme un roman policier. Mais il s'agit bel et bien d'un témoignage, donc exit les scènes époustouflantes et les personnages fouillés et hors du commun. Mais la réalité a ce petit quelque chose en plus qui nous effraie, le fait que le tueur ait existé et que toute cette histoire aurait pu nous arriver.
J'ai trouvé que le récit souffrait de nombreuses longueurs dans lesquelles il n'était parfois plus question du monstre de Florence. Au final, le monstre n'est pas vraiment le thème principal de l'ouvrage, il s'agit plutôt des questions sur la liberté de la presse et sur la limite du pouvoir des magistrats.

La première partie est assez passionnante. On nous présente Mario Spezi et l'enquête qu'il a mené de son côté pour la pêche aux infos.
La seconde partie est moins intéressante à mon goût. Elle commence par la rencontre entre Preston et Spezi. Leur enquête pour trouver l'identité du monstre ne s'avère pas être très riche ... mais la fin rattrape un peu ce manque lorsque les deux auteurs se retrouvent pris au piège en plein cœur de leur enquête.

Un avis plutôt mitigé dans l'ensemble.

Mon avis plus détaillé ici !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/04/2010 04:17 
Hors-ligne
Lecteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16/04/2010 14:02
Message(s) : 41
Bonjour
merci pour ton avis c'est vrai que dés fois on est déçu par ce que l'on lit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/04/2010 05:01 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Ce livre est composé de deux parties, la première du point de vue de Mario Spezi, un journaliste qui nous présente l'affaire du monstre de Florence, les meurtres, les accusations, les divers témoignages ainsi que son opinion sur l'affaire.

La deuxième partie du livre nous expose le vécu de Douglas Preston qui se lie d'amitié avec Mario Spezi. Il s'installe à Florence avec sa famille pour écrire un thriller, mais Spezi attirera toute son attention sur l'affaire du Monstre de Florence. Ils décident d'écrire ensemble un livre sur ce cas.

C'est un livre qui se lit comme un polar, hélas, il s'agit d'une histoire vraie, des meurtres bien réels, des accusations, des jugements et des rumeurs complètement absurdes.

Il n'y a pas de dialogues dans ce livre. Après tout il s'agit d'un témoignage sur un cas réel.

J'ai eu à déplorer quelques longueurs et avec tous les accusés, les policiers, les carabinieri, les juges, je commençais à me mélanger un peu les pinceaux avec tous leurs noms. Néanmoins, comme je n'avais jamais entendu parler de cette affaire, j'ai lu ce roman avec intérêt.

Mon attention a d'abord été attirée par les meurtres, qui sont horribles. Puis, lorsque Douglas Preston est accusé de diffamation et détournement de preuves, les autorités lui demandent de quitter le territoire italien et de ne plus y remettre les pieds s'il ne veut pas être jugé. Le pauvre Mario Spezi sera jugé en tant que Monstre de Florence et sera mis en prison. Que d'émotions, quelle histoire !!!!

Franchement, moi qui suis une véritable fan de Douglas Preston, si possible co-écrit avec Lincoln Child, je trouve que ce livre est un peu en dessous de leurs œuvres précédentes... je préfère les tomes où figure l'inspecteur Pendergast. Néanmoins, il y a du suspense et j'ai pris du plaisir à lire ce livre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19/04/2010 08:11 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 09/02/2010 11:18
Message(s) : 385
Localisation : Castres-Gironde (33)
Inka a écrit :
C'est un livre qui se lit comme un polar, [...]

Il n'y a pas de dialogues dans ce livre. Après tout il s'agit d'un témoignage sur un cas réel.

C'est vraiment le point qui m'a choqué.
Je m'attendais justement à lire l'ouvrage comme un polar mais ça ressemblait plutôt à un (long) article de journaliste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : LE MONSTRE DE FLORENCE.
Message Publié : 24/04/2010 15:10 
Hors-ligne
Lecteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/10/2009 13:19
Message(s) : 28
Localisation : Lorient
"Le Monstre de Florence" de Douglas Preston et Mario Spezi est avant tout une affaire criminelle vieille de vingt ans. Qui dit récit, dit écriture narrative, pour détailler les faits d'une façon chronologique. La première partie du livre est très intéressante, car elle décrit le travail acharné du journaliste florentin, qui a suivi toute l'affaire depuis ses débuts. La deuxième partie, consacrée à l'arrivée du romancier américain Douglas Preston et de sa famille à Florence est nettement moins intéressante. Le livre dénonce les nombreuses failles existant dans la police, la magistrature et les médias italiens qui n'ont pas permis de faire toute la lumière sur cette affaire. Même si les deux auteurs sont sûrs d'avoir démasquer le coupable... Malgré tout, j'ai trouvé le livre intéressant, car cette affaire est "hors norme", une version cinématographique devrait voire le jour, les droits ayant été achetés par Tom Cruise. MIC.

_________________
Mon blog : http://noirsuspense.blogspot.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB