Nous sommes actuellement le 08/12/2019 05:38

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Marina de Carlos Ruiz Zafón
Message Publié : 28/01/2011 11:33 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Marina de Carlos Ruiz Zafón
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Où est-il allé et que lui est-il arrivé ? Quand l’histoire commence, Oscar vagabonde à travers Barcelone. Attiré par une mystérieuse maison apparemment abandonnée, il pénètre à l’intérieur. Se croyant seul, il commence ses investigations. Alors qu’il est en train d’examiner une curieuse montre à gousset laissée sur une table, il se rend compte que quelqu’un l’observe. Terrorisé, il s'enfuit. En rentrant au pensionnat, il s’aperçoit qu’il a gardé la montre. Tenaillé par les remords, il retourne quelques jours plus tard dans la grande maison. Il y fait alors la connaissance de Marina, fille du propriétaire. Elle a son âge, de l’audace et une intelligence très vive. Elle entraîne son nouveau compagnon dans l’élucidation d’un mystère qui la tourmente : au cœur du plus vieux cimetière de Barcelone, une vieille femme voilée visite une tombe anonyme sur laquelle figure le dessin d’un papillon noir. Qui est-elle, et qui dort sous la pierre tombale ? En menant leur enquête, les deux adolescents franchissent les limites d’une propriété privée délaissée. Dans la serre qui la jouxte, des pantins en partie amputés de leurs membres pendent dans les airs. Soudain, ils descendent lentement et semblent s’animer. Une odeur pestilentielle envahit la serre… Sur le fronton, un papillon noir identique à celui de la tombe paraît contempler l’épouvantable scène.
Parcourant les plus effrayants endroits de Barcelone, s’égarant dans les entrailles de souterrains où vivent des créatures de cauchemar, s’enfonçant dans les coulisses d’un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d’une tragédie vieille de plusieurs décennies. La vengeance est en route, mue par une armée de fantômes, guidée par un savant de génie et une amoureuse désespérée. Entraînés dans la folie homicide de ces ombres tout droit sorties du passé, Oscar et Marina frôlent la mort. Pourtant, celle-ci les attaquera là où ils ne l’attendaient pas...

Biographie
Présente-t-on encore Carlos Ruiz Zafón, l’auteur de L’Ombre du vent (Grasset, 2004 ; Livre de poche, 2010) et du Jeu de l’ange (Robert Laffont, 2009), vendus à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde. Né à Barcelone en 1964, il a renouvelé le genre des grands romans populaires du début du XXe siècle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/01/2011 11:36 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Ce roman sort également en Pocket jeunesse mais je trouve vraiment dommage de le classé uniquement comme tel car c'est un grand roman de Zafon.
Mon préféré à l'heure actuelle de cet auteur c'est une vraie œuvre romantique, romanesque avec de l'amour et de l'aventure. Ce roman est deja un classique dans la lignée de Frankenstien par certains passages
C'est un beau roman


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/01/2011 14:37 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13692
Je pense que tu as bien raison de le classer en littérature générale, ceci dit, je me permets de mettre la couv' du format Pocket Jeunesse que je trouve tout simplement magnifique. :oops: (même si j'aime bien la maison de la couv' adulte aussi).

Image

D'ailleurs j'ai un peu de mal à comprendre le pourquoi de ce genre de publication simultanée mais c'est une autre histoire... : sifflote :

Pour en revenir au livre, j'avais déjà très envie de lire mais au vu de ce que tu en dis, il va falloir que je pense à me le procurer dès que possible. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28/01/2011 16:18 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2553
Localisation : près de lille
Magnifiques couvertures et il me tente beaucoup. Je n'ai encore jamais lu cet auteur ( pas taper) mais j'ai "l'ombre du vent " dans ma PAL.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/01/2011 07:40 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28/06/2006 08:07
Message(s) : 908
Très tentant ! merci pour la suggestion !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/01/2011 10:27 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
Je viens de voir que la version Pocket jeunesse a 30 pages de plus que celle de Robert laffont est ce juste une pagination différente ou y a t il une coupe dans la version dite adulte cela serait intressant de savoir


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17/02/2011 16:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03/07/2006 06:35
Message(s) : 7226
Localisation : Lille
En fait l'histoire c'est exactement la même chez Pocket et Robert Laffont

[/url]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22/06/2011 14:48 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2553
Localisation : près de lille
Je trouve que le résumé de la quatrième de couverture en dit juste assez pour donner envie sans trop en dire. Ajouté à cela une magnifique couverture, un auteur qui fait l'unanimité sur la blogo et voilà j'ai franchi le pas.

Difficile de parler de Marina sans dévoiler les secrets qui se découvrent au fil de la lecture. C'est un très beau livre que voilà, mystérieux, envoûtant et triste. La plume de Carlos Ruiz Zafon est belle et souvent onirique. La magnifique Barcelone, ses vieux quartiers, ses édifices chargés d'histoire et ses égoûts sont un cadre merveilleux pour ce conte cruel et désenchanté. On y rencontre des enfants en proie à l'amour, des fous, des vieilles dames marquées par la vie, des flics déchus et des créatures pas ou plus tout à fait humaines. L'amitié, l'amour, la maladie et la mort jalonnent cette histoire prenante. Quelques touches de fantastique et de gothique rendent ce roman inclassable. Ce n'est jamais puéril, guimauve ou sirupeux bien au contraire, c'est sombre, noir et souvent émouvant.

Une très belle rencontre avec l'univers de cet auteur, qui m'a donné envie de lire L'ombre du vent que j'ai depuis très longtemps dans ma bibliothèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB