Nous sommes actuellement le 18/04/2019 13:31

Le fuseau horaire est UTC-1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 29/12/2013 18:38 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8846
Localisation : Normandie
Image :arrow: Lire la chronique sur Plume Libre

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…
Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.
Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29/12/2013 18:41 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8846
Localisation : Normandie
Pierre Lemaitre met ici son talent au service des poilus et en particulier pour deux d'entre eux : Armand et Edouard. L'un âme brisée, l'autre gueule cassée. Par delà l'horreur des champs de bataille, racontés avec un réalisme saisissant, c'est le retour au quotidien pour tous ces hommes que l'auteur nous raconte : les démobilisés doivent se reconstruire et retrouver leur place dans la société pour laquelle ils se sont battus et qui ne leur rend pas exactement tout ce qu'ils ont du sacrifier pour elle.

Un des personnages résume très bien la pensée du moment : "les vrais héros ne reviennent pas".

Alors Armand et Edouard vont imaginer une arnaque énorme pour l'époque. Est-ce pour se venger ou pour faire un pied de nez ? A vous de juger.

On retrouve le talent de l'auteur pour mettre en scène des personnages forts malgré leurs blessures physiques ou psychiques. C'est également un portrait de la France au sortir de la Grande Guerre et sur le moyen de rebondir après ce traumatisme.

Tous les personnages méritent le détour : les bons comme les mauvais.

Le prix Goncourt attribué à ce roman est amplement mérité.

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/12/2013 07:21 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2499
Localisation : près de lille
Je le lirai celui-ci c'est certain...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30/12/2013 11:28 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 11:10
Message(s) : 2166
Localisation : Yvelines - Région Parisienne
Je l'ai offert à mon parrain pour Noël...
Un jour ou l'autre je me laisserai surement tenter aussi...

_________________
http://lire-lire-lire.over-blog.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/01/2014 13:35 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25/09/2006 13:16
Message(s) : 13472
Il est dans ma PAL (enfin dans celle de Monsieur M) donc j'ai bien l'intention de le lire aussi. :smile:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02/01/2014 18:33 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09/11/2007 09:00
Message(s) : 8846
Localisation : Normandie
Hâte d'avoir vos avis dans ce cas ;)

_________________
"on est tous l'étranger de quelqu'un" Marc Lévy
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11/05/2014 07:28 
Hors-ligne
Lecteur curieux

Inscription : 20/11/2008 19:15
Message(s) : 362
Ah que voilà un roman ample et d'une densité rare, mais pas si étonnant lorsque l'on remarque le nom de l'auteur: Pierre Lemaitre! S'attaquer à la première guerre mondiale alors que le centenaire bat son plein, cela peut paraitre de l'opportunisme. C'est mal connaitre cet auteur qui, à n'en pas douter, nous livre là le premier roman d'une fresque espérons-le en droite ligne de ce que fut celle des Rougon-Macquart de Zola...mais dépeignant ici notre 20ème siècle aussi destructeur que novateur.
On plonge directement dans l'horreur des tranchées, puis des hôpitaux dédiés aux futurs "gueules cassées", à travers deux personnages aussi inoubliables qu'aux antipodes l'un de l'autre, mais inséparables malgré tout: Albert Maillard et Edouard Péricourt. Ce dernier, affreusement défiguré et ne voulant pas retrouvé sa riche famille -ce qui se fera de manière détournée- comptera sur son nouvel ami pour s'en sortir dans un environnement parisien béatifiant les morts autant qu'il rejette les survivants. Et survivre, Maillard ne pense qu'à ça, à travers une multitude de petits boulots infamants, servant avant tout à procurer cette drogue -la morphine- dont ne peut plus se passer Edouard. En parallèle nous suivons le destin D'Aulnay-Pradelle, fier lieutenant sorti grandi de la guerre et ayant épousé la soeur...d'Edouard! Tous ces destins vont s'entrechoquer à travers des personnages aussi inoubliables que Mr Péricourt, père d'un fils qu'il croit décédé à la guerre, à jamais inconsolable de l'avoir tant rejeté en raison de son homosexualité, Madeleine la soeur-tampon d'Edouard cocue un si grand nombre de fois par d'Aulnay-Pradelle, qu'elle n'en fait plus cas, M Merlin -ah quel figure !(la plus réussie du roman, oui sans aucun doute!), l'administrateur pointilleux, Louise, celle qui me fait penser qu'il y aura une suite, car c'est la seule qui n'ait pas sa conclusion (rapprochement avec Nana de Zola?), sans oublier l'incroyable stratagème mis en place par Edouard Péricourt plus pour se venger de cette guerre qui lui a tout pris que pour l'appât du gain...
En bref un Goncourt qui allait de soi pour un écrivain qui est maintenant reconnu à sa juste valeur, ce que hélas le roman policier ne lui aurait jamais permis!

5/5


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15/05/2014 09:10 
Hors-ligne
Lecteur gourmand
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23/06/2010 18:45
Message(s) : 714
C'est ma prochaine lecture j'ai hâteeee ! :smile:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17/05/2014 10:05 
Hors-ligne
Libraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/08/2008 15:31
Message(s) : 2499
Localisation : près de lille
Comme toujours ton avis me donne très envie Grip !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04/04/2019 12:12 
Hors-ligne
Bibliothéquaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17/10/2006 14:00
Message(s) : 1870
Localisation : Belgique- BW
Je suis dans le livre. Je retrouve la plume de Pierre Lemaître que j'adore mais sinon, à la moitié du bouquin, je trouve qu'il y a beaucoup de longueurs. Avis mitigé pour le moment...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB