Nous sommes actuellement le 24/08/2017 05:53

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 02/11/2010 10:10 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Le premier roman en solo de Nathalie Hug (qui écrit donc cette fois sans sa moitié d'orange, Jérôme Camut) sera publié le 05 janvier prochain aux éditions Calmann-Lévy.

« Aussi loin que je me souvienne, je l’attendais assis, le menton sur les genoux, les bras autour des jambes et le dos appuyé contre la porte du placard. »

Petit garçon étrange, Adrien guette chaque semaine l’arrivée du père de sa demi-sœur, dans l’espoir de recueillir un regard, une parole ou un geste tendre. S’il rêve d’un papa, Adrien veut surtout percer le secret de sa naissance, secret qu’il croit enfermé dans une boîte rouge, cachée hors de sa portée. Le jour où sa mère se fait renverser par une voiture et se transforme en « tas-de-fraises-à-la-crème », la possibilité d’une vie différente s’ouvre à lui. Mais Adrien, l’enfant-rien, peut-il vraiment trouver sa place dans une famille qui n’est pas la sienne ?


Nathalie Hug vit dans l’est de la France. Dans ce premier roman « solo », elle a imaginé un personnage naïf et inquiétant, à la voix singulière, aux questionnements bouleversants.

Mars et juin 2004, Jérôme Camut publie les deux premiers tomes de la tétralogie Malhorne aux éditions Bragelonne. Nathalie Hug se les procure et, bouleversée par sa lecture, décide de contacter l’auteur. Ils ne se quitteront plus et commencent très vite à écrire ensemble. Naît ainsi EspylaCopa, une nouvelle Fantastique publiée dans Fantasy 2006 aux éditions Bragelonne. Puis le thriller Prédation, premier opus de la trilogie les Voies de l’ombre, aux éditions Télémaque. Depuis leur mariage en 2006, les deux auteurs consacrent leur vie à l’écriture. Les Éditions Calmann-Lévy ont publié Les Éveillés en 2008 et 3 fois plus loin en 2009 et les Yeux d'Harry en 2010.
Nathalie Hug vit dans l’est de la France (Nancy). Elle a publié plusieurs livres avec Jérôme Camut. Pour L’Enfant-rien, son premier roman « solo », elle s’est engagée dans un tout autre genre littéraire.

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Dernière édition par Fredo_Zinzin le 25/11/2010 14:50, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/11/2010 16:35 
Hors-ligne
Libraire

Inscription : 25/08/2006 08:41
Message(s) : 3377
Localisation : Le centre - Blue Cove -Delaware
super.

on va attendre janvier pour découvrir ce livre :cool:

_________________
Il existe des êtres doués d'une intelligence supranormale, des génies qui possèdent entre autre la faculté d'assumer n'importe quelle identité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05/01/2011 15:45 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
Il sort aujourd'hui


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06/01/2011 21:21 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15/09/2008 09:48
Message(s) : 606
Avec l'enfant-rien, Nathalie Hug nous offre dans un écrin une troublante histoire qui vous prend aux tripes et qui vous serre le cœur. Ce roman intimiste, poétique et à la fois tourmentée sera certainement le premier d'une longue liste, tant il est indéniable que la romancière s'installe dans un univers atypique (après le thriller) et mélancolique qui lui sied bien.

_________________
Frédéric Fontès News, chroniques de livres sur 4decouv.com et partenaire de lalibrairie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/01/2011 06:22 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
C'est un roman très touchant, et émouvant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07/01/2011 07:42 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 09/02/2010 11:18
Message(s) : 385
Localisation : Castres-Gironde (33)
Celui-ci me tente bien !
Je vais courir l'acheter ce week-end. :smile:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/01/2012 13:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7225
Localisation : Lille
Le nouveau roman de Nathalie Hug est annoncé pour le 5 mars 2012

La Demoiselle des Tic-Tac
Citer :
1939. La Moselle est annexée par Hitler. Rosy et sa mère, allemandes, sont enfin débarrassées de ces salauds de Français qui les traitaient de Boches. Mais quand les Alliés arrivent en 44, elles doivent se terrer à la cave, car certains sont prêts à tous pour les voir disparaitre.

"Ses doigts crispés sur mon bras, Mutti halète en scrutant les rues désertes, les papiers qui virevoltent dans la fumée noire, les silhouettes fugitives, les volets claqués à la hâte. Mes oreilles s’emplissent de ses sanglots, du gémissement des flammes, du grincement des charpentes et du vacarme des briques qui éclatent sous la chaleur des brasiers. Prisonnières de la folie ambiante, nous nous recroquevillons l’une sur l’autre. Je sens le cœur de Mutti cogner contre ma joue, ses doigts refermés sur mon bras meurtrissent ma chair, mais ce n’est rien en comparaison des mots que ces hommes nous ont crachés à la figure : Nous sommes deux sales boches, tout juste bonnes à crever."

Rosy et sa mère ont quitté Ludwigshafen en 1937 pour une vie meilleure en France. Or, dans ce petit village de Moselle, personne n’a oublié l’annexion de 1871. Rares sont ceux qui leur tendent la main. Il est vrai que Mutti admire Hitler, méprise les curés, les Juifs et les fonctionnaires, et que Mein Kampf est son livre de chevet… Pour Rosy, dix ans, la vie n’est pas drôle tous les jours.
Quand en 40, Hitler met à nouveau la main sur la Moselle, leurs conditions de vie s’améliorent. Pas pour longtemps. Entre novembre 44 et mars 45, alors que les Alliés pilonnent la région, Rosy et sa mère se terrent à la cave. Pour tenir, Rosy se raccroche à ses souvenirs, avec de maigres provisions et pour toute compagnie une petite poule et de drôles d’araignées aux pattes fines, que son oncle Edy, qu’elle aimait comme un père, surnommait les tic-tac.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03/01/2012 14:12 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 09/02/2010 11:18
Message(s) : 385
Localisation : Castres-Gironde (33)
Bonne nouvelle !
Encore un roman qui risque d'être fort émotionnellement !
J'avais beaucoup aimé L'Enfant-rien, je serai donc de la partie pour celui-ci. :cool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Explication
Message Publié : 01/08/2012 20:07 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 01/08/2012 20:05
Message(s) : 1
BOnjour,
Je souhaiterais avoir s'il vous plait des explications sur la fin du livre
Je n 'ai pas très bien compris ....

Merci d'avance !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31/10/2012 17:47 
Hors-ligne
Lecteur

Inscription : 30/10/2012 20:39
Message(s) : 5
Localisation : Paris
J’attendais peu de chose de ce roman, choisi au détour d’une envie dévorante de lire mais ce fut un beau moment d’émotion.

Adrien est un petit garçon en demande de grandir notamment au travers de la quête de son histoire. Qui peut bien être son père ? Ou du moins comment sa mère a pu le mettre au monde sans qu’il ne connaisse de figure paternelle. Sa demi-sœur, Isabelle, a la chance d’avoir un papa en bonne et due forme, elle ! Lui aussi aimerait qu’on lui lise des histoires, qu’on lui donne des bisous ou que cet homme joue avec lui. Vient le jour où sa mère se change en « tas de fraises à la crème ». Il commence à fouiller dans les affaires de sa mère et en vient à découvrir une boîte rouge qui pourra lui fournir de nouvelles informations.

Un premier roman réussi de Nathalie Hug qui ose se démarquer de son écriture habituelle à deux mains avec Jérôme Camus. On nous raconte une belle histoire teintée des thèmes importants que peuvent être l’absence d’un parent, la quête d’un enfant pour son histoire, ou tout simplement le besoin d’amour. Un autre sujet majeur est mis en avant, cependant je vous laisse le découvrir pour ne pas gâcher une fin tonitruante. Un roman écrit avec une grande sensibilité. Cœur de pierre s’abstenir …

Retrouvez la critique sur http://promenadelitteraire.blogspot.fr/2012/06/lenfant-rien-nathalie-hug.html

_________________
http://promenadelitteraire.blogspot.fr/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18/05/2013 07:16 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 12584
Localisation : Rueil Malmaison
Un joli roman qui nous bouleverse, le personnage de ce petit garçon, Adrien, l'enfant-rien, est très touchant.
Un enfant qui grandit sans savoir qui est son père et qui se pose des tonnes de questions comme seuls les enfants savent le faire, avec leur naïveté et leur fraicheur qui vont droit au coeur des adultes. Sa relation avec sa maman est poignante.
Quant à la fin, j'ai été obligée de relire les dernières lignes de peur de ne pas avoir tout compris ou, peut-être, trop bien compris...


Image
P.S. : Je trouve dommage que la couv' du roman au Livre de Poche nous propose un petit garçon aux cheveux brun alors qu'Adrien est décrit dans le roman comme un blondinet...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03/11/2013 08:20 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08/05/2011 07:47
Message(s) : 938
Localisation : Entre Saint-Etienne et Lyon
Dans ma pal depuis la fête du livre de sainté.
Je ne devrais pas trop tarder à le commencer.

_________________
http://pampoune-lectures.over-blog.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03/11/2013 10:33 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8228
Localisation : Normandie
C’est l'histoire d'Adrien, un petit garçon en quête d’amour, d’un père qu’il n’a jamais eu. Alors il fait tout pour séduire celui de sa demi-sœur.
Tout ceci en vain. Pourquoi l’homme ne lui adresse-t-il jamais un regard, un geste d’affection, une parole ?
Qu’a donc fait ou ne pas fait Adrien pour mériter un tel sort.

Son histoire m’a beaucoup ému ainsi que celle de sa mère a fortiori. Il n’a pas demandé à être là et pourtant il fait tout pour exister.

Je peux dire que pour moi cet enfant existe, le dernier chapitre m’a fait verser des larmes de tristesse pour cet enfant.

J’aurais aimé le prendre dans mes bras et lui dire que tout allait bien se passer. Oui j’aurais aimé.

Nathalie Hug en solo manie les mots simples pour en faire une vraie belle histoire qui remue le lecteur quel qu’il soit.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04/05/2017 06:44 
Hors-ligne
Bibliothéquaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13/08/2009 11:02
Message(s) : 1945
Localisation : Près de Lyon
Étrangement, je suis restée un peu en retrait de l'histoire. Je n'ai pas réussi à être touchée par le petit Adrien :oops:
Pourtant, Nathalie Hug manie les mots comme personne mais la magie n'a pas opéré.

Je ne vais pas rester sur une mauvaise impression et je lirai les autres livres de Nathalie Hug.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB