Nous sommes actuellement le 16/10/2019 23:30

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : L'invisible - Robert Pobi
Message Publié : 10/05/2012 12:24 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13652
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Citer :
Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu’il avait 12 ans. Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ? C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.

Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s’intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d’interroger obsessionnellement les apparences afin d’atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière. Avec une efficacité et une maîtrise dignes des plus grands auteurs de thrillers, il tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d’une intrigue machiavélique, jusqu’au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre.


Dernière édition par Montse le 31/05/2012 14:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26/05/2012 08:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13652
Robert Pobi nous invite dans un univers bien sombre.
Le personnage de Jake porte le roman sur ses épaules. Un personnage atypique pour lequel on éprouve beaucoup d'empathie et que l'on a envie d'aider dans sa quête de ce tueur particulièrement pervers.
Le fait que l'ouragan approche renforce encore le côté sombre du récit pour nous livrer vers la fin des conditions apocalyptiques, tous les éléments se déchaînant.
La fin, parlons-en justement. Le récit comporte beaucoup de suspens et donc le lecteur, comme à chaque fois, échafaude de nombreuses hypothèses concernant le tueur. Personnellement, j'avais trouvé une partie de l'énigme (pas complètement car la fin est encore plus noire que ce que vous pourrez imaginer) ce qui a fait qu'elle ne m'a pas complètement surprise, même si je dois l'avouer, le doute subsiste jusqu'à la fin car on ne sait jamais si on a tapé dans le mille ou pas. Légère déception donc à ce niveau.
Il n'en reste pas moins que pour un premier roman, Robert Pobi frappe fort et a su créer un univers dont on a du mal à se détacher.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29/05/2012 07:11 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Il est dans ceux que je veux lire celui-ci !!! (avec 10 milliards d'autres !!!)

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'invisible - Robert Pobi
Message Publié : 15/07/2013 07:05 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8986
Localisation : Normandie
Je suis ressortie de cette lecture un peu déçue. Je m’attendais à autre chose. J’avais lu beaucoup d’avis hyper enthousiastes, quelques copines l’ont lu et étaient conquises donc je m’attendais à un petit bijou.

Tout d’abord, je n’ai pas du tout accroché au personnage principal. Jack Cole est assez froid et ceci ne vient pas de ses capacités. L’auteur dévoile quelques pans de sa personnalité, sans doute pour expliquer sa façon d’être mais ça n’a pas déclenché une quelconque empathie chez moi.

Durant les deux tiers du livre, l'enquête est très lente le tueur agit selon un mobile qui lui est propre et les enquêteurs ont bien du mal à entrer dans sa tête. De plus, d'autres questions se posent : de quoi a peur le père de Jack ? Il faut profiter des rares moments de lucidité. Et dans le dernier tiers, tout s’accélère jusqu’au coup de théâtre final.

Ce coup de théâtre est vraiment surprenant dans sa révélation mais il est vrai que l’auteur nous avait laissé des indices tout au long du roman. Ceci étant, il reste des éléments qui n'ont pas trouvé de réponses et c'est un peu frustrant. On peut se poser la question de savoir quel est l'intérêt dans l'histoire.

Même si c’est bien écrit, je reste sur ma faim et très mitigée quant à cette lecture.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'invisible - Robert Pobi
Message Publié : 15/07/2013 09:33 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13652
taylor a écrit :
Tout d’abord, je n’ai pas du tout accroché au personnage principal. Jack Cole est assez froid et ceci ne vient pas de ses capacités. L’auteur dévoile quelques pans de sa personnalité, sans doute pour expliquer sa façon d’être mais ça n’a pas déclenché une quelconque empathie chez moi.

Ah c'est clair que si tu n'as pas accroché au personnage de Jack, c'est foutu... D'autant plus qu'il est vraiment l'élément central du roman.
Y'a des fois comme ça...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'invisible - Robert Pobi
Message Publié : 15/07/2013 10:18 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8986
Localisation : Normandie
Ben oui :cryhappy: . Bon en revanche les 50 dernières pages m'ont bien accroché mais voilà il a fallu attendre les dernières pages quoi. :sceptique:

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB